Partagez | 
 

 Through the Shadows I come [Ft. Kaiga Hyun]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Kaiga HyunShadow Step
avatar
Messages : 6
Date d'inscription : 10/02/2016
Rang : A


Caractéristiques du Mage
Magie/Malédiction: Kansô : The Knight
Magie Secondaire:
Progression:
300/1200  (300/1200)
Shadow Step

MessageSujet: Through the Shadows I come [Ft. Kaiga Hyun] Jeu 11 Fév - 13:08







Kaiga Hyun




Nom : Kaiga

Prénom : Hyun

Âge : La vingtaine

Sexe : Masculin

Guilde : Sky Stand (Soyons fous, Commandant ? :v)

Surnom : Shadow Step


Behind the screen

Un pseudo : Kitti (:

Un âge : La vingtaine

Comment tu nous as connu ? Top-site :')

Le code du réglement ? Code validé par Ciri ! :v

Des commentaires ? C'est très très d4rk par ici didonc

L'avatar que tu utilises ? Date Masamune - Sengoku Basara


Magie(s) ou Malédiction


Kansō - The Knight : La magie du rééquipement est somme toute classique, connue et répandue. Elle consiste à invoquer des armes et équipements stockés dans une dimension parallèle afin de les utiliser au combat, ou à des fins utilitaires. Cette magie apporte une grande flexibilité à son utilisateur, ainsi que de nombreuses options offensives comme défensives.

Il est important de savoir que chaque invocation issue du rééquipement (ou en tout cas issue de la sous-catégorie du chevalier maîtrisée par le jeune homme) appartient à un ensemble composé d'une armure et d'une arme de corps-à-corps, et qu'il est possible d'invoquer une arme issue d'un ensemble afin d'être utilisée avec une armure d'un autre (ensemble) que lorsque la maîtrise de cette magie est confirmée.

Physique


Bâtard, pensa-t-il tout bas, en fixant l'inconnu qui venait de rentrer dans le bar. Tout de suite, assis au comptoir, l'avait-il aperçu, alors qu'il ne faisait aucun effort pour se fondre dans la masse, qu'il s'avançait comme si la place lui appartenait. Ses habits étaient sombres, mais on y dénotait de la qualité, probablement feinte. Ils étaient définitivement pratiques, et personne ici ne souhaitait savoir pour quelle basse besogne. L'homme, en lui-même, avait pourtant l'air normal. Une taille commune, il ne devait pas dépasser le mètre quatre-vingts, une corpulence fine, il devait peser soixante-dix kilos tout mouillé. Apercevait-il la musculature discrète sous l'habillement ? Kamon n'aurait pu le jurer. Après tout, il était trop concentré sur le visage de ce connard.

Il y avait un truc qui ne lui revenait pas, définitivement. Ça ne pouvait pas être sa chevelure, corbeau, ou ses mèches retombant sur son visage, occultant presque un cache-œil. Quoi que, ça pouvait bien venir de là. Mal coiffé, comme tous ces petits cons imbus d'eux-mêmes. Et cet ornement ? De l’esbroufe, juste de quoi se la péter. Néanmoins, Kamon ne souhaitait pas se l'avouer. Mais cet unique iris, solitaire sur son visage ? Il était ocre, semblable à celui d'une bête. Et ça le faisait flipper. Mais juste un peu. Puis finalement, après quelques secondes, il comprit ce qui rendait ce jeune homme détestable.

Son sourire. Un sourire étrange, ses lèvres remontant plus d'un coté que d'un autre, laissant la très désagréable impression qu'il connaissait quelque chose de drôle que lui ignorait. Le salaud, pensa-t-il, alors qu'il se détournait finalement de la silhouette.

"Une pinte, je vous prie" entendit-il, si près de lui, qu'il sursauta presque. La voix était suave, mais forte. On y remarquait des tonalités amusées, et l'accent de Caelum. A qui appartenait-elle ? A l'inconnu. Il était là, à côté de lui. Il ne l'avait pas entendu arriver, même si les planches du parquet étaient connues pour grincer. On ne tarda pas à le servir, et sa pinte à la main, il finit par se tourner vers lui. Sous-race, qu'il pensait en constatant que le regard posé sur sa personne était le même qu'il aurait pu avoir en examinant un cheval à acheter : prudente, pénétrante, absorbée, et imperceptiblement méprisante.

"Je vous souhaite une agréable journée, sire" qu'il lui dit, avec un soupçon de moquerie, en posant sa main sur son épaule. Il ressentit une force étonnante dans ses doigts, semblables à ceux d'une poigne de fer. Mais avant qu'il ne puisse protester ou se plaindre, celle-ci s'était défaite, et son propriétaire maintenant s'éloignait, avec sa démarche arrogante.

Quel petit enculé, marmonna-t-il dans sa barbe, avant de prendre une longue gorgée de son nectar. Ne pouvait-il le jurer, mais la dernière chose qu'il aperçut, juste au-dessus du poignet gauche de ce pauvre hère, était un gribouilli noirâtre. Il en avait aperçu, pas forcément des comme ça, mais des qui y ressemblait. La marque d'appartenance à un clan, croyait-il. Bah, aucune importance. Ça ne pouvait rien être de très important, pas vrai ?


Psychologie


Kaiga est un véritable serpent, rien ne traverse son visage, si ce n'est un fin sourire, rien ne se lit dans son regard, si ce n'est une lueur amusée. Après tant d'années à courir les ombres, notre jeune homme a appris à dissimuler ses émotions derrière un masque avenant. Il sera attentif au moindre geste et mot, curieux envers le moindre événement, à l’affût de la prochaine traque. Mais, eh, et si c'était vous le malheureux élu ?

Il s'approchera de vous, et engagera la conversation de façon sereine, comme si vous vous connaissiez depuis toujours. Son attitude détachée et sa sérénité vous prendront au dépourvu, et vous vous surprendrez à parler plus qu'il ne le faudrait. Après tout, vous ne sentez aucun jugement à votre égard. Il vous écoute, jamais ne vous interrompt, vous soutient lorsque vous doutez et vous accepte lorsque vous révélez quelque penchant déviant.

Après tout, ne l'est-il pas, lui, le premier des déviants ? Vous vous en doutez, au fond de vous. Vous vous doutez que sa compassion est fausse, que sa patience est feinte. En réalité, Kaiga vous observe comme un reptile épierait sa proie, mesurant le profit qu'il peut faire sur votre dos, se demandant quel frisson une confrontation avec vous lui apporterait, et quelle excitation votre mort provoquerait. Parfois ira-t-il jusqu'au bout et vous fera connaître son extase, à moins qu'il ne se détourne de votre personne, ayant trompé son ennui, en vous laissant avec la désagréable impression d'avoir été roulé dans la farine.

Kaiga est un menteur, et il lui arrive parfois de s'emmêler dans la toile de ses lubies. Vous ne pouvez pas le comprendre, vous affirmera-t-il, alors pourquoi perdrait-il son temps à vous dire la vérité à son sujet ? Il préfère dresser nombre de portraits, plus ou moins vraisemblables, avec lesquels vous transporter vers de nouvelles contrées, vies et aventures. Après tout, avant d'être un guerrier, le jeune épéiste se considère avant tout artiste. C'est avec soin qu'il dresse chaque personnalité qu'il endosse, prenant soin du détail et de la mise en scène.

C'est, aussi, avec tout autant de soins, qu'il vous fera partager l'extase. Une souffrance que lui seul connaît et provoque, avec ses armes uniques. Il ne vous fera pas souffrir pour souffrir, oh ça non, il laisse cette besogne à des gens moins civilisés. Kaiga se déclare artiste et auteur, il écrit une histoire avec votre torture, et votre mort est la fin qu'il a prévue. Que ce soit dans les moyens ou le décor, c'est avec une forme tordue de raffinement qu'il vous entraînera dans votre chute, et qu'il se délectera des émotions abandonnées à la volée. Et si il peut être récompensé pour cela en monnaie sonnante et trébuchante ? Alors, vous ne trouverez pas homme plus heureux que lui.

A-t-il été toujours ainsi ? Nullement. Le malheur de son prochain ne le faisait pas exulter, avant. Mais avant, sa demeure n'avait pas été réduite en cendres, et sa famille était toujours vivante. Quelque chose s'est brisé à l'intérieur de lui, le plongeant dans le désarroi. Et la seule façon d'y échapper, c'est à travers la souffrance d'autrui. Le temps a fait qu'il y a finalement pris du plaisir, et qu'il a fini par croire en une sorte de beauté dans l'ouvrage qu'il accomplissait.

Kaiga est pourtant d'une sérénité désarmante, et cette sérénité vient de son assurance. Il se sait fort, il se sait talentueux, et cette confiance lui permet d'appréhender toutes les épreuves avec légèreté. Après tout, il a affronté des adversaires formidables et a toujours prévalu. Il s'est évadé de nombreuses fois de la prise de Caelum, et prend toujours plaisir à accueillir leurs chasseurs lâchés à sa poursuite. Même si vous ne pouvez pas croire en ses promesses, sachez qu'à sa façon, il trouvera toujours un moyen de les respecter. C'est un vestige de son passé, qui lui est resté à travers ce serment qui a changé irrévocablement sa vie. Le Hyun est aussi un esprit libre, supportant difficilement ordres comme contraintes. En plongeant dans les ombres, il s'est rendu compte à quel point son éducation était avilissante, et s'est juré de ne jamais retomber dans ses travers.

Depuis peu, pourtant, le voilà membre de la guilde Sky Stand. Bien que respectant les standards de discipline y régnant, il est difficile pour lui de s'y conformer, provoquant des tensions et parfois des heurts avec ses nouveaux collaborateurs. Il est considéré avec une certaine méfiance, eu égard à ses origines troubles, et le Hyun ne fait aucun effort pour la dissiper. La vérité est qu'il a été engagé par des agents du gouvernement de Caelum afin de prêter main forte à leur ost, mais de cela, il ne peut rien dire sans risquer sa position. Pourquoi a-t-il accepté ? Les gens penseraient tout de suite à l'or. Après tout, il est à peine plus qu'un tueur à gages. D'autres diraient que c'est pour le meurtre, le jeune homme pourrait user de son art en toute liberté sur les ennemis de ses commanditaires, et Dieu sait à quel point ils sont nombreux. Hyun vous dira, lui, que c'est pour le frisson que ça lui procure. Et, au fond de lui, parce qu'il tient à sa contrée. C'est un homme pragmatique, il sait que si Zeref gagne la guerre, son pays sera rasé, comme l'ont été tous les autres. Il n'y aura plus de survivants, plus personne pouvant profiter de son grand art. Et ça, ça serait une perte pour l'humanité toute entière !

Sinon, de façon plus anecdotique, Kaiga n'aime pas les légumes, il mange exclusivement de la viande comme le prédateur qu'il est convaincu d'être; il apprécie le chant et la danse, qu'il pratique avec plus ou moins de succès; a une nature maniaque en ce qui concerne le rangement ou l'hygiène; et n'a peur que d'une seule chose : les hauteurs.


Histoire


Le jeune Kaiga n'est pas né à Fiore, comme la plupart des héros parcourant cette terre, mais dans un royaume voisin et tout aussi prospère, Caelum de son nom, en une année qui a connu nombre de malheurs, dont la chute de Minstrel. La famille qui l'accueillait était de tradition martiale. Après tout, son père, Seiryu, dirigeait une école d'escrime tenue par la famille depuis des générations. Sa mère, elle ? Sayuri, une femme douce et aimante, sévère mais juste. Fait remarquable : Notre Hyun avait trois sœurs, l’aînée de la fratrie avait deux ans de plus que lui et se nommait Kora, une femme de caractère qui mènerait à la baguette son conjoint; plus jeune d'une année, Naoko était douce mais effacée; et encore plus jeune, née cinq ans plus tard que notre futur épéiste, venait Sherah, débordant d'énergie et de joie de vivre.

En tant que seul mâle héritier, Kaiga était destiné à reprendre l'école. Toute son enfance fut dictée par les attentes de ses parents. Il assista aux cours du primaire, et à l'âge de sept ans, il brandit pour la première fois une lame, qui deviendrait son arme de prédilection. A ses treize ans, il était un épéiste confirmé, un prodige même ! Et la lame n'était pas son seul talent, il maniait avec adresse bien d'autres armes. Néanmoins, ce n'est qu'à ses quinze ans qu'il apprenait les rudiments de la magie, et plus précisément ceux du Kansô, lui permettant de changer d'équipement en plein affrontement.

Regrettait-il cette vie qu'on lui imposait ? Nullement. Il en éprouvait même une grande fierté. Une fierté qui se tournait en assurance, assurance qui lui permettait d'affronter sa vie et ses combats avec sérénité, malgré les nouvelles inquiétantes. Après tout, six. Le nombre de pays tombés sous les frappes démoniaques depuis sa naissance. Six pays dont le nom deviendrait synonyme d'échec et remémorerait ce que la défaite signifiait. Kaiga avait hâte, pourtant. Il avait hâte d'affronter ces osts invaincus. De triompher sur le mal ! Il rêvait d'adrénaline, de gloire, de combats épiques et même de mort légendaire ! Mais bon. Vous savez ... La vie ne va que dans un sens, et pas souvent dans le vôtre.

Il était âgé de dix-sept ans, alors, et était parti une semaine à la capitale. Après tout, un grand tournoi avait eu lieu, réunissant les mages les plus valeureux du pays. Il avait participé, et s'était défendu avec brio, mais avait finalement dû s'incliner face à plus fort que lui. Enrichi par cette expérience, animé d'une passion renouvelée, c'est avec entrain qu'il revenait au foyer. Foyer qui s'avérait brûlé. Genre, en cendres. Et les occupants ? Ayant subi le même sort, d'après des voisins arrivés trop tard sur les lieux. Kaiga restait de marbre, ne sachant pas ce que le code dictait, ou ce que ses sentiments lui ordonnaient. D'après certains témoins, des silhouettes sombres s'étaient introduites dans la résidence à la nuit tombée, et en étaient ressorties une fois le feu nourri.

L'épéiste ne savait pas qui avait pu faire ça. Et pourquoi. Sa famille était honorable, appréciée dans sa ville et par ses voisins. Mais l'ignorer ne l'empêcha pas de faire un serment dans le sang : Retrouver les coupables, et leur faire subir un sort peu enviable. Armé par un juste vindicte, une sinistre résolution, et l'armurerie de sa famille, il plongea dans les ombres pour ne jamais en sortir.

Cinq ans s'étaient écoulés. Il lui avait fallu du temps, mais Kaiga avait retrouvé chaque responsable, et l'avait exécuté dans une artistique mise en scène. Dans sa quête sanglante, innocents comme coupables ont subi son courroux, leurs vies fauchées comme du blé. Le gouvernement se mit à le traquer, mais il s'évadait toujours avec une élégance frisant l'indécence. Sa colère se mua en passion sordide, le jeune homme s'envahissant d'extase alors qu'il pratiquait son terrible art. Tristement connu, qu'il devint. Un assassin parmi tant d'autres, un criminel acheté et achetable en échange d'un peu d'or. Car Kaiga commença à n'aimer que deux choses : L'argent et le meurtre, le premier lui servant principalement à financer le second.

Cinq ans s'étaient écoulés, et Kaiga enfin revenait à la lumière du jour, après une éternité de pénombre. Après tout, la situation l'exigeait. Fiore résistait seule à l'alliance des démons et des traîtres, et il ne faudrait pas longtemps avant qu'elle ne tombe et que sa nation suive. A situation désespérée, remèdes encore plus désespérés. Des agents mandatés par le gouvernement de Caelum l'avaient approché. Ils avaient promis d'effacer ses crimes et beaucoup d'or, tout cela pour que l'héritier des Hyun mette ses talents à leur service. Car en cette triste époque, tous devaient contribuer à la survie d'une contrée, même ceux plongés dans les ombres.

Kaiga avait accepté, car il n'avait, au fond, rien à perdre. Mieux, même ! Il pourrait user de son art sur des adversaires formidables ! Des démons, oui ! Eux-mêmes ! Il se sentait excité à cette idée. Mais surtout, bien qu'il ne souhaite pas se l'avouer ... En intégrant les rangs de Sky Stand ... Il se retrouvait, se retrouvait comme il était avant que tout n'arrive. Avant que sa vie ne change, et que les ombres le happent.

Il faut savoir se montrer réaliste, dans la vie.
- Kaiga

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kaiga HyunShadow Step
avatar
Messages : 6
Date d'inscription : 10/02/2016
Rang : A


Caractéristiques du Mage
Magie/Malédiction: Kansô : The Knight
Magie Secondaire:
Progression:
300/1200  (300/1200)
Shadow Step

MessageSujet: Re: Through the Shadows I come [Ft. Kaiga Hyun] Jeu 11 Fév - 17:56

Hellow (:

J'souhaite vous dire que ma présentation est terminée, j'espère qu'elle vous plaira !

Bonne lecture (;
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Haruhiko KuragariAssiah
avatar
Messages : 62
Date d'inscription : 07/11/2015
Rang : A


Caractéristiques du Mage
Magie/Malédiction: Lightning Magic
Magie Secondaire: Lightning Body
Progression:
1020/1200  (1020/1200)
Assiah

MessageSujet: Re: Through the Shadows I come [Ft. Kaiga Hyun] Jeu 11 Fév - 19:04

Quelle efficacité :freud:
Bienvenue sur le forum, mumuses toi bien parmi nous :hawn:



Merci Baba ♥:
 

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://flyingpumpkin-design.forumactif.org/
Sirael AshtareosThe Golden King
avatar
Messages : 431
Date d'inscription : 15/06/2015
Rang : A


Caractéristiques du Mage
Magie/Malédiction: Light Dragon Slayer
Magie Secondaire: ///
Progression:
1155/1200  (1155/1200)
The Golden King

MessageSujet: Re: Through the Shadows I come [Ft. Kaiga Hyun] Ven 12 Fév - 22:32

Yo ! o/
Comme promis, me voici pour t’évaluer. :nomad: Prépare donc ton corps à ce VIOL VIRTUEL que tu me sembles quémander au vu de tes aa intempestifs sur la CB. *sort loiiing*
Du coup, j’évalue selon deux axes simples : fond et forme.

C’parti ! /o/


Sur le fond :

Magie : Alors, ce que tu me décris est à cheval entre Kansô : The Knight et Maguilty Sense… Ou alors un Maguilty Sense +++ (nous cautionnons les armures protégeant les sens d’un utilisateur de cette magie, par analogie avec les épées utilisées par Meldy). Or, cette magie étant déjà une Lost Magic… Lui donner d’autres capacités serait too much (cette magie s’attaquant aux sens et non aux émotions, bien qu’elle permette leur partage). Bref, j’suis au regret de t’annoncer que ta magie est refusée et je t’oriente donc vers les deux magies évoquées plus haut et qui sont proches de ce que tu as proposé.

Physique : J’aime beaucoup comment tu as présenté le physique ! Original et concis. Ceci dit, ce point de vue extérieur t’empêche de donner certains détails comme l’emplacement de la marque de guilde de ton perso, l’origine réelle de son cache-œil ou sa pilosité, par exemple.
Mais bref, ça reste bien complet.

Psychologie :  Mm… Alors, oui, tu fais le tour du perso, c’est un fait… Mais, tu restes superficiel. Un peu comme pour le physique, sauf que pour une description psychologique, c’est bien plus fâcheux. En réalité, ça me laisse sur ma faim. J’ai un masque, un personnage qui fonctionne en électron libre et qui semble avoir peu de morale… Mais je ne sais ni pourquoi, ni comment.  Dis-toi que, moi, je me dis « ok, je lis la prez d’un mec de SS »… Alors quand je lis « le jeune criminel », là, d’un coup, j’suis sceptique pour un mec dans une guilde militaire (bon, tu précises après ce qu’il fout à SS mais voilà). Bref, j’pense en résumé que tu devrais développer mieux les raisons des agissements de ton personnage. C’est sûrement dit dans l’histoire, mais ça doit apparaître dans la psycho, même d’une façon édulcorée. Histoire de voir la cohérence de la psyché du mec. :v
Parce que bon, au final, je ne sais rien de ses buts, rien de son émotivité réelle… Et je me retrouve comme un de ses interlocuteurs : devant un mec nébuleux qui s’amuse à dévoiler des trucs par petits à-coups sans aller trop loin. °^°
Doooonc… A préciser, si possible. c:

Sinon, c’est bien.

Histoire :

Une histoire qui se laisse lire tranquillement, pas grand-chose à dire dessus. Juste, deux détails :

- « des mages noirs » ← Eh non, malheureux nodocéphale que tu es ! :nomad:  Un mage noir ne peut exister sans guilde noire. Or les guildes noires n’existent pas sans une institution (le Conseil) pour les juger comme telles. Donc les mages noirs n’existent pas. CQF-putain de-D. /o/

- « cabale sombre au sein du Conseil Restreint » ← Une cabale tellement sombre que je ne connaissais moi-même pas son existence. :v Bref, évite d’inventer des institutions. Parle simplement d’hommes du gouvernement t’ayant approché, sans nommer quoi que ce soit.


Sur la forme :


Alors, je salue un style, ma foi, fort agréable à lire. :freud: Un vocabulaire riche, toussa, toussa… Bon, après, y a certaines phrases où je pourrais pinailler sur la ponctuation pour certains endroits mais ça relèverait, pour le coup, de ma sensibilité personnelle. Ceci dit, ce que je cite plus bas par rapport à la ponctuation est dû, donc, plus à ta maladresse qu'à ma sensibilité.

Voilà donc tout ce que j’ai pu relever :

Concordance :
- « Apercevait-il la musculature discrète sous l'habillement ? Kamon ne pourrait le jurer. » ← n’aurait pu*
- « en vous laissant avec la désagréable impression d'être roulé dans la farine. » ← d’avoir été* Parce que bon, se faire victimiser avec de la farine, ça va deux minutes, quoi.
- Dans ton avant-avant-dernier paragraphe, faut choisir entre présent et passé dans la concordance. °^°  Vu le reste, j’pense que c’est au passé donc « Cinq ans s’étaient écoulés »*.
- « Ils ont promis d'effacer ses crimes et beaucoup d'or, tout cela pour que l'héritier des Hyun mette ses talents à leur service. Car en cette triste époque, tous doivent contribuer à la survie d'une contrée, même ceux plongés dans les ombres. » Cc ns som 2 fraz o prézan é on sinkrust ds leu passé #TeugLaïf

Ponctu’ :
-  « La famille qui l'accueillait était de tradition martiale, après tout, son père, Seiryu, dirigeait une école d'escrime tenue par la famille depuis des générations. » J’aurais mis un point après « martiale ».
- « En tant que seul mâle héritier, Kaiga était destiné à reprendre l'école, toute son enfance fut dictée par les attentes de ses parents. » Là aussi, un point après « école » serait plus joli
- « L'argent, et le meurtre, le premier lui servant principalement à financer le second. » pourquoi une virgule avant « et » ? oO

Divers/Inattention :
- « Le nombre de pays tombées » ← tombés*
- « Caelium. » ← Caelum*
- « La vie ne va que dans un sens, et pas souvent dans le votre. » ← vôtre* #JeSuisCirconflexe
-«  l'Alliance Lumens. » ← Lumen*
- « Traque qui pourrait tomber sur votre personne. » ← Mal dit… Une traque « tombe » pas sur quelqu’un
- «  lui permettant d'échanger d'équipement en plein affrontement. » ← de changer*
- «  Notre Hyun avait trois sœurs, l’aînée de la fratrie et plus âgée de deux ans se nommait Kora » ← plus âgée que lui*, c’mieux de préciser le comparé


Bilan :

En bref, une présentation simple et qui va à l’essentiel ! Des qualités d’écriture indéniables et un fond plus que satisfaisant ! Comme diraient les jeunes : ça fait zizir wsh. :nomad:

Je te laisse donc changer ta magie et préciser ce que tu as à préciser avant de te donner ton rang et ton EP. /o/

Préviens-moi une fois les modifs faites (et si possible en me citant les passages, ça ira plus vite). :v



Trois crapauds me tiennent compagnie, huit roses parfument mon or.

Un dialogue devenu légende :
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://fairytail-origins.forumsactifs.com/
Kaiga HyunShadow Step
avatar
Messages : 6
Date d'inscription : 10/02/2016
Rang : A


Caractéristiques du Mage
Magie/Malédiction: Kansô : The Knight
Magie Secondaire:
Progression:
300/1200  (300/1200)
Shadow Step

MessageSujet: Re: Through the Shadows I come [Ft. Kaiga Hyun] Sam 13 Fév - 0:10

Saluuuut aa

Tout d'abord, je tiens à te remercier pour cette évaluation ! Ça faisait longtemps que je n'en avais pas lue d'aussi complète, j'ai fait de mon mieux pour répondre à chaque point que tu as relevé !

1) Toutes les fautes et incohérences relevées ont été corrigées ! Il se peut que de nouvelles se soient glissées dans les parties rajoutées, je ne peux le promettre. aa

2) J'ai complété la description physique en faisant mention du tatouage, à la fin du texte ! (Par contre pour la pilosité j'ai pas trouvé comment l'insérer, j'fais un strip-tease dans le bar ? aa)

Spoiler:
 

3) J'ai complété aussi la description mentale, en étoffant tous les points cités (notamment ses motivations diverses et variées, les raisons de ses comportements, son positionnement par rapport à la guerre et vis à vis de Sky Stand), tout ça est vers la fin du texte aa

Spoiler:
 

4) Oh et j'ai aussi édité la magie, j'pars sur du Kanso : The Knight o/

Spoiler:
 

Encore une fois, merci pour ton attention, et re-bonne lecture o/
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sirael AshtareosThe Golden King
avatar
Messages : 431
Date d'inscription : 15/06/2015
Rang : A


Caractéristiques du Mage
Magie/Malédiction: Light Dragon Slayer
Magie Secondaire: ///
Progression:
1155/1200  (1155/1200)
The Golden King

MessageSujet: Re: Through the Shadows I come [Ft. Kaiga Hyun] Sam 13 Fév - 18:50

Eh bieng, toutes les modifs me vont, merci ! o/

Je te valide en tant que Commandant de la Wehrmacht Sky Stand à 3 100 EP !

Enjoy et go faire ta FT, maintenant. :nomad:



Trois crapauds me tiennent compagnie, huit roses parfument mon or.

Un dialogue devenu légende :
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://fairytail-origins.forumsactifs.com/
Contenu sponsorisé


MessageSujet: Re: Through the Shadows I come [Ft. Kaiga Hyun]

Revenir en haut Aller en bas
 
Through the Shadows I come [Ft. Kaiga Hyun]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Choi Seung Hyun
» Baek Hyun [a finir]
» Kim Dae Hyun. Construisons un futur ensemble
» Help me to write a song for my solo |ft Jung Jae Hyun|
» > Go Jae Hyun ; it's time, it's time, so here we go

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Fairy Tail RPG : Earthland's Origins :: Start Here :: Who Are You ? :: Présentations Validées-