Partagez | 
 

 Event : La Guerre des Terres Émergées [Groupe Labyrinthe]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Maître du JeuGrand Manitou
avatar
Messages : 247
Date d'inscription : 14/06/2015
Rang : ???


Caractéristiques du Mage
Magie/Malédiction: ???
Magie Secondaire: ???
Progression:
999999/999999  (999999/999999)
Grand Manitou

MessageSujet: Event : La Guerre des Terres Émergées [Groupe Labyrinthe] Ven 1 Juil - 21:09





Event : La Guerre des Terres Emergées [Groupe Labyrinthe]






Par petits groupes, les mages de l’alliance Lumen se faufilent à travers les flèches rocheuses parfois encore détrempées, prêts à en découdre avec la menace qui gronde et quadrillant le terrain pour faire face à l’offensive Ecarlate. Sky Stand en est. Et son maître, l’Ambassadeur Sting Stark, s’est associé avec le Capitaine Antho Mercer pour combattre la menace qui semble pouvoir surgir de n’importe où… Car en effet, depuis quelques minutes, les deux alliés se sont engagés dans un labyrinthe bien plus déroutant que le reste de la région. Il semble que la nature elle-même se soit agencée de sorte à perdre les intrus qui pénètrent dans son domaine, tant les hauts couloirs de pierre se ressemblent et se rejoignent à tout endroit. Et, lorsque l’on s’y trouve, le ciel semble être plus loin que jamais. Fort heureusement, cette structure est entourée d’une sorte d’enceinte bien plus large.
Enceinte où se trouvent actuellement deux mages de Crimson Throne : Akira K. Enton et Ryuku Yamiko. Les deux hommes ont vu leurs ennemis pénétrer dans le labyrinthe depuis les hauteurs des murs de cette ceinture qui entoure la formation de pierre noire. Ne voulant pas perdre l’occasion d’éliminer leurs ennemis, l’autre duo réfléchit actuellement à une stratégie d’attaque alors que les sens aiguisés de Stark l’avertissent d’une présence…
Après tout, ici, tout son résonne. Les derniers échos seront-ils vecteurs de souffrance ou porteront-ils la victoire ?





Précisions






Ordre de passage : Antho, Akira, Sting, Ryuku, MJ.

Rappel : le délai de réponse est de 10 jours.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://fairytail-origins.forumsactifs.com
Antho Mercer///
avatar
Messages : 133
Date d'inscription : 07/11/2015
Rang : C


Caractéristiques du Mage
Magie/Malédiction: Black Dust
Magie Secondaire:
Progression:
700/800  (700/800)
///

MessageSujet: Re: Event : La Guerre des Terres Émergées [Groupe Labyrinthe] Sam 9 Juil - 13:39



Les cors de guerre ont sonnés, le possédé va devoir se battre pour des idéaux n'étant pas les siens, en compagnie d'un Loup, s'en sortira-t-il ?


Encore et toujours, frapper ce sac dur, sentir ses phalanges, ses tibias chauffer, la douleur remonter de ses nerfs à son crâne, il n’y avait rien de mieux pour faire comprendre sa haine à son corps. La peau, les vêtements imbibés de sueur, les muscles congestionnés, gonflés, enflammés par ses exercices… La souffrance qui en découlait, si aiguë, si chaude, si paradoxalement exquise voyageait en lui de haut en bas, de bas en haut. Ses mouvements vifs, son jeu de jambes le faisant sautiller autour de sa victime, la puissance de ses coups divers faisaient tonner sa furent dans toute l’enceinte de la guilde. Son souffle, régulier, contrôlé à la perfection, par contre était presque muet. Alors, tant qu’il en avait, il continuait de fracasser le sac de sable. Chtonk ! Chtonk ! Chtonk ! SCRAAATCH. Porté par sa colère légendaire, le Capitaine avait, de par l’enchaînement de ses frappes, déchiré ce qui les recevait. Les grains jaunâtres coulaient de l’étoffe déchiquetée dans un son continu, doux, faible puis silencieux lorsque le dernier tomba. Antho, en position de combat, regardait ce spectacle décevant.
 

Il va falloir que je nettoie, maintenant… J’aurais dû faire plus attention, ça m’apprendra. Se dit-il à lui-même, l’air impassible.

Une fois cette tâche accomplie, il faillit repartir dans une séance d’endurcissement interminable, mais quelqu’un interpella. Il posa les poids qu’il venait juste d’attraper puis dirigea son visage vers l’importun. On lui cria une histoire parlant de deux colosses se battant près de la Mâchoire de l’Erratique, d’une armée de démons marchant en direction des territoires de l’Alliance. Son rôle de militaire allait devoir primer sur son entraînement. Sans mot inutile, il acquiesça et s’en alla s’habiller plus convenablement. Ce coup-ci, ça allait être une bataille, un équipement un peu plus lourd que son uniforme lui semblait tout indiqué. Il prit ses bottes runiques, pratiques, résistantes, une sorte d’armure noire, légère, portant l’emblème de Sky Stand et sa rapière rouge, aussi raffinée qu’aiguisée. Rapidement, il sortit du quartier général, salua son maître, prêt à en découdre, puis grimpa sur un destrier apprêté à une longue chevauchée. D’autres soldats avaient pris la route, en toute hâte, vers le Nord tandis qu’Antho, quelques troupes et l’Ambassadeur se rendaient plutôt en direction de l’Est.

Le trajet passa à toute allure, aidé par les explications de Sting Stark, qui avaient réussi à ne pas endormir le possédé. Ce qui était déjà un exploit en soi. La situation étant plus claire dans son esprit, Antho avait passé le reste de la route à penser à un plan d’attaque, pensant qu’il irait combattre seul quelques groupes isolés ça et là… Son étonnement fut grand lorsque, une fois arrivé, il dut faire équipe avec The Wolf. L’opinion qu’il avait de cet homme s’avérait bien basse, et en son for intérieur, il ne souhaitait guère marcher côte-à-côte avec lui. Quelque chose en ce gars semblait ne pas lui revenir, quelque chose en plus que les autres humains qu’il haïssait, bien entendu. Une ferveur bien trop poussée envers son pays ? Son premier discours à dormir debout ? L’arrogance qui émanait naturellement de son être ? Ces trois choses à la fois, ou peut-être bien plus le poussait à ne pas l’apprécier. Néanmoins, son rôle de Capitaine se devait d’être irréprochable, insoupçonnable. Ainsi, ne se contentant que du strict minimum, il lui répondait toujours d’un ton, d’un timbre inexpressif…

Le Capitaine s’échauffa les articulations, testa la mobilité des différentes armatures le parant et contempla ce qui ressemblait à l’apocalypse que n’importe quel prophète à deux joyaux aurait pu prédire. Un canidé géant, fait de bois, de plante et de magie combattait une sorte de ver titanesque, affreux, en arrière-plan. Là où autrefois de l’eau en abondance gisait, un gigantesque terrain sec, rocheux, se tenait comme s’il avait toujours était ici. Autour d’eux, le chaos. Les mages de l’Alliance s’agitaient partout, semblaient être relativement paniqués. Qui ne le serait pas ? Antho ? Ce n’était pas comparable, seule la haine animait son corps, son esprit, son âme, ou plutôt ce qu’il en restait. L’expression stoïque, il écouta les directives qu’on donnait, puis finalement, le Loup et le blondin durent aller dans la direction d’un genre de labyrinthe de pierres et de poussières. Le petit Mercer regarda les parois rocailleuses avant de se frotter au ciel, semblant plus éloigné, plus intouchable pour un être aussi sombre. Cependant, les rayons assassins du soleil lui passèrent l’envie d’y penser.
 

Il est logique de penser que l’on devrait rester ensemble. Mais comment allons-nous nous repérer à l’intérieur de ce dédale asséché ? Je pourrais me désassembler et tenter d’atteindre le sommet d’un des murs et orienter mon…. Maître. Dis comme ça, ça semble idéal, bien que je m’épuiserai un peu avec mon Black Flight, elles semblent presque infinies, ces hauteurs. Et puis, si un, ou plusieurs ennemis sont dans le coin, il leur serait facile de me repérer, donc par conséquent, comprendre que nous sommes dans le coin. Enfin, si tel n’est pas déjà le cas. Suite à cette réflexion, il tourna son regard à droite, à gauche, en haut, en bas. Foutue habitude.

Tout en trouvant un coin à l’ombre, expulsant les résidus de stress causés par cette satanée lumière, Antho suivit l’Ambassadeur. Il se rappela, souriant imperceptiblement, d’une quête qu’il avait accomplie en compagnie d’Etsu… Elle s’était passée dans une zone similaire à celle-ci, sous une chaleur brûlante, le labyrinthe en moins. Ensemble, contre les intempéries sableuses, les monstres divers, ils réussirent à trouver une sorte d’artefact et à le rendre à son propriétaire pour quelques milliers de joyaux. La mélancolie essaya de s’installer dans son cœur noir, de percer sa carapace de poussières obscures… Il dut lutter, jurer contre sa mémoire, contre lui-même. Il ne faisait pas une mission à la con, c’était la guerre. Il devait se ressaisir. Il secoua sa tête discrètement, ne voulant pas paraître trop étrange et voilà qu’un premier dilemme s’imposa. Droite ou gauche…? Le chemin se séparait, comme si la nature voulait elle aussi les diviser pour mieux les anéantir. En un sens, Antho le désirait, ne plus être avec ce The Wolf, mais le Capitaine devait se montrer le plus servile possible.
 

Si vous le désirez, Ambassadeur, il fixa les yeux bleu gris du Loup d’une manière respectueuse, je peux assez rapidement atteindre le sommet d’une des parois et vous indiquer une route possible. Je pourrais revenir promptement, si n’importe quel danger vous guetterait. Ou sinon, nous pouvons longer ces murs, même si ça risque de prendre du temps, nous finirons bien par arriver à une sortie. Et si, comme moi vous soupçonnez la présence d’un ou plusieurs Écarlates, je peux me changer en un tas de poussières et ainsi, je vous suivrais très discrètement, faisant même croire à nos possibles ennemis que vous êtes seul et donc vulnérable, et ce, même s’ils savent que nous sommes rentrés en duo. Ils penseront sûrement que nous nous sommes séparés pour couvrir plus de terrains afin de trouver une issue plus vite. Il attendit, à l’ombre, une réponse de son supérieur.


© By Halloween sur Never-Utopia