Partagez | 
 

 Event : La Guerre des Terres Émergées [Groupe Epaves]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Maître du JeuGrand Manitou
avatar
Messages : 247
Date d'inscription : 14/06/2015
Rang : ???


Caractéristiques du Mage
Magie/Malédiction: ???
Magie Secondaire: ???
Progression:
999999/999999  (999999/999999)
Grand Manitou

MessageSujet: Event : La Guerre des Terres Émergées [Groupe Epaves] Ven 1 Juil - 21:09





Event : La Guerre des Terres Emergées [Groupe Epaves]






Par petits groupes, les mages de l’alliance Lumen se faufilent à travers les flèches rocheuses parfois encore détrempées, prêts à en découdre avec la menace qui gronde et quadrillant le terrain pour faire face à l’offensive Ecarlate. L’un d’eux, composé d’Haruhiko Kuragari ainsi que de son maître de guilde, Sirael Ashtareos, finit par déboucher, au détour d’un énième ravin, sur un décor singulier. Par dizaines, des épaves de toutes tailles trônent, échouées sur le sol ou empalées par les récifs acérés. Des algues desséchées par le soleil qui frappe directement la zone depuis quelques jours déjà pendent lamentablement des planches vermoulues.
Au même moment, mandatés par Zeref et Kieran Aiceak, deux autres mages approchent par une autre entrée de ce qui semble définitivement être un cimetière de bateaux. L’Avarice et la Gourmandise de Nether Impact, péchés connaissant des rapports difficiles, semblent malgré tout faire équipe en ce jour, bien que cela ne soit pas de leur plein gré. Yurika Kiseki et Alabaster N. Feldgrau sont cependant accompagnées d’un jeune homme aux yeux barrés d’une croix chacun… Il s’agit de Smaïren Redcross, mage de Crimson Throne qui, lui aussi, n’entretient pas de bons rapports avec l’une de ses camarades.
Alors qu’au large hurlent les titans qui s’affrontent, les deux groupes de mages tombent l’un sur l’autre. Au milieu d’un champ de colonnes mortelles, le ballet débute.






Précisions






Ordre de passage : Alabaster, Haruhiko, Yurika, Sirael, MJ.

Smaïren possède ici 2200 EP et sera contrôlé par le MJ.

Rappel : le délai de réponse est de 10 jours.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://fairytail-origins.forumsactifs.com
Alabaster N. FeldgrauMammon's Rose
avatar
Messages : 184
Date d'inscription : 11/11/2015
Rang : B


Caractéristiques du Mage
Magie/Malédiction: Vegetal Magic
Magie Secondaire:
Progression:
630/900  (630/900)
Mammon's Rose

MessageSujet: Re: Event : La Guerre des Terres Émergées [Groupe Epaves] Dim 10 Juil - 14:38


Je m’amuse bien. Oui, belle phrase de début. Je suis dans la salle d’entraînement pour me sortir un peu de l’ennui quotidien de ma chambre. Je n’ai pas pris Rust avec moi, alors je suis à la merci des armes de cette dite salle. Je n’ai qu’un bras, deux jambes pour pouvoir m’en sortir. Évidemment j’ai ma magie, mais ce serait bête de rendre cela plus simple. Mon but : Ne pas me blesser jusqu’à sortir d’ici. J’ai déjà réussi cet “exploit” mais j’augmente à chaque fois la durée où je reste dedans. J’entends soudainement mon nom. Je m’arrête et me dépêche de sortir d’ici sans me faire mal, et suis celui qui m’a dérangé dans mon loisir. Au passage, je croque dans une pomme que j’ai fais poussé il y a peu. Nous montons les escaliers, au passage nous prenons Yurika.

Je regarde ailleurs tout le long de la montée de marche, nous prenons aussi Rainer à qui je montre un grand sourire. Nous arrivons au dernier étage : chez Kieran. C’est pour nous parler de ce qui se passe plus bas à Fiore, d’ailleurs il nous informe aussi de qui irait avec qui. Puisque Raienr s’en va vers le nord de Fiore, je me dis que je viens avec lui mais le fou en a décidé autrement. Je pars avec… elle. Je soupire.

« Eh bien… »

Il semblerait que notre alliance soit impossible à éviter, impossible à discuter. Je ne l’aime pas, vraiment, rien que de la voir… cela me donne envie de la tuer et de me servir de sa chair pour nourrir Rust. Rust qui, actuellement, me sert de bras de remplacement. Je ne lui fais vraiment pas confiance après tout elle est ma pire ennemie. Mais nous devons unir nos forces pour battre un plus grand ennemi : l’alliance Lumen. Yurika Kiseki, le péché de la Gourmandise. Nous sommes en plus accompagnés d’une autre personne en qui j'eus confiance autrefois, Smaïren. Pourquoi je dois toujours me retrouver avec des gens pareils ? Vraiment, qu’ai-je fais à Zeleph pour qu’il me punisse comme ça ?

[J'aurais dû dire non... Vraiment ça m'aurait empêché bien des emmerdes...]

Bref, trêve de plainte. Le fou de Zeleph nous a mis au courant qu’il y a quelque chose qui se trame à la mâchoire, deux titans de ce que je me souviens. Je n’ai pas tellement écouté de toute façon, pour moi il faut juste tuer l’ennemi et basta. Retour à la maison pour fêter ça. Mais je sais aussi que nous n’allons pas être seuls puisque l’information a dû être transmise aussi du côté Lumen. Je pense que je tolère la compagnie de mes deux ennemis Ecarlate pour cela : Plus nous sommes fort, mieux ce sera pour vaincre l’ennemi. Je ne doute pas de la puissance de Yurika, je n’avouerai jamais que je sais que si elle se bat sérieusement contre moi je risque bien de ne pas en sortir indemne. Mais bon, je n’ai pas de souci à me faire maintenant entre elle et moi. La connexion risque d’être dure, mais elle sera nécessaire.

Je me pose tout de même bien des questions à propos de Smaïren : Sa guilde l’a-t-il envoyé ici pour ses liens ou pour sa magie ? Magie dont je n’ai aucune connaissance, peut-être qu’il était mage de feu. Après tout cela lui collerait bien. D’un coup je me mets à penser. Les magies de la petite fille au physique trompeur pourrait bien aider, je pourrai même l’embêter si ses poupées sont de bois. Un rire rauque et presque silencieux vient râcler ma gorge. Je me concentre sur ma route et ferme un oeil, j’essaie de ne plus avoir de pensées pour eux.

« Bon… voici.. le cimetière… de bâteaux… »

“Voici” est un bien grand mot, puisque je ne voyais ce dernier que plus loin dans l’horizon. Je jette un oeil à mes camarades. Je ne leur ai pas parlé durant tout le trajet, mais ça ne m’étonne pas qu’entre eux ils aient dû échanger quelques mots. Je me rapproche un peu d’eux, histoire de pouvoir savoir ce qui pourrait être utile sur ce champ de bataille. Mon oeil droit surveille Yurika, l’autre Smaïren.


merci à Haruharu de m'avoir aidé pour le thème ! ♥


Présentation - Fiche Tech - Relations
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Yurika KisekiBeelzebub
avatar
Messages : 350
Date d'inscription : 07/11/2015
Rang : A


Caractéristiques du Mage
Magie/Malédiction: Doll Magic
Magie Secondaire: Alchemy
Progression:
600/1200  (600/1200)
Beelzebub

MessageSujet: Re: Event : La Guerre des Terres Émergées [Groupe Epaves] Jeu 21 Juil - 17:28



La Guerre des Terres Emergées
Event ~ Feat Groupe Epaves


Dans la grande chambre réservée à la Gourmandise de Nether Impact, une petite fille paressait. Allongée sur le dos, perdue au milieu des gros pouf aux couleurs enfantines, elle fixait le plafond en faisant la moue. Contrairement à son comparse de la Paresse, rester assise sans rien faire ne lui allait pas du tout. Mais, voilà : Beelzebub s’ennuyait à mourir. C’était visiblement le calme plat dans le pays, donc ses informateurs n’avaient que des ragots de bas étages à raconter. Elle n’avait pas croisé Rainer depuis un moment, son garde-manger se vidait à vue d’oeil. Et pour couronner le tout, son jouet préféré -alias la Mammon’s Rose- s’enfermait depuis plusieurs jours dans la salle d’entraînement de la guilde. La petite Yurika se retrouvait donc toute seule à parler à ses peluches, qui s’obstinaient à garder le silence.
Poussant une plainte boudeuse, la jeune Kiseki se mit à rouler sur son lit de gauche à droite, puis de droite à gauche, tout en chouinant, du type :

- Je m’ennuiiiiiiie ! Rainichou, j’ai faiiiiiiiim ! Alabichou, viens jouer avec moooiiiiii ! Alleeeeeeeeeeez !

Et là, miracle : quelqu’un toqua à la porte. Immédiatement, l’enfant se stoppa, puis bondit hors du lit et fonça sur la porte en criant. “Ouiiiiiiiiiiii”. Un sous-fifre totalement lambda se tenait derrière le battant et s’étonnait de voir la Gourmandise de si bonne humeur. Mais à vrai dire, Yurika ne lui porta aucune attention et courut vers la jeune albinos pour lui faire un câlin. Rapide, bien évidemment, puisque la jeune femme tentait déjà de lui en mettre une. Moh, le visage en colère de sa chère Avarice lui avait tellement manqué !
Sans perdre un instant, la petite grimpa les marches sans attendre le reste du cortège. Direction l’étage de la Colère ! Ainsi, avant même que le sbire et Alabaster soient arrivés sur le palier, l’enfant avait déjà ouvert la porte de la chambre de Rainer.

- Rainichooouuuu ! Sors de ton trou, on va s’amuser ! ♥

Se doutant bien de l’état d’irritation dans lequel devait se trouver le dénommé “Rainichou”, Beelzebub s’enfuit dans les escaliers. Le sous-fifre, bien embêté, tenta bien de la retenir. En vain. L’enfant n’était pas bête : il ne fallait pas être un génie pour deviner qui convoquait trois Péchés en même temps. En vérité, elle ne savait pas si un autre membre de l’élite de Nether Impact était convié. Elle n’en avait rien à faire, tant qu’elle avait pu embêter l’Avarice et la Colère. Néanmoins, durant le reste de son ascension, elle prit une expression beaucoup plus sérieuse, tandis qu’un flot de questions tourbillonnait sous son crâne. En temps normal, Kieran sollicitait un seul élite à la fois. Que s’était-il donc passé pour qu’au moins trois soient expressément conduits dans les quartiers du Maître ? Ces foutus informateurs du marché noir ne valaient pas un sous, il était clair que c’était un événement de la plus haute importance. Elle allait devoir revoir un peu son réseau…
Finalement, elle arriva la première dans le bureau de Kieran. Celui-ci, surpris au premier abord par l’entrée fracassante de sa subordonnée, finit par lui dire d’attendre les autres. Il n’était plus à une excentricité près. Docile, la petite tenta de rester sagement debout sans bouger durant ce qu’il lui parut une éternité. Et enfin, la petite troupe fut au complet. Cependant, l’enfant découvrit un autre protagoniste qu’elle n’avait pas remarqué jusqu’à présent. Un mage qui lui était parfaitement inconnu, mais qui semblait attirer l’hostilité d’Alabichou. Qui qu’il soit, cela promettait d’être intéressant. Enfin, les explications débutèrent.
Le récit fut bref et succinct, le Maître de Nether Impact ne souhaitant sûrement pas s’attarder trop longtemps sur une bagarre de deux colosses naturels. Toutefois, il prit un peu plus de temps pour marquer l’importance de la bataille à venir : c’était l’occasion d’étendre son influence sur une nouvelle zone. Propager la pensée du grand Zeref et soumettre les misérables qui ne rejoignaient pas encore sa cause. Yurika sourit devant l’entrain de Kieran. Elle ne connaissait pas plus fervent admirateur du Mage Noir. Son admiration n’en portait que le nom, il s’agissait ni plus ni moins d’une obsession. Une aliénation. Kieran Aiceak, étranger à lui-même, se donnant corps et âme à son idole. En vérité, la Gourmandise le trouvait bien ridicule, mais en suivant ces idéaux, elle avait l’opportunité de se sentir libre. Libre de s’abandonner à son vice, sans personne pour lui reprocher quoi que ce soit, sans personne pour l’arrêter.
Finalement, le monologue du Master prit fin, et il annonça la composition des groupes. La bataille se jouerait sur deux fronts : A la Mâchoire de l’Erratique et à la Poterne de Delling. Et, oh surprise, Kieran avait décidé de séparer le duo Alabaster/Rainer. La petite Kiseki était radieuse : non seulement l’Avarice ne combattrait pas avec son cher et tendre, mais en plus, elle avait devoir supporter la Gourmandise. Et celle-ci ne manquerait évidemment pas de profiter de la situation, dès que l’occasion se présenterait. Portant une main devant sa bouche pour dissimuler un gloussement, elle coula un regard vers les deux albinos. Moquerie à peine dissimulée.

Le groupe s’était immédiatement mis en marche, accompagné de sbire des guildes Nether Impact et Crimson Throne. C’était à cette occasion que la marionnettiste avait appris la provenance de l’inconnu, ainsi que son nom. Smaïren Redcross. Utilisateur de l’Astral Magic. Partageant un passé commun avec Alabaster Feldgrau. Comment avait-elle pris connaissance de tout cela ? Secret. La collecte d’information était sa spécialité, toutefois, elle n’aimait pas partager ses sources. Restant un peu à l’écart de la procession, Yurika contacta ses informateurs du marché noir via la Communication Rune dans son serre-tête. Elle parlait à voix basse, pour ne pas passer pour plus dérangée qu’elle ne l’était, ce qui rendait le savon encore plus terrifiant. Si quelqu’un s’était retourné vers Beelzebub, il aurait sûrement pâli devant l’expression sombre qu’elle arborait. Heureusement, l’appel resta bref et clair. La Gourmandise n’était pas une enfant de choeur qui donnait des secondes chances à tout va.

- Bon… voici.. le cimetière… de bateaux…

La voix sous morphine d’Alabaster tira la jeune Kiseki de ses sombres pensées. En effet, autour d’eux s’étaient échoués de nombreuses embarcations, réduites à présent à l’état d’épaves. Cet environnement était bien au goût de Beelzebub, qui voyait bon nombre de pantins potentiels, ainsi que de nombreuses cachettes ou points d’observation. Ralentissant le pas, la fillette commença à escalader un morceau de proue à sa droite, en prenant soin de rester à couvert. Son intuition s’avéra payante : un peu plus loin, elle distingua un groupe armé. A sa tête, un homme dont l’armure brillait à des kilomètres à la ronde. Il fallait vraiment être né de la dernière pluie pour ne pas reconnaître Sirael Ashtareos, le Golden King, Maître de Golden Reign. L’Alliance Lumen rencontrait le Pacte Ecarlate. L’affrontement se dessinait.

- Ho ho… Je vois ce cher Ashtareos. Méfiez vous, il n’est pas connu pour faire dans la dentelle.

Sans quitter son perchoir, la Gourmandise posa la main sur sa ceinture, qui se déforma pour reprendre sa forme initiale. Son sceptre. Cachée derrière un pan de bois, elle sortit son pantin en argile de sa poche, et balaya les environs du regard pour sélectionner ses marionnettes naturelles.


© Aki Epicode









J'ai 6 roses et 5 crapauds dans mon garde-manger ~

Merci Haru :rip: Attention, perte de neurones en approche:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sirael AshtareosThe Golden King
avatar
Messages : 431
Date d'inscription : 15/06/2015
Rang : A


Caractéristiques du Mage
Magie/Malédiction: Light Dragon Slayer
Magie Secondaire: ///
Progression:
1155/1200  (1155/1200)
The Golden King

MessageSujet: Re: Event : La Guerre des Terres Émergées [Groupe Epaves] Sam 30 Juil - 12:27







La Guerre des Terres Emergées



Il y avait quelque chose de stimulant dans le chaos.  

Sirael n’en était pourtant pas friand. Ce qui échappait à son contrôle, il l’abhorrait. Pourtant, en ce jour particulier, le maître de Golden Reign trouvait un certain charme à la situation ; au sens où celle-ci faisait s’activer les forces de Lumen plus qu’elles ne l’avaient été en plusieurs mois. Elle était là, la première grande offensive de l’Alliance. Ce mois d’août serait l’ultime moyen de vérifier la cohérence et d’assurer la pérennité du groupe.
Il l’avait bien aimée, cette réunion. Malgré son anxiété, voir ce cher Valmar impuissant face à l’attaque de Zeref et la vivacité de ses alliés derrière lesquels il se cachait avait satisfait Ashtareos plus que tout au monde. A cette idée, il s’était fendu d’un rictus qu’il avait fait passer pour nerveux. Ce pseudo-monarque n’avait cesse de confirmer ses dires : il n’était qu’un pleutre intellectuellement limité qui ne comprenait rien à la politique et à la réalité du terrain. Vive le roi.

Au reste, le contexte demeurait quelque peu inquiétant. Deux gigantesques créatures se livrant bataille au large et deux incursions ennemies. Le tout non-loin du Golden Palace.
Quelque peu inquiétant, donc.
Sirael, dès qu’il l’avait pu, avait mobilisé toute sa guilde pour défendre l’Ouest depuis le littoral desséché. Quelques uns avaient été également envoyés prêter main forte à la Poterne de Delling où l’on attendait aussi une incursion.
Rapidement, toutes les forces avaient été déployées et le Golden King avait retrouvé certains membres des guildes alliées à l’entrée de la Mâchoire de l’Erratique. Depuis la plage, il avait pris le temps de détailler le paysage s’offrant à lui. A perte de vue, des formations rocheuses plus ou moins sympathiques, plus ou moins couvertes d’algues et plus ou moins sèches. Ceci dit, le soleil de plomb qui frappait la zone avait bien rempli son office, transfigurant les dangereux hauts-fonds en flèches quasi-désertiques. Ce type de paysage, le Dragon Slayer ne l’aimait pas. Il lui rappelait bien trop son traumatisme de midiien, d’enfant rêveur déçu par la réalité. Dès lors, Sirael n’avait plus aspiré qu’à la luxuriance.
D’un certain point de vue, il se réjouissait de l’état de l’environnement. Un décor détestable pour des ennemis détestables. Il n’aurait pas de remords à le détruire s’il le devait.

Des petits groupes avaient été désignés pour partir en éclaireurs. Rester aux abords de la Jungle pour tenter de contenir l’ennemi lorsqu’il sortirait du bassin maritime semblait être une bien mauvaise idée. Il fallait tout d’abord tenter de saboter son avancée au cœur du labyrinthe de roche formé par le récif à l’air libre. Bien que méfiant et peu serein à l’idée de s’exposer directement à un grand danger, le maître de Golden Reign dut jouer le jeu et partit en compagnie d’un de ses hommes les plus dévoués : Haruhiko. En temps normal, il aurait choisi Djinn, mais ce dernier n’avait pu être présent. En compagnie des autres groupes, les deux mages de Golden Reign pénétrèrent dans ce qui sembla au fils d’Aurash être la gueule infinie d’un titan encore plus imposant qu’Yggdrasil et Charybde. Au fil des embranchements, les équipes se séparaient petit à petit pour quadriller la zone. Au passage, Ashtareos aperçut son homologue de Sky Stand, Sting Stark, qu’il salua d’un hochement de tête.
Désormais seul avec Haruhiko, le maître de guilde tenait tous ses sens en alerte. Sa condition de Dragon Slayer, il s’en félicitait. Bien qu’il avait tendance à la désavouer, elle pouvait s’avérer d’une utilité cruciale par moments…
Au milieu des couloirs ne résonnait plus que les pas des deux hommes ainsi que le cliquetis de l’armure du Golden King. Celui-ci balayait de son regard rouge les hauteurs des récifs, de peur que l’ennemi vienne d’en haut. De fait, la chose qui le dérangeait le plus dans cette stratégie était le fait qu’il s’exposait bien trop à l’imprévu. En une seconde, il pouvait se retrouver avec un, dix, voire cent ennemis devant lui, l’encerclant ou lui tombant littéralement dessus. Certes, il avait une certaine confiance en Haruhiko et certes, il demeurait capable de se défendre et avait des solutions de repli… Mais, quand bien même.
Sa nature prudente lui hurlait d’arrêter de prendre de tels risques.  


Si jamais nous sommes pris au dépourvu, Haruhiko, j’ai enchanté mon gantelet d’une rune permettant de créer un portail vers le palais, fit-il calmement à l’intéressé. Il nécessite cependant quelque chose comme cinq minutes à se former et ne pourra transporter que deux personnes avant de disparaître. Tâchons de ne pas pécher par excès de fierté et de ne pas hésiter à fuir si c’est la meilleure solution.


Le jeune homme posa une main sur l’épaule de son subordonné. Il aimait bien ce grand homme au dévouement total. Même s’il y avait un quelque chose d’étrange et naïf en lui, le dénommé Assiah lui avait plus ou moins démontré qu’il pouvait parier sur lui sans trop de risques.
Avec un petit sourire, Sirael hocha la tête en souriant et passa devant son binôme. Avait-il prononcé ses paroles pour avertir réellement l’autre ou s’agissait-il d’un garde-fou pour sa propre personne ?
Un peu des deux, sûrement.
Le Dragon Slayer soupira imperceptiblement et se saisit d’une gourde qu’il vida d’un quart. La soif aiguillonnait sa gorge, motivée par la chaleur, mais, surtout, par l’appréhension.
Pour oublier celle-ci, le Golden King ferma les yeux en pensant à ce que son éclatant triomphe allait pouvoir lui rapporter : honneurs, confiance du peuple et déconfiture de sa Némésis. Il s’imagina sortant des murs de pierre acclamé par ses hommes et les autres guildes. Il s’imagina héros national vers lequel le peuple se tournerait. Le héros national que le peuple porterait au pouvoir sans qu’il n’ait à ternir son image de sang, de déshonneur ou d’une quelconque manigance.
La victoire parfaite. Un doux rêve qu’il s’efforça de garder en tête sans ne rien laisser transparaître qu’une expression fermement déterminée et vive.
Jusqu’à ce que le vent vienne caresser ses narines de ses doigts vaporeux. Aussitôt, il leva une main et s’arrêta.

Halte, souffla-t-il.


De dos, il semblait stoïque, calme.
De face, c’était l’inquiétude traduite par un pincement de lèvre.
Les fragrances n’étaient pas celles de ses alliés précédemment rencontrés.
Il n’y avait pas pire cor de guerre que celui-ci.


Ils sont trois. Quelque part devant nous.


Sirael regarda tout autour de lui. Ils avaient débouché depuis peu sur une sorte de cimetière de navires. De la roche et des quelques zones sableuses sortaient des colonnes rocheuses qui venaient empaler des embarcations à moitié détruites. Plus ou moins grandes, plus ou moins anciennes, plus ou moins bien conservées, les épaves étaient parfois échouées à même le sol. Les planches trouées semblaient vomir des algues et autres formes de vie desséchées. Le site était tellement impressionnant qu’il semblait sans fin, tournoyant indéfiniment pour perdre ses occupants afin qu’ils rejoignent les cadavres déjà présents.

Cachons-nous, ordonna-t-il en désignant une épave couchée en plein milieu de ce qui semblait être le couloir principal du dédale (si on pouvait y admettre une quelconque organisation).


Lorsqu’ils furent arrivés devant le navire, Sirael pénétra dans la cale par le pont renversé à presque quarante-cinq degrés. Il s’y fraya un chemin, et, dans l’atmosphère étouffante, humide et sale du bateau, il s’approcha d’un trou de la taille d’un boulet de canon fait dans la coque.
Il osa jeter un œil et vit non loin deux silhouettes qu’il ne put identifier. Jusque là dissimulées par la fameuse épave, ils étaient là. Leurs ennemis. Secrètement, Ashtareos avait espéré tomber sur Enton de Crimson Throne avec qui il avait parlementé quelques semaines auparavant, mais ce n’était pas le cas. Pour l’avoir déjà rencontré, il avait mémorisé son odeur… Et il ne l’avait pas sentie en arrivant. Par ailleurs, la puanteur de la cale l’empêchait de percevoir celles des Ecarlates et, par extension, lui interdisait de repérer où se trouvait le troisième adversaire. Ce dernier pouvait être n’importe où, même au-dessus de la tête des deux mages de Golden Reign. Ils allaient donc devoir s’exposer. En effet, lancer une attaque ou tenter de parler depuis l’épave serait revenu à construire sa propre tombe. Au vu de son état, le navire semblait très prompt à l’écroulement. Et, bien que le binôme ne manquait pas de moyens magiques pour se sortir d’une telle situation, celle-ci les aurait mis en désavantage quoi qu’il se passe.  
Sirael murmura donc à Haruhiko qu’ils allaient sortir et aller directement à la rencontre de l’ennemi. Dehors, le Dragon Slayer repérerait le troisième larron et le duo serait bien plus libre de ses actions en cas d’attaque.
Prudence. Toujours.

Ainsi, Ashtareos se composa-t-il un masque de placidité et alla à la rencontre de ses ennemis d’un pas calculé. Il put humer discrètement l’air pour se rendre compte que la troisième personne se trouvait en réalité non loin de ses compères et était simplement en dehors du champ de vision offert par le trou dans la coque de la précédente épave. Arrivé à mi-chemin, Sirael s’arrêta. Entre les deux groupes, rien d’autre qu’un espace vide de tout sauf d’une petite langue de sable cernée par deux gigantesques pics formés de roche ainsi que de coraux et d’éponges mortes. Un trois mâts surmontait dangereusement l’une d’elle, craquant avec un bruit sinistre au moindre coup de vent.
Plutôt que de se demander comment un tel mastodonte tenait encore sur ce pal improvisé, le Golden King écarta le bras avec une certaine théâtralité et invita d’un geste ses ennemis à le rejoindre. Attaquer directement ne l’intéressait pas. Il voulait éliminer toute possible embuscade imprévue en soutenant le regard de ses futurs adversaires. Distinguer leurs traits. Les reconnaître, peut-être…
Et porter le premier coup au bon moment.


Venez donc, amis. Golden Reign n’est pas belliqueuse et souhaite reconnaître ses ennemis. Toute vie humaine possède une certaine valeur. Approchez, que nous sachions au moins quelle est celle des vôtres ! clama-t-il.


Un discours à l’air stupide, en soi. Il n’est pas coutume de parlementer en guerre ouverte. Et, pour celui qui reçoit un tel flot de paroles, c’est la méfiance qui prend généralement le dessus. Alors, de peur, il peut rentrer dans le jeu de l’orateur, témoigner de sa défiance ou tenter de l’éliminer directement.
Un discours à l’air stupide, mais, au moins, Sirael pouvait prévoir dans les grandes lignes les options qui s’offraient aux trois Ecarlates. De très grandes lignes, certes. Mais cela suffisait à lui donner un semblant de maîtrise sur la situation.
Et ce n’était qu’avec un tel sentiment qu’il pouvait s’estimer apte à combattre.

Golden Wrecks



© Halloween



Trois crapauds me tiennent compagnie, huit roses parfument mon or.

Un dialogue devenu légende :
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://fairytail-origins.forumsactifs.com/
Maître du JeuGrand Manitou
avatar
Messages : 247
Date d'inscription : 14/06/2015
Rang : ???


Caractéristiques du Mage
Magie/Malédiction: ???
Magie Secondaire: ???
Progression:
999999/999999  (999999/999999)
Grand Manitou

MessageSujet: Re: Event : La Guerre des Terres Émergées [Groupe Epaves] Jeu 11 Aoû - 0:37

Un trio d’Écarlates arrivait sur le champ de bataille, dissimulé par des épaves de navires quelconques et pensait déjà à un semblant de stratégie. Les deux armées s’affrontaient dans un combat sanglant un peu partout sur la mer desséchée, par petits groupes serrés ou quelques masses d’hommes et de démons bien plus rares. La Gourmandise, véritable corbeau sur son perchoir avait déjà remarqué Sirael Ashtareos et réfléchissait, afin de choisir le meilleur matériel pour faire vivre l’un de ses pantins. Ses alliés, juste derrière se lancer des regards, l’un trahissant la méfiance, l’autre une haine profonde… Cependant, le Golden King les interpella de la manière la moins subtile qui soit, pour un personnage de son envergure.

Celui-ci avait concocté un simulacre de plan, après s’être vainement caché à l’intérieur d’une carcasse de bateau. Son fidèle chevalier, Haruhiko, l’avait suivi, toujours prêt à porter assistance à son maître et à l’écouter attentivement. Ensemble ils avaient convenu d’une tactique pour le moins basique mais diablement efficace, si cette dernière fonctionnait. Ainsi, le sabreur parti furtivement puis profita des nombreuses caches que lui donnaient les pics alentours, dans l’optique de contourner leurs ennemis. Le Dragon Slayer, lui, focalisait l’attention sur sa personne en invitant les sbires du Mage Noir à le combattre, face-à-face sans aucune possibilité de le duper. Un stratagème osé pour le maître de Golden Reign.

Smaïren, qui jusque là n’avait été que peu bavard avec les siens commenta l’action de son adversaire.

Ce type s’attend vraiment à ce qu’on y aille ? Je suggère d’y envoyer l’autre, il désigna Alabaster, elle pourrait peut-être bien servir d’appât le temps qu’on trouve une manière de le tuer…

- Haruhiko tente de contourner les Écarlates.
- Smaïren reste méfiant et conseille, à sa manière, la prudence.    

Pour non-respect du délai de réponse, si au prochain tour Haruhiko ne répond pas, il y aura sanction.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://fairytail-origins.forumsactifs.com
Yurika KisekiBeelzebub
avatar
Messages : 350
Date d'inscription : 07/11/2015
Rang : A


Caractéristiques du Mage
Magie/Malédiction: Doll Magic
Magie Secondaire: Alchemy
Progression:
600/1200  (600/1200)
Beelzebub

MessageSujet: Re: Event : La Guerre des Terres Émergées [Groupe Epaves] Dim 28 Aoû - 21:02



La Guerre des Terres Emergées
Event ~ Feat Groupe Epaves


De loin, Yurika remarquait que les forces de Lumen se séparait, sûrement pour quadriller plus de zones. Reportant son attention sur sa propre équipe, elle remarqua que les membres du Pacte Ecarlate avaient fait de même. Avec elle, il ne restait plus que son Alabichou et ce Smaïren. Elle devait bien l’avouer, elle n’avait pas spécialement suivi la stratégie, trop occupée à engueuler ses informateurs. Tant pis pour elle, l’important était d’être attentive à partir de cet instant. D’autant plus que leurs deux adversaires s’étaient arrêtés. La petite Kiseki reconnut bien évidemment l’homme le plus brillant de Fiore, alias Sirael Ashtareos. Néanmoins, son partenaire lui restait inconnu. Tandis que les deux mages de l’Alliance ne bougeaient plus pour une raison inconnue, la Gourmandise contacta à voix basse ses informateurs. Elle voulait des renseignements sur l’épéiste qui accompagnait le Golden King. Son manque d’informations faisait monter l’appréhension en elle. Le savoir est une forme de sécurité. Et Beelzebub n’aimait pas être livrée aux imprévus. Malheureusement, les hommes du Marché Noir semblait avoir besoin de plus de temps. Incapables. Bons à jeter. Ou à recycler.
De son perchoir, Yurika vit les deux hommes se cacher dans l’épave en face d’elle. Par mesure de précaution, elle s’enfonça un peu plus dans l’ombre, pour ne pas risquer de se faire voir. Elle n’aurait pas su dire si Alabaster et l’autre avait remarqué la manœuvre de leurs adversaires. Si besoin, elle les tiendrait au courant. Ou pas. A voir. Les secondes s’égrenaient aussi vite que des heures. Elle ne les voyait pas. Beelzebub ne voyait pas ses proies. Son regard sautait de fissures en fissures, espérant remarquer un mouvement, un pan d’étoffe, un brin de cheveu… N’importe quoi. Mais rien. Elle était condamnée à attendre.
Puis, un mouvement survint quelques instants plus tard. Aux aguets, la petite Kiseki risqua un regard à l’extérieur. Ashtareos. Sa démarche était trop calme, néanmoins, il aurait été bien imprudent de se croire en sécurité. Il était sur ses gardes, à en croire la distance de sécurité qu’il instaura bien rapidement. La petite fille le vit ouvrir les bras en grand, avec la théâtralité ridicule des gens voulant se faire remarquer.

- Venez donc, amis. Golden Reign n’est pas belliqueuse et souhaite reconnaître ses ennemis.

L’enfant n’eut pas besoin d’en entendre plus. Elle dut déployer de gros efforts pour ne pas exploser de rire. Elle était passée maître dans la manipulation. Jouer avec son apparence enfantine et ses traits innocents, c’était sa spécialité. Et il espérait l’avoir avec un jeu d’acteur aussi mauvais ? Quelle blague ! Il n’arriverait pas à convaincre un mollusque avec un discours pareil ! Se faire appeler “ami” par un mage de l’Alliance, c’était le sketch de l’année ! Et c’est sûr qu’avec une armure pareille, Ashtareos passait pour l’homme le moins belliqueux de Fiore.

“Tu sens l’envie de tuer à plein nez, Golden King. Tu ne tromperas pas les Péchés de Nether Impact. Tu ne tromperas pas ceux qui savent tuer.”

Son fou rire passé, Yurika reporta son attention sur la vraie menace : le mystérieux partenaire de l’homme à l’armure d’or. Il n’était pas sorti avec son maître. Donc, il n’avait pas l’intention de s’exposer. “Reconnaître ses ennemis” qu’il disait. L’attitude d’Ashtareos était ridicule, à la limite de l’insulte. Mais que faisait son acolyte ? C’était lui, la priorité de la Gourmandise pour le moment. Comme précédemment, elle scruta l’épave, surveilla chaque fissure… Et là, elle le vit. Un mouvement furtif. Malheureusement, le bleu ressort plutôt bien sur le marron terne des carcasses de bateaux. Le passage soudain qu’elle avait surpris se trouvait presque à la limite de l’épave. De plus, elle ne le voyait plus. Elle en déduisit qu’il s’était arrêté, sûrement jaugeant la situation avant de contourner complètement son abri. Il allait avoir une petite surprise.
Entendant la remarque de Smaïren, Yurika lâcha à voix basse, mais néanmoins assez puissante pour être entendue de ses deux alliés.

- Il faudrait vraiment être un idiot fini pour tomber dans leur piège. L’autre mage essaie de nous prendre à revers. Je leur réserve une petite surprise. Faites ce que vous voulez après.

Sans perdre plus de temps, la Gourmandise pointa son sceptre vers l’endroit où elle avait remarqué l’épéiste. “Aufwachen des Sandkriegers” L’étendue de sable s’étendant entre les deux camps se souleva en direction du mage adverse. Un pantin d’environ trois mètres de haut prit forme et fondit sur l’homme caché, profitant de sa célérité et de la force du vent en provenance de la mer. Le guerrier des sables abattit son poing sur une fissure de l’épave, espérant touchant le mage ou à défaut, faire écrouler des pans de bois sur lui. Yurika espérait également que sa manœuvre ait attiré l’attention du Golden King. En effet, elle avait regardé l’immense trois mâts en équilibre précaire sur son pic rocheux. L’épéiste à la droite d’Ashtareos. Le trois mâts à sa gauche. Beelzebub pointa le pic rocheux avec son sceptre. “Aufwachen des Steinungeheuers” A peine la partie haute du rocher se mit-elle à bouger que le cadavre de bateaux tangua. La tâche s’annonçait ardue, mais pas infaisable avec un peu de concentration. La petite fille tenta donc d’orienter les mouvements de l’épave, pour la faire tomber sur le Light Dragon Slayer… Ou du moins dans sa direction. La chute de la carcasse était lente, ce qui jouait en la faveur de la fillette. La poupée donnait des coups dans le trois mâts pour forcer la direction, néanmoins, l’action de la Gourmandise fut vite limitée. La gravité reprenait ses droits. Elle n’avait plus qu’à espérer que le bateau s’écrase sur son adversaire… Yurika relâcha son emprise sur la pierre, et le pic rocheux se figea. Elle paraissait toutefois satisfaite. Si ses manœuvres n’avaient occasionné aucun dégât, elles avaient au moins pris au dépourvu les mages de l’alliance. La marionnettiste fonctionnait souvent en solo, cependant, les diversions qu’elle pouvait manifester étaient en mesure de donner l’avantage à ses coéquipiers… C’était à eux de se rendre utile. Néanmoins, la fillette n’était pas stupide au point de rester sans force d’attaque. Ainsi, sa poupée de sable restait active à traquer l’épéiste.


© Aki Epicode









J'ai 6 roses et 5 crapauds dans mon garde-manger ~

Merci Haru :rip: Attention, perte de neurones en approche:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sirael AshtareosThe Golden King
avatar
Messages : 431
Date d'inscription : 15/06/2015
Rang : A


Caractéristiques du Mage
Magie/Malédiction: Light Dragon Slayer
Magie Secondaire: ///
Progression:
1155/1200  (1155/1200)
The Golden King

MessageSujet: Re: Event : La Guerre des Terres Émergées [Groupe Epaves] Ven 2 Sep - 0:11







La Guerre des Terres Emergées



Pour toute réponse, le Roi Doré n'eut le droit qu'au silence.

Un malaise épais comme une sorte d’imprévisible magma s’installa. Le fils d’Aurash plissa les yeux, comme pour mieux distinguer ses adversaires à travers les mirages provoquées par la chaleur. Bien qu’il n’en était pas sûr, il crut reconnaître une jeune femme. Faldri… Felro… Fauldr… Feldgrau ? Oui, Feldgrau.
Visiblement, Haruhiko et Sirael faisaient face au haut du panier de Nether Impact. En effet, celle que l’on nommait la Rose de Mammon en était un membre émérite. Du reste, le mage de foudre, par ailleurs, avait décidé de contourner le groupe d’ennemis pour les prendre à revers le moment venu.
Nether Impact, donc… Ashtareos n’avait aucun respect pour cette guilde se résumant à une bande de fanatiques zélés, selon lui. Ils ne présentaient aucun intérêt à ses yeux et ne méritaient qu’une extermination totale et sans fioritures. Kieran Aiceak commandait l’organisation et possédait, à l’image du Golden King et de ses Dix Chevaliers, une équipe d’élite dont chaque membre était censé représenter un des sept péchés capitaux. Luxure, paresse, avarice, gourmandise, colère, orgueil et envie. Le jeune homme ne s’était pas réellement intéressé à ces derniers. Il avait une vague idée de leurs noms, pas de leurs visages. Ceci dit, l’albinisme était une pathologie rare et celui qui en était atteint ne pouvait pas passer inaperçu, d’autant plus s’il possédait un statut tel que celui de Feldgrau.
Il se renfrogna quelque peu et scruta les deux mages exposés. Celui qu’il n’avait pas reconnu, un jeune homme brun aux yeux étranges, désigna sa camarade albinos. Même si le silence régnait et que les sons avaient tendance à se répercuter sur les piliers rocheux, le Dragon Slayer ne put rien distinguer des mots de l’autre mage. Néanmoins, il se conforta dans l’idée qu’il avait pu prévoir sa réaction. Que pouvait être celle-ci sinon le témoin d’une certaine méfiance ?
Rassuré, le maître de guilde se contenta d’attendre, alerte, de sorte à ne pas manquer un seul mouvement de ses adversaires. Il n’avait vraiment d’idée de la situation d’Haruhiko, rien qu’une approximation due à son parfum naturel. Et le mage de foudre n’avait pas fait beaucoup de chemin. Le problème, c’était qu’il allait falloir agir vite. La situation pouvait dégénérer au moindre instant et Sirael n’aimait pas les imprévus, tenant à tout maîtriser dès que possible, aussi calculateur et prudent qu’un assassin aguerri. Chose qu’il n’était pas. Ou, du moins, qu’il ne pensait pas être… Mais l’accusation ayant retenti à travers le cimetière d’épaves aurait pu être prononcée un fond de dure vérité. Et ce, à un degré plus ou moins insoupçonné.

Soudain, le sable présent entre les deux groupes de mages se mit à bouger, se rassemblant en un seul et même bloc, comme une multitude de sujets s’agglutinant d’un même mouvement autour d’une figure d’autorité. Rapidement, la matière prit vie et forma un golem à la silhouette élancée. D’instinct, Sirael agrandit l’écart entre ses jambes, positionnant l’une d’elle en retrait. L’humanoïde devait faire un peu moins de deux fois sa taille. Prêt à bombarder la créature de lumière brûlante, quitte à la changer en verre, le Golden King… Ne fit que suivre sa course de la tête. En un instant, le pantin s’était élancé, véritable fusée minérale, glissant sur la sorte de queue serpentine qui débutait sous son torse humanoïde. La tête tournée vers celui-ci, le maître de Golden Reign le vit frapper l’épave dans laquelle se trouvait Haruhiko. Le bois, érodé par le temps et les éléments céda en un grand fracas qui projeta des éclats un peu partout autour du point d’impact. Aussitôt, le cerveau du fils d’Aurash se mit en ébullition. Quelle magie ? Lequel des trois ? Quelles autres capacités ? Quelle stratégie ? Qu…—
Un craquement qui semblait résonner depuis les tréfonds de la terre alerta Sirael qui se focalisa sur l’un des pics rocheux le séparant de ses adversaires. La partie supérieure de celui-ci s’était animée et le deuxième golem ainsi formé avait frappé l’épave littéralement empalée sur sa tête. Et la masse de tomber alors en direction du Light Dragon Slayer. Le bois vermoulu, qui manquait de se disloquer et de s’effondrer sur lui-même sans avoir touché le sol, se rapprochait à une vitesse de plus en plus grande. Ashtareos, profitant des réflexes que lui conférait sa nature draconique, eut cependant pour réflexe de lancer un Kôryuu no Ho afin de bondir en arrière. Le bâtiment se fracassa au sol, le choc faisant exploser la structure qui se sépara en une multitude de projectiles acérés qui partirent dans toutes les directions. Si Sirael eut la chance d’avoir son armure pour le protéger avant de se mettre à couvert derrière le second pic rocheux. Il n’avait aucune idée de l’état des autres protagonistes et attendit que tout retombe avant de sortir sa tête pour tirer un Hokô en direction du troisième membre du groupe de mages adverses. Par une simple déduction, il avait conclu que c’était lui, le créateur de pantins. Les deux autres n’avaient en effet pas bougé lors de l’apparition du golem de sable. Malgré une visée très approximative, le flux de lumière dorée partit, vif et aveuglant, vers la source du danger, forant à travers la pierre derrière laquelle il devait se trouver. Il fallait le forcer à s’exposer, ou, du moins, le faire battre en retraite.
Avisant ensuite la poupée de sable derrière lui, Sirael décida d’aller prêter main forte à Haruhiko. Mais avant tout, il devait s’assurer de garder à distance les deux autres mages. Ainsi, alors qu’il se mettait à courir pour rejoindre son ami, il utilisa son Light Arts pour effectuer un tir de barrage en direction des débris de l’épave au cas où ses ennemis s’y étaient avancés. Tout en se déplaçant, il projeta donc une dizaine de lances lumineuses qui écorchèrent la terre à leur point d'impact et ne tarda pas à se retrouver en face du pantin de sable, de sorte à pouvoir voir ses adversaires derrière ce dernier.


Commençons par neutraliser ce monstre, Haruhiko, lança-t-il sans pour autant voir celui à qui il s’adressait.


Ca ne prendrait pas beaucoup de temps. A vrai dire, l’intéressé s’en chargerait très bien seul. Mais dès lors que le terrain était dégagé, il fallait que le duo attaque de front et ensemble, n’ayant plus vraiment d’option stratégique.
Il tonna alors, à l’intention de ses ennemis :


Qui que vous soyez, n’attendez aucune merci de notre part ! Fous qui attentez à la couronne dorée sans honneur, mesurez-vous la bêtise de votre acte ?


Tout en paradoxes, pour ne pas changer. La légitimité est un concept bien relatif, après tout. Toujours était-il qu’Ashtareos jouait à merveille son rôle… Ou le rôle qu’il voulait bien se donner.

Golden Skirmish



© Halloween


HRP:
 



Trois crapauds me tiennent compagnie, huit roses parfument mon or.

Un dialogue devenu légende :
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://fairytail-origins.forumsactifs.com/
Maître du JeuGrand Manitou
avatar
Messages : 247
Date d'inscription : 14/06/2015
Rang : ???


Caractéristiques du Mage
Magie/Malédiction: ???
Magie Secondaire: ???
Progression:
999999/999999  (999999/999999)
Grand Manitou

MessageSujet: Re: Event : La Guerre des Terres Émergées [Groupe Epaves] Mer 21 Sep - 20:53

Tous s’observaient, tous se jaugeaient, tous réfléchissaient. Deux guildes que tout opposait, en théorie, se voyaient agir d’une manière assez similaire. La Gourmandise échafaudait des plans et stratégies dans l’ombre de sa cachette tandis que le Golden King, en pleine lumière, pensait déjà à moult stratagèmes pour détruire ses ennemis. D’un autre côté, à quelques mètres de son maître, Haruhiko pensait pouvoir infiltrer les lignes adverses afin de les prendre à revers. Dans le camp concerné, Feldgrau et son partenaire (très enjoué de l’être, d’ailleurs) perdaient un peu de vue la raison pour laquelle ils étaient présents.

Puis les pièces de cette infâme échiquier se mirent à bouger, à se mouvoir d’une manière aussi imprévisible que rapide. S’étant fait repérer, sans doute à cause de ses atours céruléens, l’épéiste fit face à un golem de sable aussi agile que vif et d’à peu près trois mètres d’envergure. La masse minérale avait frappé un grand coup en envoyant son poing dans l’épave où s’était dissimulé le Lumen. Les phalanges sableuses réussirent à toucher le mage électrique qui, déboussolé, se retrouvait à passer dans la coque du navire échoué pour finir à l’extérieur. Néanmoins après avoir palpé son buste légèrement blessé et après avoir craché un peu de sable, il se ressaisit.

Au milieu de tout ceci un autre pantin, de roche à présent, s’éveilla puis cogna le bois d’un bateau empalé au-dessus de lui. Fatalement, il fut appelé par la gravité et tomba droit sur Sirael. Ce dernier, fidèle à sa magie, eut le réflexe de bondir en arrière afin d’éviter le plus gros des débris. Il y eut bien une poignée de morceaux insignifiants s’étant écrasés sur son armure dorée, mais rien de grave. Le remue-ménage soulevé par cette chute retomba et, en signe de représailles, le Light Dragon Slayer cracha son hurlement en direction de Beelzebub. Le rayon jaunâtre fendit l’air sur son passage puis fora les rocs osant se mettre sur son chemin. Malheureusement, ce tir à l’aveuglette passa à un ou deux mètres de sa cible.

Le golem intangible continuait d’harceler de coups son adversaire en kimono. Le Chevalier de Golden Reign, nimbé de sa foudre, esquivait avec agilité les frappes vives de son ennemi et son katana revêtait une sorte de couche d’électricité. Ainsi, le peu de fois où sa lame entrait en contact avec le sable animé, ce dernier se transformait en verre. Soudain, courant dans sa direction, Ashtareos envoya une salve de lances luminescentes derrière le pantin sablonneux qui se plantèrent puis illuminèrent les alentours. La lumières des lances dévoila une personne dans l’ombre d’un des piliers rocheux de la zone. Elle se mettait en retrait à moitié dissimulée par le décor, ses cheveux blancs faisant tâche avec les teintes du désert. Et alors que le pantin de sable touchait pour la seconde fois l’épéiste, un coup plus dur que le premier, Smaïren, entouré de son aura jaune déboula en plein combat, envoya quelques sphères de la taille d’un poing et des insultes avant de repartir en arrière.

- Yurika à l’aide de son golem de sable touche deux fois Haruhiko et avec celui de pierre égratigne l’armure de Sirael.
- Ce dernier balance un Hokô qui rate de peu Yurika et rejoint Haruhiko légèrement blessé par le golem de sable.
- Haruhiko ayant été surpris par l’apparition du Golem se prend un premier coup qui le déboussole et combat un peu avec lui avant de s’en prendre un deuxième plus violent.
- Alabaster et Smaïren quant à eux semblent manigancer quelque chose, mais alors qu’Alabaster pense être furtive, la lumière du Golden King l’illumine pendant sa fuite.

Pour non-respect du délai de réponse, si au prochain tour Alabaster ne répond pas, il y aura sanction. Pour Haruhiko, s’il réitère son absence sa sanction sera plus grave.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://fairytail-origins.forumsactifs.com
Alabaster N. FeldgrauMammon's Rose
avatar
Messages : 184
Date d'inscription : 11/11/2015
Rang : B


Caractéristiques du Mage
Magie/Malédiction: Vegetal Magic
Magie Secondaire:
Progression:
630/900  (630/900)
Mammon's Rose

MessageSujet: Re: Event : La Guerre des Terres Émergées [Groupe Epaves] Sam 1 Oct - 14:05


Il pense que je ne l’entends pas ? À marmonner dans mon dos comme si je faisais du tricot. Quoique, son idée n’est pas à écarter. J’ai beau ne pas aimer jouer les appâts, si son idée nous permets de sortir vainqueur de cette bataille… Il faut garder en tête cette idée. Je ne me voile pas la face, Smaïren et Yurika peuvent aller crever s’ils le veulent tant, mais si je peux revoir Rainer après tout ce grabuge je n’hésiterai pas à me lancer tête la première. Du coup, j’écoute attentivement mes deux camarades chéris. Et si le brun jouait l’appât à ma place ? Héhé excellente idée Alab.

« Hey toi. » Je lâche pour mon acolyte, tentant en vain de me cacher derrière une colonne de terre. A peine cachée me voilà à découvert, si ce n’était pas pratique. Je rabats ce qui me sert de capuche histoire de camoufler cette tignasse blanche comme neige pour ne pas me faire voir une fois de plus. Smaïren a eut le temps d’attaquer d’ailleurs, je suis encore la seule à glander et me cacher, quelle lâche je fais. Mais ma pensée se doit d’être exécutée. Le garçon aux croix rouges me regarde et grimace, je prends ça comme un signe qu’il m’écoute enfin.

« Yurika gère… l’autre bonhomme bleu… pour l’instant. Va falloir… voir pour piéger le Golden King. » Et si possible son ami, faire d’une pierre deux coups c’est pratique dans ce genre de situation. Smaïren continue de me fixer, mais repart tout de suite après. Quel tâche ce type… Pendant que l’autre fou à la tenue dorée continue son speech, je grimpe dans une épave de bâteau. Le bois, même vieux, peut me servir et je compte bien en faire bon usage. Jusqu’à que Smaïren revienne enfin. Ce bougre… Après tout ça j’irais  lui faire manger mes racines.
Pour être sûre, j’utile Radar, savoir si un ennemi s’approche par n’importe quelle direction dans un rayon de vingt mètres. Ce n’est peut-être pas beaucoup, mais assez pour agir. Il faut aussi affaiblir ces deux gens… Aller une fleur de poison et ça passera peut-être. J’utilise donc mon Poisonous Sweet Perfume aussi loin que possible, au plus proche d’eux autant que le permet ma magie et mon champ d’action.
Finalement l'autre idiot fini par revenir vers moi alors je le chope d'une main pour le cacher avec moi. « Ecoute. J'ai une idée. » Je la lui explique donc. Il doit attirer le Golden King avec une attaque quelconque, assez pour se faire remarquer et pour le distraire. Et s'il réussit je chope ce fils à papa et je le tords dans ma Tumba. Plus qu'à espérer que ça puisse au moins affaiblir, voir détruire son armure. Ce serait parfait.


merci à Haruharu de m'avoir aidé pour le thème ! ♥


Présentation - Fiche Tech - Relations
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Yurika KisekiBeelzebub
avatar
Messages : 350
Date d'inscription : 07/11/2015
Rang : A


Caractéristiques du Mage
Magie/Malédiction: Doll Magic
Magie Secondaire: Alchemy
Progression:
600/1200  (600/1200)
Beelzebub

MessageSujet: Re: Event : La Guerre des Terres Émergées [Groupe Epaves] Lun 24 Oct - 23:41



La Guerre des Terres Emergées
Event ~ Feat Groupe Epaves


L’épave chutait, inexorablement, comme la splendeur dont elle avait fait preuve un jour. L’immense bâtiment s’effondrait sous son propre poids. Et dire qu’il n’avait fallu à la Gourmandise qu’un pauvre pantin de roche pour précipiter le bateau vers le sol… Vers le Golden King. La gamine scrutait l’avancée du bateau, prise d’une avidité digne d’Alabaster. Allez, encore quelques mètres, encore, encore… Yurika voulait voir la figure si élégamment sculptée du maître de Golden Reign se tordre au sens primaire du terme. Donner à ses os la liberté de danser sous sa peau, de tester de nouveaux agencements… Tout ça pour le plaisir des yeux ! De ses yeux !
Un flash. La fillette redescendit sur Terre brutalement, se jetant presque sur le bois craquelé la camouflant, pour être certaine d’avoir bien vu. Il l’avait évité. Et pire encore ! Son armure bloquait les éclats qui auraient pu érafler sa peau laiteuse et harmonieuse. Non… Non ! Elle voulait le voir strié de rouge, défiguré ! Briser la pureté de ses traits, horriblement beaux et purs ! Sa figure de riche, de souverain indétrôné et charismatique, elle voulait la voir racler le sol, souillée jusqu’à la moelle et déformée par une force surpassant la sienne !
Néanmoins, le passage de démence de la petite fille lui avait fait perdre de vue le combat. Quand elle recouvrit quelque peu ses esprits, elle eut simplement le temps de voir une masse lumineuse fondre sur elle. Paralysée par l’incompréhension, elle ne put esquisser aucun geste. La lumière l’aveuglait, l’enveloppait… L’étouffait, la brûlait ! Aaah, elle n’en pouvait déjà plus de cette lumière insupportable ! C’était bien l’oeuvre d’Ashtareos ! Du bling-bling devant le peuple ! Du bling-bling devant le roi ! Du bling-bling devant les ennemis ! Car, oui, Yurika le connaissait, comme elle connaissait la plupart des personnes influentes de Fiore. Un nouveau rire déforma ses traits enfantins, alors que le trait de lumière passait à côté d’elle. Elle venait de frôler la mort, mais qu’importe ! La mort, elle lui disait bonjour tous les matins ! Ce blanc-bec n’y connaissait rien ! Absolument rien !!

- Qui que vous soyez, n’attendez aucune merci de notre part ! Fous qui attentez à la couronne dorée sans honneur, mesurez-vous la bêtise de votre acte ?

La petite Kiseki était obligée de se mordre les lèvres à en faire couler des filets de sang, pour ne pas exploser de rire et hurler à la face de cet arrogant et abruti personnage. La bêtise de notre acte ? Mais tu es ridicule Golden King ! Ridicule !! De la merci de sa part ? Non merci ! Qu’il la garde pour ses toutous en armure ou pour cette brioche de roi ! … “Fous”. Oui, elle était folle. Et sa couronne dorée, elle allait se faire un plaisir de la réduire en miette… Ou même mieux ! Elle allait l’enfoncer à l’intérieur de la boîte crânienne du Light Dragon Slayer, histoire qu’il ne puisse plus jamais l’enlever, même dans la mort… Surtout dans la mort !
Cependant, alors que la gamine échafaudait des plans plus glauques les uns que les autres, ses deux acolytes du Pacte Ecarlate s’étaient enfin décidés à agir. Et il s’attaquait au Golden King ! Yurika fulmina quelques instants, avant de se calmer d’un seul coup. Non, ils avaient raison, son rôle à elle était de rester cachée. Elle devait à tout prix conserver cette avantage. Se déportant silencieusement sur la gauche, elle trouva un meilleur point d’observation. Oh oui, Ashtareos… Je te vois…
Son pantin de sable combattait à merveille, l’épéiste ne faisait pas le poids contre ses créations. Mais… Oooh ! Il prenait la peine de changer le sable en verre ! Mais enfin, mon lapin, si tu y tiens tant que ça, il suffit de demander… Hihihi ! Levant son sceptre, Yurika reconstitua son golem à l’aide du sable environnant, puis le lança à l’assaut du mage de foudre. Pendant sa charge, ses deux bras ainsi que sa tête devinrent translucides : ils étaient passés de “sable” à “verre”. Le guerrier de sable abattit donc son nouveau poing, bien plus dur cette fois-ci, sur sa proie toute désignée.
Néanmoins, Beelzebub n’en avait pas encore fini. Le Golden King venait d’essuyer un assaut de Smaïren, son attention n’était donc par conséquent plus focalisée sur son subordonné et sur le golem de sable. Ce dernier, d’un seul coup, se sépara en deux, laissant ainsi place à deux petits réveils des sables, d’un mètre cinquante chacun. Le premier resta s’occuper de l’épéiste, lui lançant du sable à la figure alors qu’il tentait de se relever et d’analyser son environnement. Le second fonça dans le dos de l’homme en armure, dans un angle mort. Bien sûr, Yurika n’était pas assez bête pour sous-estimer les capacités d’un Dragon Slayer. Elle misait simplement sur la vitesse de son pantin. Il faudrait de bons réflexes au Golden King pour totalement éviter l’assaillant qui chargeait dans son dos. Et pour bien terminer le travail, elle usa de “Formänderung III” pour changer son pantin de sable en pantin d’or. Car oui, Yurika avait une idée derrière la tête. Elle en jubilait d’avance.
Vif comme l’éclair, le golem d’or enserra le Golden King dans le dos, tandis que la Gourmandise leva son sceptre. Le pantin fusionna avec l’armure du Dragon Slayer… Ou plutôt, c’est l’armure qui fusionna avec le pantin, comme si celui-ci aspirait la matière de la couche protectrice. De plus, grâce à l’apport de matière, le golem grandit, jusqu’à atteindre une taille entre deux et trois mètres. Fier de dominer son adversaire, l’humanoïde doré leva son bras et l’abattit sur le maître de Golden Reign.
HRP:
 


© Aki Epicode









J'ai 6 roses et 5 crapauds dans mon garde-manger ~

Merci Haru :rip: Attention, perte de neurones en approche:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sirael AshtareosThe Golden King
avatar
Messages : 431
Date d'inscription : 15/06/2015
Rang : A


Caractéristiques du Mage
Magie/Malédiction: Light Dragon Slayer
Magie Secondaire: ///
Progression:
1155/1200  (1155/1200)
The Golden King

MessageSujet: Re: Event : La Guerre des Terres Émergées [Groupe Epaves] Jeu 27 Oct - 22:58







La Guerre des Terres Emergées



Il l'avait aperçue.

Là, à la lumière de ses projectiles d'or. Une silhouette aux cheveux blancs qui fuyait vers un point où elle pensait ne pas être vue. Feldgrau. Sirael plissa les yeux un instant, suivant la course du mage de Nether Impact désormais retourné dans les ombres desquelles il avait cru profiter. La Rose de Mammon se dirigeait vers une énième épave...
Mais le Golden King n'eut pas le temps de s'attarder sur l'albinos. De fait, non-loin, Haruhiko semblait être en difficulté, aux prises avec le pantin de sable qu'il peinait à contrer. Se sentant soudain coupable de ne pas encore lui avoir prêté main forte, le Dragon Slayer s'apprêtait à se ruer vers lui quand un autre voulut attenter à sa vie. La fulgurance de son adversaire le prit au dépourvu. Malgré sa vitesse surnaturelle Sirael essuya une partie de l'assaut : un projectile lumineux, sorte de comète miniature, vint le heurter de plein fouet. Bien que toujours protégé par son étincelant plastron, le maître de guilde sentit ce dernier se plaquer violemment à son abdomen sous l'effet de l'explosion, lui coupant le souffle l'espace de quelques instants. De rage, il voulut réduire son opposant à l'état de charpie mais, lorsqu'il porta les yeux à ce dernier, il s'éloignait déjà aussi vite qu'il était arrivé. Dans le même temps, un étrange parfum lui vint aux narines. D'abord ténu, il se changea en un instant en une doucereuse puanteur pour le nez draconique du Roi Doré. Et plus la fragrance s'immiscait dans son appareil respiratoire, plus le blond sentait un engourdissement le gagner. Usant de son odorat exacerbé, il put déterminer la source de ces effluves : une fleur ayant poussé non loin du groupe de mages.

Mais Sirael n'était pas au bout de ses surprises. A peine avait-il eu le temps de repérer la plante qu'une masse fondait sur lui, l'enserrant dans l'étau de ses bras. Pris de court et les réflexes ralentis par le poison flottant dans l'air, le Golden King n'eut pas le temps de réagir. Véritable sangsue, vampire assoiffé de matière, ce qui s'avéra être un golem d'or absorba l'armure du Dragon Slayer pour l'ajouter à sa propre masse et ainsi se renforcer. Se retrouvant ainsi habillé d'un léger ensemble bleu marine, Ashtareos observa la masse de métal précieux armer son bras pour donner un grand coup descendant en sa direction. Plus par réflexe que par autre chose, le jeune homme opposa un Kôryuu no Tekken à l'attaque. L'impact de son poing lumineux sur la créature magique permit au jeune homme d'obtenir un laps de temps suffisant à prendre meilleure connaissance de la situation. Après avoir lutté quelques instants contre son adversaire minéral, Sirael céda et retira vivement sa main, laissant le golem frapper le sol sous ses pieds. Profitant de cela, il s'écarta de la zone de danger. Il était bien placé pour le savoir : l'or est dense, très dense. Ainsi le golem ne devait-il pas être très rapide.

Et si le troisième ennemi, visiblement intact après le Hokô du Dragon Slayer, était capable de donner vie à n'importe quelle matière, il était inutile de chercher à le démolir. A moins de le réduire en poussière, il se reformerait indéfiniment, jusqu'à ce que l'un des antagonistes tombe de fatigue. L'espace d'une seconde, Sirael envisagea de le faire fondre. A l'état de mare en ébullition, il ne tiendrait pas debout. Mais les moyens à mettre en place auraient été démesurément complexes et énergivores. Non... La plus simple et efficace des stratégies restait de dénicher l'adversaire et de le forcer à concentrer tous ses efforts en quelque part plutôt que de le laisser influencer l'affrontement à sa guise depuis sa position de couard. Il ne pourrait pas contrôler des dizaines de poupées à la fois. Ca ne pouvait plus durer. Au diable les principes dont le maître de guilde feignait de se faire l'ambassadeur.

Excuse-moi, Haruhiko. J'essaierai de te soulager au plus vite.


Kôryuu no Kasokudo. Ashtareos passait à la vitesse supérieure. Sous la forme d'un trait de lumière, à peine visible sous son nimbe doré, le maître de guilde se servit de sa vitesse surnaturelle pour arracher la fleur surnaturelle qu'il jeta au loin en se dirigeant vers sa cible. Slalomant entre les débris d'épave et les roches, il finit par la voir. Elle. Cette petite forme enfantine brandissant un sceptre ridicule, comme si elle était impératrice de... Sa chambre ? C'était elle, la manipulatrice de pantin. Débarassé de la puanteur florale, Sirael pouvait sentir l'odeur de l'adversaire. Et un quelque chose lui disait qu'elle empestait le sang sous son parfum de petite fille. Si Feldgrau se trouvait bien sur le champ de bataille, alors nul doute : il s'agissait de Kiseki. La Gourmandise de Nether Impact. Une enfant à ne pas sous-estimer.
Sirael vit la roche encore fumante dans laquelle avait foré son précédent Hurlement du Dragon. Beelzebub était restée à côté, comme si elle n'avait pas ressenti la moindre peur à la vision dudit Hurlement.
Pas le temps de faire de grands discours, pas le temps de lui laisser le temps de réagir. Il s'était déplacé en à peine quelques secondes de sa position précédente jusqu'à l'observatoire de Kiseki. Il allait la supprimer, purement et simplement. Qu'elle soit une petite fille lui importait bien peu. “Toute menace doit être éliminée dès lors qu'elle trouble l'ordre du royaume.”
Le corps-à-corps n'était pas une bonne idée face aux moyens que la jeune fille pouvait mobiliser. Mais Sirael devait tirer de son meilleur avantage : sa vitesse. Pour avoir manqué de respect au roi, la félonne allait payer le prix fort !
Profitant de l'effet de surprise, le Golden King se mit à tournoyer autour de la Gourmandise, créant une sorte de cercle lumineux dans son sillage. Dans le même temps, il fit apparaître un orbe lumineux entre ses mains. Ainsi déversa-t-il l'intégralité de son Kôryuu no Shage vers le centre de la forme qu'il décrivait : Beelzebub.
Il la carboniserait jusqu'à l'os.  
Quand il s'arrêta, soit quelques secondes plus tard, le blond se posta à une distance respectable pour admirer, il l'espérait, le cadavre fumant de la fillette émerger de la poussière soulevée par le laser destructeur.

Golden Assault



© Halloween



Trois crapauds me tiennent compagnie, huit roses parfument mon or.

Un dialogue devenu légende :
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://fairytail-origins.forumsactifs.com/
Maître du JeuGrand Manitou
avatar
Messages : 247
Date d'inscription : 14/06/2015
Rang : ???


Caractéristiques du Mage
Magie/Malédiction: ???
Magie Secondaire: ???
Progression:
999999/999999  (999999/999999)
Grand Manitou

MessageSujet: Re: Event : La Guerre des Terres Émergées [Groupe Epaves] Ven 4 Nov - 15:27

Gronde colère, tonne fureur, les épaves elles-mêmes tremblent de peur. Une d’elle est d’ailleurs investie par la Rose de Mammon qui a empoisonné le champ de bataille à distance. Les effluves toxiques se diffusent dans l’air tandis qu’une comète humaine traverse le terrain à toute allure : Smaïren. Il a accompli sa tâche avec brio et est revenu vers son ennemi juré, à contrecœur. Il écoute ce qu’Alabaster veut partager avec lui.

La gourmandise quant à elle fantasme sur le possible sort du Golden King, imaginant moult scénarios charmants. Mais à peine a-t-elle le temps de constater l’échec de son entreprise qu’un rayon de lumière la rate de peu, la paralysant d’incompréhension. Énervée, celle-ci transforme des parties de son pantin de sable en verre et lui ordonne d’abattre son nouveau poing sur Haruhiko.

Ce dernier, un peu malmené durant ce combat, réagit au quart de tour en utilisant « Múspellsheimr » et coupe en deux le membre translucide. Il est comme éjecté en arrière avec la puissance du choc et tente de se relever… Mais il est surpris de constater qu’il a brisé le verre en multiples morceaux et que pas mal l’ont transpercé. La douleur l’assaille et son ennemi s’amuse à lui envoyer du sable, après s’être divisé en deux parties pour qu’il s’en prenne aussi à son maître.

Sirael quant à lui se voit être ciblé par plusieurs choses : une sphère d’énergie, le poison d’une fleur et un pantin d’or. Il encaisse la première, supporte tant bien que mal le deuxième et contre le coup du golem à l’aide de son poing nimbé de lumière jaune. Il résiste, un court laps de temps avant de se déporter. Se parlant seul, il s’excuse à son chevalier puis revête son élément pour partir à une vitesse fulgurante, déracinant la plante empoisonnée au passage. Dans sa course, il repère Kiseki avant de fondre sur elle et de l’encercler avec sa lumière. Puis il relâche la Purgation du dragon de lumière, un faisceau doré, en plein milieu de la spirale qu’il a créée.

Au même moment un cri déchire l’air, Assiah s’est enfin réveillé et a tailladé son opposant minéral de sorte à pouvoir se défaire de son emprise. Utilisant son Lighting Body, ce cher samuraï fonce rejoindre son maître qui s’est exposé au danger, seul. Cependant, Smaïren entend le hurlement et crache à Alabaster que le Golden King n’a plus besoin d’être privé de son armure, par conséquent, il n’a plus besoin d’être un appât. Néanmoins, il préconise, à sa façon, de stopper le mage électrique qui peut mettre mal en point La Gourmandise.

- Yurika a réussi à mettre mal en point Haruhiko mais est en mauvaise posture à cause de Sirael.
- Alabaster et Smaïren réfléchissent au plan à exécuter et, le Golden King dévêtu de son armure, Smaïren peut jeter leur dévolu sur Haruhiko.
- Ce dernier est sérieusement blessé mais sa dévotion à Golden Reign le pousse à se surpasser et il réussit à larguer le golem de sable et se dirige, en sang, vers Sirael.        

Pour non-respect du délai de réponse, Haruhiko a reçu une punition. Il aura une sanction plus grave si son absentéisme continue.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://fairytail-origins.forumsactifs.com
Alabaster N. FeldgrauMammon's Rose
avatar
Messages : 184
Date d'inscription : 11/11/2015
Rang : B


Caractéristiques du Mage
Magie/Malédiction: Vegetal Magic
Magie Secondaire:
Progression:
630/900  (630/900)
Mammon's Rose

MessageSujet: Re: Event : La Guerre des Terres Émergées [Groupe Epaves] Dim 13 Nov - 21:29

Tout s’est passé très vite, je n’ai pas vraiment le temps de voir tout ce qu’il se passe autour de moi, mais je réussi à capter quelques informations dont une très subtilement gueulée à ma figure par Smaïren. Le roi n’est plus la cible, étant privé de son armure, Redcross partage qu’il serait mieux de s’occuper du mage de foudre. Il menace Yurika. Je m’en fiche totalement, d’un point de vue très égoiste, mais d’un autre… qui me fera chier à propos de Rainer ? Personne. Je ne tiens pas à elle, mais comme elle utilise des pantins… et comme j’utilise la végétation, elle peut s’en servir et vice-versa.


D’accord en ce point avec mon ancien camarade, il faut que je tente plusieurs choses. J’utilise le bois malmené des carcasses de bateaux pour faire pousser plusieurs types de végétaux, en plus des algues présentes, des moisissures… Ce paysage est parfait. Enfin, toute cette verdure se précipite vers Assiah pour l’emprisonner dans un Root Trap tout en espérant pouvoir lui briser un ou deux os. Ou juste de l’immobiliser quelque temps. Je file me camoufler autre part, il ne faut pas qu’il nous repère… Du moins pas assez pour nous attaquer de face. Je me replie pour être plus loin d’eux et plus proche de Yurika, sans pour autant vraiment l’être. Je plante Rust dans la terre, elle est prête à agir au moindre ordre.


Je jette un coup d’oeil à droite, un à gauche, je vérifie mes arrières. Aller. Quelques attaques en plus ne feraient pas de mal. Je fais pousser au plus près de mes adversaires une seconde plante de poison et une soporifique, histoire de mettre toutes les chances de notre côté. Je ne le vois pas encore… Mais je pense que je me fatigue vraiment avec tout cela. Pas au niveau de l'endurance, ça encore je gère. Mais la magie, je dois rester économique dessus. Ce serait bête que Yurika et Smaïren se retrouvent seuls… Et que je laisse Rainer tout seul aussi. Aller, restons déterminés.


merci à Haruharu de m'avoir aidé pour le thème ! ♥


Présentation - Fiche Tech - Relations
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé


MessageSujet: Re: Event : La Guerre des Terres Émergées [Groupe Epaves]

Revenir en haut Aller en bas
 
Event : La Guerre des Terres Émergées [Groupe Epaves]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» [EVENT] La guerre d'Arnor
» Event : La guerre des mondes ( Partie1)
» [Event] La guerre froide
» ☩ Event ☩ And when history did not cooperate - Groupe A
» ☩ Event ☩ And when history did not cooperate - Groupe C

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Fairy Tail RPG : Earthland's Origins :: Fiore :: Autres Lieux :: Mâchoire de l'Erratique-