Partagez | 
 

 [Terminée] Akio Tetsuya, le premier pont vers les étoiles

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Akio TetsuyaThe Celestial Jumper
avatar
Messages : 20
Date d'inscription : 18/01/2016
Rang : A


Caractéristiques du Mage
Magie/Malédiction: Constellationniste
Magie Secondaire: Téléportation
Progression:
400/1200  (400/1200)
The Celestial Jumper

MessageSujet: [Terminée] Akio Tetsuya, le premier pont vers les étoiles Lun 18 Jan - 18:43







Akio Tetsuya




Nom : Tetsuya

Prénom : Akio

Âge : 17 ans

Sexe : Masculin

Guilde (et poste souhaité) : Phoenix Ashes (et rien de particulier puisqu'il n'y a pas de hiérarchie dans cette guilde)

Surnom : The Celestial Jumper


Behind the screen

Un pseudo : Secret défense

Un âge : 23 ans

Comment tu nous as connu ? Votre ange m'a mis sur la voie Wink

Le code du réglement ? Parmi les étoiles ~

Des commentaires ? Forum sympa, beau travail aux codeurs, vraiment !

L'avatar que tu utilises ? Len Kagamine [Vocaloid]

Magie(s) ou Malédiction


Magie céleste : Être constellationniste, c'est être capable d'invoquer des esprits du monde céleste dans le monde réel à l'aide de clefs permettant l'ouverture des portails. Chaque esprit est lié à son constellationniste par un contrat et tant que l'utilisateur possède la clef, le contrat ne peut pas être rompu. L'énergie demandée pour l'ouverture des portails est puisée dans les réserves du mage, si bien que, s'il est assez endurant, il peut invoquer plusieurs esprits en même temps ou à la chaîne. Si un esprit est blessé mortellement, il retourne dans le monde céleste et ne peut pas être invoqué avant qu'il soit pleinement rétabli.

Téléportation : L'utilisation de cette magie ne permet pas de se déplacer n'importe où dans l'espace, il faut avoir un visuel avec la destination ou l'avoir déjà visité. De plus, plus la distance à parcourir est élevée plus les dépenses d'énergie se feront sentir.

Faculté : Hawk's Eyes. Le possesseur de ces yeux peut aussi bien améliorer la portée de sa vue que se concentrer sur un point précis à l'instar d'une loupe.

Rudiment : Kansô.
Physique


Vous voulez que je fasse mon propre portrait ? L'image que vous avez ne vous suffit pas ? Bon, je suppose que je n'ai pas le choix alors... par où commencer ? La famille Tetsuya a fait en sorte que je garde leur héritage en ayant des cheveux dorés et scintillants, ces derniers sont assez longs pour un jeune homme, ils m'arrivent aux épaules normalement, mais je les maintiens en une courte queue de cheval à l'arrière. J'aime néanmoins laisser la longueur pour une frange sur mon front afin d'encadrer un regard ouvert sur le monde. En effet, mes yeux expriment très facilement mes émotions et comme ils sont rarement entrouverts, il est aisé de lire à l'intérieur. Leur couleur change selon la luminosité, ils peuvent accueillir un vert éclatant les bons jours et partir sur un bleu-gris le plus souvent à l'égal de la météo du moment.

Dans la globalité, je reste un jeune homme dans la moyenne puisque je mesure un mètre quatre-vingts pour soixante-quinze kilogrammes. Malgré mon âge, je n'ai aucun poil sur le menton, en réalité, le peu de pilosité de mon corps est tellement claire qu'elle ne se remarque pas sans observation très poussée. À côté de cela, aucune tache de naissance ou trait distinctif, je n'ai même pas de cicatrices, grâce à la prudence dont je fais preuve je dois l'avouer. Ma corpulence est due principalement à mes entraînements que je fais fréquemment pour pouvoir me battre aux côtés de mes compagnons, qu'ils soient humains ou stellaires. De toute façon, pour affronter le monde qui m'entoure, j'ai été forcé de me bâtir le corps que je possède à présent, ce qui n'est pas pour me déplaire. Pourtant, ce côté athlétique ne se voit pas vraiment du premier regard et c'est quelque chose sur lequel j'aime jouer, tout comme ma voix qui, malgré le fait qu'elle soit devenue plus grave, reste étonnamment douce à l'oreille, mais je détaillerai cela plus tard.

Sur le point de vue vestimentaire, je reste très simple. Je mets pratiquement que des vêtements amples qui me permettent de bouger librement dans tous mes gestes du quotidien ou en situation de combat. Les couleurs que j'arbore sont les nuances de celles de mes yeux ainsi que de mes cheveux principalement, à savoir le vert, le bleu et le jaune, il m'arrive également de mettre du marron et du gris pour accompagner le reste. Aux yeux d'autrui, j'ai une démarche plutôt timide, accentuée par mon apparence jeune et fragile. Je donne souvent l'impression de vouloir me faire oublier et de passer inaperçu, même si ce n'est pas mon intention première.

Petits points à souligner. Lorsque je suis en pleine réflexion, j'ai tendance à me frotter le lobe d'oreille, ça m'aide beaucoup à réfléchir en réalité. Ne vous moquez pas ! J'y peux rien moi... Mon tatouage de guilde pour finir. Le phénix de couleur dorée se situe sur mon bras gauche, au niveau du poignet, et est constamment recouverte d'un bracelet afin d'empêcher quiconque de la voir pour passer incognito aux yeux des autres lorsque je sors de la ville.


Psychologie


Point de vue de Corvus

Alors maintenant vous voulez connaître sa façon de penser ? Décidément, vous n'en avez jamais assez ! Déjà, il faut savoir que le jeune Akio est extrêmement curieux, une qualité qui a pas mal de défauts, je dois l'avouer. Si sa curiosité le pousse à comprendre son environnement, elle est également responsable du fait qu'il se fourre souvent tout seul dans des situations dangereuses. Si vous saviez le nombre de fois que je lui ai fait la morale... et dire que cela ne lui suffit toujours pas. Quoi qu'il en soit, il aime apprendre, il est capable de rester pendant des heures devant des bouquins pour se documenter sur telle ou telle chose. Et je ne vous parle même pas de ses préparations pour partir en mission, il se sent obligé de savoir où il va mettre les pieds avant même d'y être. Je n'ai jamais compris pourquoi il faisait ça... Il veut toujours tout connaître et il va jusqu'au bout des choses une fois lancé. D'ailleurs, c'est un autre trait de son caractère, il est persévérant, je ne peux pas lui retirer, il a du mal à abandonner une fois qu'il a décidé de quelque chose. Une vraie tête de mule ! Comme il veut se faire ses propres expériences, il n'hésite pas à commettre des erreurs pour mieux retomber par la suite. Cela me rappelle la fois où... Ah, vous ne voulez pas savoir... Tant pis, passons à la suite. À côté de cela, c'est un sacré trouillard, à la limite de la lâcheté. Il a beau avoir confiance en lui et surtout en ses connaissances, dès qu'il se retrouve face à l'inconnu, il perd rapidement ses moyens et il préfère opter pour la fuite. Quand je parle de l'inconnu, je parle surtout de lieux. Lâchez-le dans un endroit qu'il ne connaît pas du tout et vous allez voir qu'il va perdre toute sa merveille d'un seul coup. J'adore lui faire peur dans ces moments, il sursaute pour un rien, c'est tellement amusant !

Pendant son temps libre, Akio apprécie des moments de détente tout simples. Il peut s'allonger quelque part tout en sentant le vent souffler dans ses cheveux et cela l'apaise profondément. Il se contente de peu de choses pour passer le temps, après tout, l'endroit où il est né est en harmonie avec la nature, alors il a dû garder ce principe au fond de lui malgré le fait qu'il ne soit plus chez lui depuis quelques années déjà. Alors qu'il a rejoint une guilde pour avoir plus de chances de retrouver son père, il comprend également que protéger le royaume de l'avancée de l'armée de Zeref, c'est faire en sorte de sauvegarder ses racines. Même s'il se fichait au départ de toute cette guerre, il veut éviter que l'alliance Lumen perde du terrain puisque sa région natale serait l'une des premières touchées, après sa guilde d'ailleurs.

Qu'est-ce que je peux raconter d'autre sur notre cher constellationniste ? Il n'aime pas la violence, du moins pas la gratuite. Il sait que la violence est parfois nécessaire dans ce monde, mais il l'utilisera le moins possible. À l'inverse, il se servira de l'intimidation pour éviter de déclencher le moindre geste déplacé. Il se sert de son apparence fragile et enfantine pour tromper les gens et faire croire qu'il ne peut pas se défendre. Il est très intellectuel en fin de compte dans sa manière de faire, il réfléchit toujours avant d'agir, il pèse le pour et le contre... C'est très dur de le faire agir instantanément, la plupart du temps, c'est moi qui me charge des initiatives, ensuite, il poursuit avec ses plans que je suis. L'inconvénient, c'est qu'il n'est pas spontané pour un sou et les situations où il faut l'être sont ses pires cauchemars. Toujours à ce sujet, cela lui permet de se faire une image des gens qu'il a en face de lui, ainsi, en les observant, il remarque facilement des détails qui peuvent trahir la personne dans sa manière de faire, dans les mots qu'elle choisit. Au départ les gens le prennent pour un asocial puisqu'il préfère rester à l'écart, mais une fois qu'il décide de s'approcher d'eux, il arrive très rapidement à bien s'entendre à tout le monde. D'ailleurs, souffrant de l'absence de son père, il a plus de mal à accorder sa confiance à un homme, néanmoins, si cela se fait, il le considéra comme très proche de lui.


Histoire


(Avant toute chose, vu que les constellations étaient totalement libres, j'ai pris la liberté de choisir ma première clef ainsi que son aspect étant donné que je suis passionné par cet univers. S'il y a le moindre problème, n'hésitez pas à me le signaler pour que je change en fonction.
PS : Dans un moment de l'histoire, des créatures apparaissent, elles sont dans le bestiaire et il s'agit des Eatmans, j'ai respecté leur caractère et leur localisation pour les intégrer à mon histoire. J'espère que cela ne dérange pas.)

Vous ne voulez pas arrêter d'empiéter sur ma vie privée ? Non ? Bon... laissez-moi vous raconter moi-même mon histoire. Que dire sur moi ? Peut-être revenir aux sources pour mieux comprendre la situation actuelle...

Je vis le jour lors de l'année X360 dans un village niché au cœur des Pitons de Weiyan. Lorsque j'ouvris les yeux pour la première fois, mes parents remarquèrent à quel point ces derniers brillaient et ils décidèrent d'un commun accord de m'appeler Akio. Les premières années de ma vie se passèrent normalement, comme pour chaque enfant du village. Durant l'enfance, je développai une curiosité impressionnante, forçant mes parents à me retenir à chaque fois que je voulais explorer tel endroit ou voir ce qui se trouvait dans tel pic. Je demandais donc une attention particulière pour éviter de disparaître soudainement parce que j'avais décidé d'aller voir ailleurs ce qui se passait. Et cela ne s'arrangea pas du tout lorsque mes parents découvrirent que ma vue était plus développée que la moyenne. Je parvenais à voir des choses au loin qu'ils étaient incapables de distinguer et pourtant, je ne forçais pas sur mes yeux, c'était naturel chez moi. Mon père s'absentait souvent pendant des périodes assez longues par moments et lorsque je demandais aux autres adultes pourquoi il quittait si longtemps le village, ils me répondaient qu'il venait en aide à des personnes dans le besoin. Bien évidemment, le concept de la guerre n'avait pas à exister pour un enfant aussi jeune et je me contentais facilement de cette réponse, considérant alors mon père comme un héros. Vint un soir où je le surpris à vouloir partir secrètement, sauf qu'il m'avait réveillé et que je voulais savoir pour combien de temps il en aurait cette fois-ci. À cause de mon âge, je ne ressentis pas le malaise qui s'était installé entre mes parents. Mon père m'offrit alors un pendentif en me promettant d'y prendre soin puisqu'il s'agissait d'un porte-bonheur très puissant, il ajouta que c'était la preuve que nous nous reverrons un jour, même si cela allait prendre du temps. Rassuré par cette promesse, je poursuivais ma vie d'enfant tout en attendant le retour de mon père.

Et un jour, ma vie bascula du tout au tout. J'étais alors âgé de dix ans, cela devait être une journée comme les autres et pourtant, un événement s'était permis d'intervenir dans la routine tant appréciée du village. Alors que la nuit tombait et que ma mère me forçait à aller au lit puisqu'il se faisait tard, des cris se firent entendre à l'extérieur, ce qui interrompit brutalement notre mésentente. Ma mère alla voir ce qui se passait tout en m'ordonnant de rester à l'intérieur, néanmoins, trop curieux, je montai dans ma chambre pour me pencher par la fenêtre afin d'observer les lieux. Comme à mon habitude, mes yeux ciblèrent immédiatement l'anomalie dans le paysage : des créatures s'étaient réunies en meute et semblaient attendre quelque chose de bien précis. Le chef du village était en train de donner des ordres à tout le monde, les femmes et les enfants devaient rester cloîtrés chez eux tandis que les hommes allaient tout faire pour repousser ces créatures qui n'auraient pas dû s'approcher autant du village. J'étais peut-être jeune, mais je savais rien qu'en voyant les lames que ces monstres possédaient à la place de mains que personne ne pourrait les empêcher d'avancer. Naïvement, je pensais que nous n'étions pas leur cible, mais au fond, je savais très bien que je me trompais lourdement et que je me mentais à moi-même pour me rassurer. L'assaut fut lancé par ces bestioles squelettiques et j'entendis ma mère entrer en catastrophe avant de me venir me chercher pour que nous nous cachions dans la remise. Paniqué, je ne cherchai même pas à contredire ma mère et je fis ce qu'elle me demandait tout en tremblant de plus en plus sans pouvoir contrôler mon corps. Alors que nous n'avions aucune connaissance du déroulement des événements à l'extérieur, nous pouvions tout de même entendre des bruits de lutte. Cherchant à me réconforter, je me blottis contre ma mère tout en serrant mon pendentif de toutes mes forces. Si c'était vraiment un porte-bonheur, qu'il fasse en sorte que personne ne meure ! Un fracas assourdissant me fit sursauter et nous pûmes entendre que quelqu'un était entré dans notre demeure de force visiblement. Je priai pour qu'il rebrousse chemin et fasse en sorte de ne pas nous repérer, malheureusement pour nous, cette créature semblait exactement savoir où nous étions et elle brisa la porte de la remise avant de nous faire face. Mes tremblements ne voulaient pas se stopper, j'étais incapable de contrôler mon corps alors que ma raison me poussait à fuir le plus loin possible, même si c'était peine perdue. Au moment où ce monstre voulut passer à l'action, je poussai un cri de terreur et une lumière inonda la pièce, nous aveuglant momentanément tous les trois. Après avoir retrouvé le sens de la vue, je pus me rendre compte qu'un jeune homme aux ailes noires était apparu de nulle part et qu'il avait chassé le prédateur impitoyable. Il se tourna alors vers nous avant de se concentrer sur mon pendentif, puis son regard s'ancra dans le mien et j'y vis de la surprise.

Tu n'es qu'un gamin ?!

Pourquoi cela l'étonnait-il ? Qui était-il d'abord ? Certes, il venait de nous sauver la vie, mais je ne le reconnaissais pas et je me méfiais toujours des inconnus. Était-ce un ange ? Après tout, il avait des ailes que je trouvais magnifiques, il était entièrement vêtu de noir, même ses cheveux l'étaient, alors que les anges étaient toujours représentés en blanc. L'inconnu finit par entendre que le combat était loin d'être terminé et il se précipita dehors, sûrement pour aller chasser les créatures qui voulaient faire de nous leurs proies. Encore tremblant, je trouvai tout de même la force de me relever et d'aller voir ce qui se passait, suivi de ma mère qui était prête à me tirer en arrière au moindre danger. Toutefois, le danger s'écartait de plus en plus, tout simplement parce que l'ange noir était en train de les chasser à l'aide de rayons aussi noirs que son apparence. Une fois la menace écartée, les villageois s'étaient regroupés autour de lui afin de le remercier, mais il ne semblait pas les écouter, il cherchait quelqu'un du regard et c'était moi. Il me rejoignit avant de s'arrêter devant moi. Son regard arrogant me toisait et je n'aimais pas cela, mais je tenais bon pour savoir ce qu'il me voulait. Il soupira longuement avant de s'exclamer pour que tout le monde l'entende :

Je n'arrive pas à croire que je sois venu à cause d'un gamin, mais c'est pourtant bien la vérité... Je suis Corvus, l'esprit céleste du Corbeau et c'est toi, Akio, qui est responsable de ma présence.

Une vague de surprise s'empara de toutes les personnes présentes pour assister à la scène tandis que les femmes et les enfants étaient en train de revenir pour rejoindre leur mari ou père. Tous les regards étaient braqués sur moi, pourtant, je n'y faisais pas attention, j'étais obnubilé par les paroles que je venais d'entendre et je décidais d'en savoir plus.

C... Comment connais-tu mon nom ?
Ton père t'a remis cette clef n'est-ce pas ? C'était un Constellationniste, j'étais son esprit, mais il m'a demandé de veiller sur toi lorsqu'un danger te menacerait et de t'apprendre la vérité. J'aurais jamais pensé que je devrais le faire alors que tu es si jeune...
Alors... tu connais Papa ?
Je vais pas me répéter ! Je t'ai déjà que j'étais son esprit. Si tu veux que je devienne le tien, tu dois nous lier par un contrat afin que je réponde à ton appel dès que tu auras besoin de mes services. Hé ! T'endors pas, j'ai pas f...

Alors que mon corps me semblait de plus en plus lourd, je vis un voile noir recouvrir mes yeux et je fus incapable de poursuivre la conversation plus longtemps. J'appris à mon réveil, deux jours plus tard, que je m'étais évanoui et que Corvus, puisque c'était son nom, m'avait rattrapé à temps avant de me déposer dans mon lit. Il avait laissé des recommandations pour me permettre d'être en mesure de le rappeler puisque toutes ces événements avaient fini par me causer une sorte de choc émotionnel que je n'avais pas supporté. Voulant en apprendre plus, je fis tout mon possible pour invoquer de nouveau l'esprit céleste, mais j'en fus tout simplement incapable pour des raisons que j'ignorais. Avec l'aide des adultes qui connaissaient le mieux mon père, je finis par apprendre qu'il y avait une sorte d'incantation pour ouvrir le portail et qu'à chaque fois que je le ferai, j'utiliserai ma propre force. Je reçus également des recommandations pour éviter de nouveau de tomber inconscient si bien qu'une semaine plus tard, Corvus fut en face de moi pour poursuivre ses explications. J'appris donc de sa bouche tous les rudiments de la magie céleste : le nombre d'esprits, cette histoire de contrat entre utilisateur de clefs et esprits. La puissance des esprits dépendait de l'importance de leur constellation dans la voûte céleste. Ceux appartenant au zodiaque étaient les plus puissants, symbolisés par des clefs d'or, puis venaient tous les autres avec des clefs d'argent, mais même parmi eux, certains étaient dépourvus de magie et servaient principalement d'esprit de compagnie. Comme je n'avais aucun professeur pouvant m'enseigner l'art du constellationniste, Corvus était obligé de jouer ce rôle, à son plus grand malheur, néanmoins, je comprenais rapidement et il n'avait pas besoin de répéter. Par contre, pour me faire payer ses séances d'enseignement, il m'obligeait à devenir plus endurant en me forçant à courir et en apprenant à combattre à ses côtés.

Cinq années plus tard, l'envie d'aventures et le besoin de retrouver mon père se faisaient sentir de plus en plus. J'étais devenu un jeune homme débrouillard qui avait confiance en soi et qui faisait tout pour venir en aide aux autres. Après une longue discussion avec ma mère, elle finit par abandonner l'idée de me garder au domaine familial et me fit promettre d'éviter de prendre des risques inutiles, ce qui n'était pas mon genre de toute façon. Conscient du chemin qu'il me restait à parcourir avant de retrouver mon père, il fallait tout d'abord que je renforce mes connaissances en matière de magie et l'endroit était tout trouvé. En effet, à l'Est du village se trouvait la ville d'Orphétria qui accueille en son sein la Grande Académie de Magie, un endroit parfait pour combler mes lacunes dans le domaine. Accompagné de Corvus, je pris la route sans cesser de m'entraîner et en rendant service à des villageois pour avoir un toit pour dormir et de quoi me sustenter. Ma vue exceptionnelle me permettait de voir le danger avant même que ce dernier ne se rende compte de ma présence, ce qui me permettait d'éviter des zones plutôt dangereuses. Malgré tout, certaines fois Corvus s'était vu obliger de me porter en vol pour échapper à des prédateurs coriaces, rejetant la faute sur moi parce que j'étais trop faible. Après tant d'années auprès de lui, j'avais appris à connaître cet ange qui paraissait prétentieux au premier abord alors qu'il dissimulait un cœur d'or qu'il ne montrait jamais. C'était épuisé mais fier que j'arrivais finalement à Orphétria. L'intégration dans l'Académie s'était plutôt bien passée, sachant que je maîtrisais déjà ma magie sans problème. Cela ne m'empêcha pas, par la suite, d'apprendre encore plus de choses sur l'univers de la magie céleste. Au bout d'un moment, un problème se posa dans mon esprit. Si Corvus combattait pour moi mais qu'il se retrouvait incapable de me protéger pour une certaine raison, comment ferais-je pour m'en sortir ? Avec cette question à l'esprit, je finis par me lancer dans l'apprentissage de la magie de téléportation qui allait me permettre de me mettre à l'abri si un cas comme celui auquel j'avais pensé arrivait. De plus, avec la vue que je possédais, m'éloigner suffisamment loin ne serait plus un problème, du moins, en théorie...

Mes dix-sept ans étaient passés. J'avais appris qu'une guilde de mages venait de naître dans la ville, or mon père devait forcément être au front et se trouver dans une des guildes combattant pour la sauvegarde du royaume de Fiore. À force d'y réfléchir, j'en vins à la conclusion que le meilleur moyen de retrouver mon père était de suivre un chemin similaire au sien, tout en me faisant mes propres expériences. Comme les mages de cette guilde se retrouvaient souvent sur le camp d'entraînement, il m'était aisé de les approcher pour leur demander de rejoindre leurs rangs. Je fus donc amené à leur quartier général qui se trouvait à une altitude bien trop élevée à mes yeux, ce qui enchantait Corvus qui aimait les hauteurs. Il s'agissait d'une ancienne abbaye, si bien que l'ambiance était assez sacrée au sein de la guilde, mais pour une raison que j'ignorais et que je découvrirai plus tard, la plupart des membres affichaient une mine triste. En fin de compte, je devins membre de la guilde Phoenix Ashes et la chambre que j'occupais donnait sur ma région natale, ce qui me mettait du baume au cœur. Ma carrière de mage débutait maintenant et je ne perdais pas de vue mon objectif principal qui était de retrouver mon père et savoir ce qui lui était arrivé.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Alabaster N. FeldgrauMammon's Rose
avatar
Messages : 184
Date d'inscription : 11/11/2015
Rang : B


Caractéristiques du Mage
Magie/Malédiction: Vegetal Magic
Magie Secondaire:
Progression:
630/900  (630/900)
Mammon's Rose

MessageSujet: Re: [Terminée] Akio Tetsuya, le premier pont vers les étoiles Jeu 21 Jan - 17:33

Bonsoir, déjà au premier abord je t’adore puisque tu as Len en avatar. aa
Accompagnée d’une boule disco !


COMMENÇONS, LEN-KUN NOW !

Magie :

R.A.S. '-' Tout est bon pour moi !

Physique :
Je le trouve très grand malgré son apparence fragile, cependant ça forme un joli contraste.

Quel type de voix possède Akio ? A-t-il des tics de parole ? Est-il imberbe ? A-t-il des signes particuliers ?

Sinon je trouve que ta description est bien complète, mais plus c’est complet plus on cherche la petite bête. ♥️

Psychologie :
Là aussi je trouve que c’est assez complet, on s’y retrouve bien et ce n’est pas ennuyeux !

R.A.S. Tu vas finir par être tondu j’te le dis. :v

Histoire :

Une histoire bien ficelée et un scénario qui accroche ! Ca me donne franchement envie de savoir comment Akio va retrouver son père en retraçant son chemin de manière personnelle. (embrouillage level ouane) La scène de rencontre avec Corvus est plutôt pas mal, j’aime sa réaction première mais sinon on ne s’attarde pas sur des blabla inutiles !
Cependant je me demande, Akio était déjà à l’état larvaire (dans le sens où il s’est raplaplati) quand il est sorti remercier son esprit céleste ou c’est un après-coup ?

Petite remarque de Sira : Lorsque Corvus apparaît, il dit à Akio qu’il est Constellationniste car il a réussi à l’invoquer. C’est faux. En admettant que le père d’Akio n’ait pas rompu son contrat avec Corvus, celui-ci a pu apparaître de lui-même. Ceci dit, Akio n’a pas pu, comment dire… “Découvrir qu’il était Constellationniste”, même si c’est une magie porteuse. J’veux dire, si on fait ça, n’importe qui achète une clé dans les boutiques et devient Constellationniste. ^^’ Du coup, il vaudrait mieux que ça soit Corvus qui soit apparu de lui-même et trouver une autre excuse à la perte de connaissance d’Akio. Et son intérêt pour le Constellationnisme pourrait venir de celui qu’il porte à son père, ou de sa gratitude, toussa toussa.

BILANGUE.

Toi tu domines les Bescherelle, franchement je regrette pas de t’évaluer ! (je ne regrette rieeeeeen)
Aucune faute ou alors quelque chose (de très mineur, donc) qui est passé outre ma vigilance !

Verdict :
Tu es validé comme membre de Phoenix Ashes au Rang A à 3200 EP !
Mais avant de pouvoir gambader dans les différents pays d’Ishgar, file faire ta Fiche Technique (clique)! Voilà.~ ♥️
#LaBaboucheDorée.


merci à Haruharu de m'avoir aidé pour le thème ! ♥


Présentation - Fiche Tech - Relations
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Akio TetsuyaThe Celestial Jumper
avatar
Messages : 20
Date d'inscription : 18/01/2016
Rang : A


Caractéristiques du Mage
Magie/Malédiction: Constellationniste
Magie Secondaire: Téléportation
Progression:
400/1200  (400/1200)
The Celestial Jumper

MessageSujet: Re: [Terminée] Akio Tetsuya, le premier pont vers les étoiles Ven 22 Jan - 12:53

Bonjour ! Tout d'abord, merci pour cette évaluation pleine de compliments, ça fait plaisir à lire Smile

Physique :
Je ne pensais pas que vous seriez aussi pointilleux sur les détails, je dois avouer que le physique n'est pas la partie que je préfère le plus dans une présentation, mais soit, j'ai ajouté quelques phrases pour les éléments demandés. (Pour les tics de parole, sachant qu'il n'en a pas, je ne voyais pas comment l'inclure à la description...)

"Malgré mon âge, je n'ai aucun poil sur le menton, en réalité, le peu de pilosité de mon corps est tellement claire qu'elle ne se remarque pas sans observation très poussée. À côté de cela, aucune tache de naissance ou trait distinctif, je n'ai même pas de cicatrices, grâce à la prudence dont je fais preuve je dois l'avouer."
"Pourtant, ce côté athlétique ne se voit pas vraiment du premier regard et c'est quelque chose sur lequel j'aime jouer, tout comme ma voix qui, malgré le fait qu'elle soit devenue plus grave, reste étonnamment douce à l'oreille, mais je détaillerai cela plus tard."

Histoire :
C'est vrai que je n'avais pas pensé avec ce point de vue, du coup, j'ai remodelé cette partie de l'histoire pour que ce soit plus véridique. J'espère que cela convient à présent Smile

"Je n'arrive pas à croire que je sois venu à cause d'un gamin, mais c'est pourtant bien la vérité... Je suis Corvus, l'esprit céleste du Corbeau et c'est toi, Akio, qui est responsable de ma présence.

Une vague de surprise s'empara de toutes les personnes présentes pour assister à la scène tandis que les femmes et les enfants étaient en train de revenir pour rejoindre leur mari ou père. Tous les regards étaient braqués sur moi, pourtant, je n'y faisais pas attention, j'étais obnubilé par les paroles que je venais d'entendre et je décidais d'en savoir plus.

C... Comment connais-tu mon nom ?
Ton père t'a remis cette clef n'est-ce pas ? C'était un Constellationniste, j'étais son esprit, mais il m'a demandé de veiller sur toi lorsqu'un danger te menacerait et de t'apprendre la vérité. J'aurais jamais pensé que je devrais le faire alors que tu es si jeune...
Alors... tu connais Papa ?
Je vais pas me répéter ! Je t'ai déjà que j'étais son esprit. Si tu veux que je devienne le tien, tu dois nous lier par un contrat afin que je réponde à ton appel dès que tu auras besoin de mes services. Hé ! T'endors pas, j'ai pas f...

Alors que mon corps me semblait de plus en plus lourd, je vis un voile noir recouvrir mes yeux et je fus incapable de poursuivre la conversation plus longtemps. J'appris à mon réveil, deux jours plus tard, que je m'étais évanoui et que Corvus, puisque c'était son nom, m'avait rattrapé à temps avant de me déposer dans mon lit. Il avait laissé des recommandations pour me permettre d'être en mesure de le rappeler puisque toutes ces événements avaient fini par me causer une sorte de choc émotionnel que je n'avais pas supporté."

Voilà, les modifications ont été mises en gras pour qu'elles soient plus faciles à repérer. Si jamais quelque chose d'autre dérange, n'hésitez pas à me le dire !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sirael AshtareosThe Golden King
avatar
Messages : 431
Date d'inscription : 15/06/2015
Rang : A


Caractéristiques du Mage
Magie/Malédiction: Light Dragon Slayer
Magie Secondaire: ///
Progression:
1155/1200  (1155/1200)
The Golden King

MessageSujet: Re: [Terminée] Akio Tetsuya, le premier pont vers les étoiles Ven 22 Jan - 18:59

Yo ! o/
Bon, pour le physique, on te forçait à rien mais tant mieux. x) On a conscience d'être très pointilleux. Si tu veux, on a un mémo avec toutes les caractéristiques physiques possibles et imaginables. Quand on évalue, on s'y réfère afin de pouvoir adapter notre niveau de "pinaillage". :v
Voilà, voilà.

Sinon, tout me convient ! Je te valide officiellement et je lock. On se reverra peut-être pour ta FT ! o/



Trois crapauds me tiennent compagnie, huit roses parfument mon or.

Un dialogue devenu légende :
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://fairytail-origins.forumsactifs.com/
Contenu sponsorisé


MessageSujet: Re: [Terminée] Akio Tetsuya, le premier pont vers les étoiles

Revenir en haut Aller en bas
 
[Terminée] Akio Tetsuya, le premier pont vers les étoiles
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Premier pas vers l'avant
» Un départ vers les étoiles
» Haïti-Premier ministre : Vers une entente entre le GPR et l’exécutif pour la rat
» Premier Pas vers le Grand Bouleversement x)
» vicky « admettre sa défaite c'est le premier pas vers la victoire »

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Fairy Tail RPG : Earthland's Origins :: Start Here :: Who Are You ? :: Présentations Validées-