Partagez | 
 

 Quand les plantes ont soif de sang [PV - Ayden H. Crimson]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Alabaster N. FeldgrauMammon's Rose
avatar
Messages : 184
Date d'inscription : 11/11/2015
Rang : B


Caractéristiques du Mage
Magie/Malédiction: Vegetal Magic
Magie Secondaire:
Progression:
630/900  (630/900)
Mammon's Rose

MessageSujet: Quand les plantes ont soif de sang [PV - Ayden H. Crimson] Jeu 27 Oct - 22:28


Quelle belle journée aujourd'hui, il fait beau, les fleurs poussent et les oiseaux chantent... Ah non, ce sont les bouffons du rez-de-chaussée. Il est tôt, trop tôt pour moi. Quelle heure ? Peu importe, bien trop tôt. Mais je ne peux plus me rendormir à présent, c'est super. Donc je me lève, je prend mes habits et enfile tout ça devant un miroir. Ah. Il y a un mot sur ma plante de chevet, j'ai du laisser ça ici pour m'en souvenir comme d'hab. « Va à Orphétria, il faut ramasser les informations de la taupe de S.S. Le pigeon te connais ça sera simple. » Encore mieux. Mais si je le tue il faudra pas se plaindre. Bien, du coup au revoir mes habits tout juste mis, il faut que je me déguise. Enfin, c'est un grand mot.

Une paire de lunette, je m'attache les cheveux et je met ma veste. Voilà. Et cette fois Babouche reste ici je n'ai pas envie de le perdre. Je baille un instant. Le petit-déjeuner. Et les fruits. Je mange une pomme, une banane et je bois du jus de grenade, parfait. Je monte deux étages pour poser la corbeille de fruit chez mon amour de toujours. « Debout maître, le soleil se pointe. » Je referme vite la porte pour éviter de me prendre un quelconque projectile et je me fais la belle. Une fois aux écuries... Arf, j'en ai marre du cheval. J'en ai encore les fesses en compote. Mais je n'ai pas le choix. Au pire j'échangerai à Acedia. Je prend de quoi me nourrir moi et Rust pour la route et je trace directement en direction de la ville poubelle. Quelle joie intense, quelle excitation insoutenable que de revenir sur les lieux où cette peste arc-en-ciel m'a arraché le bras. Heureusement avec moi j'ai toujours ma meilleure amie. La route ne fut pas si longue que ça, après tout ce n'est pas la première fois que je fais ce trajet.

Une fois là-bas je me dégourdi les jambes et je laisse mon cheval se reposer un peu. Je réfléchi un peu plus à comment je vais devoir réceptionner les informations. Un colis ? Une lettre ? Un message vocal ? Quoi qu'il en soit il me faut de quoi transporter ça. Il me faut un baluchon. Ou un truc du genre. Je file vers une boutique et attrape ce qui semble être un sac, un peu de mauvaise qualité mais ça fera l'affaire. « Ca fera trois cent joyaux s'il vous plait. » Moi ? Payer ? Dans tes rêves clochard. Je sors mon tuyau de fer de dans mon dos et le frappe contre le comptoir, faisant presque tout gicler. « Et maintenant ? » Le vendeur ne prend pas la peine de répondre et déguerpit. Nickel. J'ai le beurre et l'argent du beurre. Je prend ce qu'il y a dans la caisse. Quoi ? Seulement cent ? Je me demande vraiment comment il fait pour vivre. Bref ce n'est pas mon affaire. Maintenant j'ai un sac et c'est tout bon. Je transvase mon argent dans la poche du cheval et repart une fois fait.

Je contourne les sortes de montagnes par le nord et fini par redescendre pour Orphétria. Je m'arrête près du fleuve pour donner de l'eau au cheval et à Rust, et pour me nourrir aussi. C'est déjà le soir presque, et il faut dire qu'il m'en a fallut du temps pour venir jusqu'ici. La prochaine fois je ne bougerai pas mon cul pour eux. Je n'ai pas dormi depuis quelques jours et... zzzz...

-

Oh mince. Je me suis endormi trop longtemps. Bravo Alabaster, on te confiera encore un cheval après ça. Par chance je ne suis pas loin d'Orphétria de toute façon, que mon cheval soit là ou non ce n'est rien. Et puis une bonne nuit de sommeil m'a bien avancé... Surtout en territoire ennemi. Je me qualifie de chanceuse pour l'instant. Je marche donc jusqu'au niveau de la ville, une fois là-bas il devait être au moins midi passé. Je pense qu'il me reste encore un sandwich dans ma sacoche... emportée par le cheval. « BORDEL... DE... GNNNN. » Je tape du pied, puis me calme. Je suis bête je peux faire pousser ma nourriture. Du coup rebelote : pomme, banane, jus de grenade. Je patiente sur un rocher à la sortie de la ville, j'attends. Mais j'attends qui ? Ah oui, le pigeon. Après un long moment je fini par aller directement dans la ville, capuche sur la tête et Rust bien cachée dans mes manches. Ah le voilà qui vient vers moi. Il me bouscule. « A-Ah excusez-moi !
- Ce n'est rien. Faites attention la prochaine fois. » Dis-je en essayant de ne pas parler comme une malade. Je regarde mon bras et dessous s'était glissé un petit paquet rectangulaire et fin. Je souris. Je mets ceci dans mon sac. Heureusement qu'il ne m'a bousculé que pour faire passer ça moins louche, sinon je l'aurait déjà tué celui-là. Je continue jusqu'à une rue donnant à une autre rue, qui donne à une autre rue... jusqu'à une autre rue... puis... enfin bon, jusqu'à retrouver une autre sortie pour la ville. Je m'assois encore sur un rocher. Maintenant, je devais penser à mon retour. Sûrement pas à pieds et encore moins par la Déchirure... Les clochettes. Je regarde mon tuyau de fer. Héhé. Je les ai toujours.


merci à Haruharu de m'avoir aidé pour le thème ! ♥


Présentation - Fiche Tech - Relations
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ayden H. Crimson[Hémolithium]
avatar
Messages : 15
Date d'inscription : 21/09/2016
Rang : C


Caractéristiques du Mage
Magie/Malédiction: Blood Magic
Magie Secondaire:
Progression:
100/800  (100/800)
[Hémolithium]

MessageSujet: Re: Quand les plantes ont soif de sang [PV - Ayden H. Crimson] Ven 28 Oct - 16:40

C'est en cette belle journée que Flore demanda à Ayden de patrouiller dans la ville, de surveiller les entrés et les sorties, et de prévenir de tout danger potentiel. Ainsi le jeune homme s’exécuta, il récupéra sa cape blanche et cacha son visage dessous sa capuche.
Il passa tout le village au peigne-fin, passant devant chaque marchands, chaque bâtiments, vérifiant sans trop se montrer que tout les habitants n'avaient aucun soucis. Au loin le mage du sang s’aperçu qu'il y avait un peu de mouvement aux alentours de la zone où jouaient les enfants d'habitudes. Il empressa le pas, il valait mieux être prévoyant. Heureusement ce n'était qu'une querelle de mômes sans grandes importance. Néanmoins, comme son maître auparavant, il ne pouvait laisser un si petit problème persister. Il retira donc sa capuche et esquissa un sourire à moitié honnête. Il se plaça au milieu des enfants et attira l'attention sur lui. Une fois fait, il demanda à ce qu'ils lui expliquent qu'elle était la source du problème.

Il s'avérait que l'un de ses enfants avait déjà travailler la magie, et qu'il s'en était servit dans leur jeu de balle alors qu'ils s'était mis d'accord pour qu'il ne le fasse pas. Ayden posa genou à terre et tapota l'épaule du jeune garçon fautif, il le força à le regarder dans les yeux et lui demanda :

- As-tu utiliser la magie pour t'aider à gagner ? Même si il semblait autoritaire le regard bienveillant du « vampire » rassura le garnement.

-Oui... Je l'ai fait... Mais je ne vois pas pourquoi c'est de la triche ! Ils n'ont qu'à apprendre la magie ! c'est normal que ce soit les plus fort qui gagne, non ?

Le mage ne put s'empêcher de lâcher un petit rire amusé. Il soupira et toujours en regardant l'enfant :

-Tu n'as pas forcément tort. Cependant le rôle des plus fort n'est pas d'écraser tout les faibles. Le rôle des plus fort et de protéger les faibles, les protéger et devenir leur modèle. Et puis ce sont tes amis. Prends en soin avec cette force. Ayden conclu sa leçon de morale avec un léger sourire.

Le garçon n'insista pas et acquiesça, même si il n'appliquerait pas toute ces consignes immédiatement,elles serait déjà semé dans sont esprit et elles resteront des paroles qui, il espérait, aiderai ce jeune garçon à grandir tout en suivant la bonne voie.

Et en parlant de bonne voie, Ayden salua les enfants, remis son capuchon et retourna patrouiller. Maintenant qu'il s'était assuré que tout dans le village était normal, il se rendit à l'entrée de celui-ci. Afin de contrôler plus ou moins les aller-venu. Et il fit bien. A peine l'entrée était-elle dans son champs de vision qu'il put apercevoir une personne toute de noir vêtu pénétrer la ville. A cette vision il ralentit le pas, et observa discrètement les agissements de cette personnes qui paraissait des plus suspecte. Et son comportement fut tout aussi naturel qu'un menteur qui se couvrait déjà alors que rien ne lui avait été reproché. Une personne se dirigea vers l'individu capuchonné et lui rentra dedans, et à peine arrivé voici que le suspect se redirigeait vers la sortie.

Peut être était-il juste en train de psychoter. Mais quitte à passer pour un incapable il préférait que ce soit parce qu'il avait essayé de faire son job. Il prit donc cette personne en « filature ». Et lorsque celle-ci s'arrêta et s'installa sur un rocher, il alla à sa rencontre. A peine arriver en face à face, sans même retirer sa capuche, Ayden interrogea le dit suspect :

-Excusez mon indélicatesse, mais j’aimerais que vous m'indiquiez la raison de votre venue à Ophétria. Vous ne m'avez pas l'air du coin et votre accoutrement me laisse à croire que vous ne voulez pas que l'on vous reconnaisse.

Dans l'ombre créer par la capuche blanche du mage de l'Alliance, ses deux yeux était en train de déshabiller complètement son interlocuteur. Il ne tenta même pas de cacher ses soupçons.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Alabaster N. FeldgrauMammon's Rose
avatar
Messages : 184
Date d'inscription : 11/11/2015
Rang : B


Caractéristiques du Mage
Magie/Malédiction: Vegetal Magic
Magie Secondaire:
Progression:
630/900  (630/900)
Mammon's Rose

MessageSujet: Re: Quand les plantes ont soif de sang [PV - Ayden H. Crimson] Dim 30 Oct - 20:13

Je devrais penser à plutôt rentrer à Orphétria, acheter -ou voler un cheval et me rendre à Acedia au plus vite. Mais je n’ai pas assez d’argent à gaspiller pour une monture, encore moins si c’est pour qu’elle m’abandonne encore une fois. Mais il faut aussi que je ramène un autre cheval à Astréas pour combler le vide. A force il ne va plus y avoir de chevaux si ça termine comme ça. Mais pendant que je réfléchi, voilà qu’une ombre blanche se place devant moi et commence à me tailler du regard. Il me veux quoi celui-là ? Bon, une chose est sûre, je n’ai pas été discrète… Ou sinon il est trop psycho et il m’a suivi au cas où. Ou encore il me suit depuis le début ? Pleins d’idées possibles me traversent l’esprit.


Je lève seulement les yeux pour le regarder, il est un très bon contraste de moi-même. Je suis vêtue tout de noir, il est tout de blanc, ses yeux sont bleu métal et les miens rouges grenadine. Mais il est blond, je suis blanche, c’est un peu un point commun non ? Je me lève et le toise du regard, il fait ma taille si ce n’est un peu plus grand mais il ne me fait pas peur. Je me racle la gorge une seconde. « Il se trouve… que je supporte… assez mal la… lueur du… soleil… voyez-vous… Je suis albi… nos. » Bien que ce soit assez faux je n’aime pas le soleil autant que tout le monde, mais je peux le supporter. « Ce n’est pas… un accoutrement… déjà… c’est une… tenue de camouflage… contre le soleil. » Bien sûr que je me fous de lui, et ça se lit sur mon visage. Quoi ? Ce n’est pas parce que je suis en terrain ennemi que je dois me soumettre. Surtout que ma voix fantomatique laisse penser que je meurs.


« Maintenant… je dois y aller… au revoir… » Je tourne les talons et marche vers l’étendue montagneuse à l’est d’Orphétria, par là où j’étais passée au début. Je ne veux pas aller vers la Déchirure, déjà que cet endroit maudit est dangereux, que j’ai failli y perdre la vie à maintes reprises à cause de son foutu climat. Je n’ai pas envie de laisser Rainer tout seul. Sans moi il n’aura plus ses pommes bien rouges le matin. Et je sais que ça lui ferait mal…


Non je plaisante.


Mais quand même, je ne veux pas le laisser seul, Rainer, ma vie, mon amour, mon maître à moi toute seule. Mon miens. J’ai du mal avec Yurika et je ne pense pas qu’une fois morte cela aidera. Bref, je me perds. Je ne porte aucune attention à l’être qui m’a sollicité plus tôt et j’essaie quand même de m’éloigner le plus loin et le plus vite sans pour autant paraître louche. Je réajuste mon sac et file.


merci à Haruharu de m'avoir aidé pour le thème ! ♥


Présentation - Fiche Tech - Relations
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ayden H. Crimson[Hémolithium]
avatar
Messages : 15
Date d'inscription : 21/09/2016
Rang : C


Caractéristiques du Mage
Magie/Malédiction: Blood Magic
Magie Secondaire:
Progression:
100/800  (100/800)
[Hémolithium]

MessageSujet: Re: Quand les plantes ont soif de sang [PV - Ayden H. Crimson] Lun 31 Oct - 13:33

L'individu ne tarda pas à tenter de détaler, le rendant encore plus suspect qu'auparavant. Ayden dé-bouchonna l'une de ses gourdes de sang au cas ou puis il rattrapa l'albinos.

-Je suis désolé d'insister mais vous n'avez pas répondu à ma question. Qu'êtes vous venu faire à Ophétria ? Peut-être que si vous n'avez rien à cacher, vous ne verrez pas d’inconvénient à ce que j'inspecte vos affaires ?

Le mage de l'alliance continuait toujours de chercher du regard tout ce qu'il pouvait trouver de suspect. Il avait tout de même pu récupérer une information, c'était une femme, ou un homme avec une voix très féminine.  Ah ! Et aussi qu'elle le prenait pour un abruti. Son bégaiement était très mal imité. Cette dernière conclusion faisait penser à Ayden que cette personne n'avait rien de bon à faire ici. Un Écarlate ?  Elle serait bien naïve de s'infiltrer toute seule aussi près d'une guilde de l'alliance. Peut être n'était elle pas toute seule. Il lança quelques regards ici et là pour voir si quelqu'un les observait. Personne à découvert. Peut être était-elle juste un pariât. Dans tout les cas elle n'avait rien d'honnête.

-Écouter, j'aimerai autant que vous mettre fin à notre, je l'espère, malentendu alors je vous demande de coopérer. J'aimerai ne pas demander du renfort juste pour une inspection de routine.

Ayden laissa consciemment son épée dévoilé, l'arme étant celle que posséder de nombreux soldat de l'armée. Un coup de bluff pour faire croire qu'il s'agissait bien des armées du royaumes et pas un simple fantassin d'une guilde abattu par la récente mutinerie.

- Votre sac !

Il tendit le bras vers la femme en noir, avec un regard autoritaire, répétant une dernière fois. Après il ne se laisserai plus le choix. C'était un comportement plutôt audacieux de la part du jeune homme. Il ne connaissait ni la force de son adversaire et toujours pas le nombre. Il savait néanmoins que si il était en danger il devrait au moins trouver un moyen d'avertir qu'un combat avait lieu.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Alabaster N. FeldgrauMammon's Rose
avatar
Messages : 184
Date d'inscription : 11/11/2015
Rang : B


Caractéristiques du Mage
Magie/Malédiction: Vegetal Magic
Magie Secondaire:
Progression:
630/900  (630/900)
Mammon's Rose

MessageSujet: Re: Quand les plantes ont soif de sang [PV - Ayden H. Crimson] Mar 1 Nov - 21:07

Mais alors que je pense être enfin sortie d’affaire il se trouve que le blondinet m’empêche encore une fois de faire ma vie. Il veut inspecter mon sac ? Hors de question je ne vais pas céder, et encore moins s’il prend un ton aussi hautain… Il ne sait vraiment pas à qui il parle celui-là. Et de plus le voilà qu’il me montre son épée, comme s’il allait me pourfendre avec au cas où… Et je pense qu’il n’hésitera pas. Mais le doré de sa garde m’attire l’oeil. Une épée bien jolie, pourquoi ne pas la prendre avec moi ? Elle pourrait aller parfaitement avec les clochettes que j’ai dérobé. Bien, maintenant j’ai deux objectifs : Vaincre ce gamin et lui voler son épée. Et évidemment partir.


Mais son air ne me plait pas du tout, il croit que je vais lui obéir ? Je n’obéis qu’à deux personnes en ce bas monde, rarement aux autres. Et il ne faisait pas du tout partie de la liste. « Tu me… parles autrement… gamin… » Même s’il a l’air plus grand, je ne vais pas me laisser intimider. Une fleur pousse près de lui, parmi les autres et l’herbe environnante histoire d’être plus discrète, mieux cachée. Cette plante, produit un doux parfum empoisonné. Poisonous Sweet Perfume*. J’ai beau ne pas savoir de quoi est capable ce Lumen, je sais qu’il ne faut pas se sous-estimer. Je patiente un instant histoire que le parfum ne parvient aux narines de mon nouvel adversaire. « On dit… “s’il te plait”... quand on est poli… d’ailleurs. » Je sors mon tuyau de fer et le plante dans son ventre pour le repousser, quitte à me prendre un coup. Il ne faut pas qu’il découvre quelle est ma magie pour l’instant, je dois jouer sur les sens et les illusions. Et l'amener dans la forêt non loin.


Sort utilisé + HRP:
 


merci à Haruharu de m'avoir aidé pour le thème ! ♥


Présentation - Fiche Tech - Relations
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ayden H. Crimson[Hémolithium]
avatar
Messages : 15
Date d'inscription : 21/09/2016
Rang : C


Caractéristiques du Mage
Magie/Malédiction: Blood Magic
Magie Secondaire:
Progression:
100/800  (100/800)
[Hémolithium]

MessageSujet: Re: Quand les plantes ont soif de sang [PV - Ayden H. Crimson] Mar 1 Nov - 22:43

Le temps de discussion venait de toucher à sa fin, en effet la demoiselle venait de sortir un tuyau de fer qu'elle tenta d'enfoncer dans l'estomac du blondinet. Dans un mouvement complètement instinctif il recula d'un pas, ainsi Ayden ne reçus pas tout le choc du coup. Il eut néanmoins le souffle coupé pendant un instant. Il recula encore un peu tout en formant une sphère flottante avec le sang qui était contenue dans la jarre ouverte précédemment. Une petite quantité s'en détacha, « Blood Shot murmura Ayden. » et fila droit sur l'opposante. Au même moment le jeune homme senti ses sens faiblir un court instant. Son coup l'avait-il atteint plus qu'il le pensait ?

Il sortit sa lame de son étui et se mis en garde face à l'adversaire, mais la encore Ayden avait eu déraisonnablement du mal à effectuer ce geste pourtant si anodin. Et cela continuait. Ses sens disparaissaient et réapparaissaient à intervalle régulier. C'était comme si il était en état d'anémie alors qu'il n'avait pas même une entaille. Un poison peut être ? Il n'était pas inutile d'essayé de s'en débarrasser dans ce cas. Il utilisa d'abord son Floating Flow afin de gêner et de surprendre la dame en noir, puis il chuchota :

- Blood Cleaning..

Il ferma les yeux quelques instants, il pouvait sentir son sang se mouvoir à toute vitesse dans son organisme, il pouvait sentir ses anti-corps ciblé et éliminer ce qui parasitait son corps, son systèmes immunitaire s'accéléra et rendit rapidement ses sens au mage du sang. Il devait retenir que visiblement, cette femme savait se servir de poison, et qu'elle ne devait pas utilisé des moyens très conventionnel pour contaminer ses proies.

Il n'y avait plus de temps à perdre, le temps qu'Ayden se remette d'aplomb la garce le chargeait déjà, il serait délicat de se prendre un coup aussi gratuitement, même si le sang qui flottait dans les airs pouvait déconcentrer quelques peu, la quantité n'étais en rien suffisante pour cacher ne serait-ce qu'un quart de son corps. Il se remit rapidement en garde et au moment où l'objet métalliques aller s'écraser sur le Lumen, il plaça le fil de sa lame en parade horizontal, laissant le bas de son corps sans défense, pour éviter que l'intrus n'en profite l'orbe de sang qui s'était reformé serpenta dans les airs pour se placer au niveaux des hanches du jeune homme :


-Blood Spike !

La masse de liquide sanguin commença alors à s'allonger en pointe, se dirigeant rapidement vers le visage la bégayeuse.

-Merde ! Jura Ayden, T'es qui à la fin ?!    


Sorts utilisés:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Alabaster N. FeldgrauMammon's Rose
avatar
Messages : 184
Date d'inscription : 11/11/2015
Rang : B


Caractéristiques du Mage
Magie/Malédiction: Vegetal Magic
Magie Secondaire:
Progression:
630/900  (630/900)
Mammon's Rose

MessageSujet: Re: Quand les plantes ont soif de sang [PV - Ayden H. Crimson] Mar 1 Nov - 23:29


Même s’il a réussi à amortir le choc de mon tuyau de fer, je me dis que j’ai bien fais mon boulot. Il jette ses petites orbes de sang vers moi, j’utilise Rust pour former Plant Shield, un aspis pour me protéger de ces dernières. Une fois les orbes dissipées je défais Rust et la fait se planter dans la terre, elle passe au sous-sol pour que je puisse l’utiliser à tout moment. Je tiens donc maintenant mon tuyau à une main. Il ne fait que chuchoter depuis tout à l’heure, mais c’est une bonne chose : Je retiens ses attaques. Je ne lis pas sur les lèvres, mais si je calcule assez bien la longueur du son qu’il produit et le temps qu’il parle… oui non bref je me débrouillerai au possible.


Il m’a tout de même déconcerté… A quoi servent ces filets ? Il veut tricoter ? Je profite de ce moment de silence pour brandir mon arme loin derrière moi pour ainsi l’abattre sur lui avec tout le poid de mon corps, il parade cependant avec son épée, magnifique épée. Ainsi je ne suis plus protégée, le corps-à-corps ce n’est pas vraiment ce que j’apprécie le plus. Je n’aime pas que l’on me touche. Rien qu’en l’entendant je devine qu’il utilise une fois de plus un sort, ce fut rapide et je sens mon visage se déformer sous la douleur, alors d’un coup de pied je le renvoie au loin pour me détacher de ce sang… zut… ma joue. Il m’a percé la joue… le fourbe…


« Ce serait trop beau… que je te le dise… essaie de deviner. » J’utilise quelques plantes pour recouvrir ma plaie, ça n’allait pas se guérir très vite, j’aurais même le temps de rentrer à la maison. Mais le temps d’un combat cela devrait suffir. « Je peux te donner... un indice. » Je retire ma capuche, mes lunettes et défait mes cheveux… mais sans pour autant rester immobile. J’ordonne alors à Rust d’emprisonner le jeune homme avec Root Trap, l’immobilisant et compressant ses membres pour, je l’espère, entendre le bruit des os se cassant. Je reprends mon tuyau et l’abat sur son poignet, à la main qui tient son épée. « De plus… C’est impoli… de demander le nom d’une … jeune femme… sans se présenter… soi-même… jeune homme… » Même si je souhaite récupérer son arme, je dois au moins le priver de celle-ci et ensuite, au mieux, le réduire en charpie.


Sorts utilisés:
 


merci à Haruharu de m'avoir aidé pour le thème ! ♥


Présentation - Fiche Tech - Relations
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ayden H. Crimson[Hémolithium]
avatar
Messages : 15
Date d'inscription : 21/09/2016
Rang : C


Caractéristiques du Mage
Magie/Malédiction: Blood Magic
Magie Secondaire:
Progression:
100/800  (100/800)
[Hémolithium]

MessageSujet: Re: Quand les plantes ont soif de sang [PV - Ayden H. Crimson] Mer 2 Nov - 15:21

Pendant qu'elle jouait au devinette, Ayden senti le sol grouiller sous ses pieds, il réagis un instant trop tard, une gerbe de racine vint s'enrouler le long de ses jambes. Pendant qu'il se faisait emprisonner les plantes détachèrent les jarres de sang qui arboraient la ceinture du jeune mage. L'instant suivant son agresseur abattait une nouvelle fois son arme sur le jeune homme ! Cependant une seconde avant l'impact tout le sang qui s'était écrasé par terre en même temps que leur contenant s'éleva dans un épais mur rouge, ainsi le tuyau s'empêtra dans cette mare rouge « Blood Swarm.. chuchota-t-il en même temps. » une nouvelle fois de cet structure rouges jaillissaient de nouveau pieux acéré « Blood Spike.. murmurait de nouveau le mage pourpre », il profita de l'ouverture pour trancher de sa lame les racines qui l'entravaient.

Une fois de nouveau libre de ses mouvements, Ayden s’élança vers le mage noir, l'orbe de sang ayant gagné maintenant quatre fois sa masse suivait le jeune Lumen qui lâcha ces trois mots plusieurs fois de suite :

-Blood Pressure Shot.

Plusieurs projectiles perforants du liquide rouge se propulsèrent à une vitesse prodigieuse vers la jeune femme, suivit de très près par le mage des Phoenix, une fois arrivé devant son adversaire il pris appuis sur son pieds droit et tournoya lame en avant à hauteur de gorge, dans le même instant la masse de sang s'enroula autour du bras d'Ayden : « Blood Whipe ! Cria-t-il pendant sa valse » la sphère rouge pris alors la forme d'un fouet que son propriétaire secouait tout azimut vers le bas pour espérer enrouler une jambe ou un pied.

-Peu importe qui tu-es ! Cependant tu es folle de t'infiltrer sans couverture et sans soutien !

En disant ses paroles avec un ton à mi-chemin entre la colère et la crainte le blondinet continuer à alterner avec dextérité coup d'épée et coup de fouet. Même si peu de coup atteignait leur cible, cette valse permettait néanmoins d'empêcher l'offensive adverse et de ne lui laisser aucun répit. Le Lumen compter sur son endurance physique que lui avait offert l'apprentissage de sa magie. En effet à pratiquer avec une bonne partie de ses ressources vitales manquantes dans son organisme celui-ci avait appris à optimiser chacun des apports nécessaires pour que le moins d’énergies possible soit requises.  


Sorts utilisés:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Alabaster N. FeldgrauMammon's Rose
avatar
Messages : 184
Date d'inscription : 11/11/2015
Rang : B


Caractéristiques du Mage
Magie/Malédiction: Vegetal Magic
Magie Secondaire:
Progression:
630/900  (630/900)
Mammon's Rose

MessageSujet: Re: Quand les plantes ont soif de sang [PV - Ayden H. Crimson] Ven 4 Nov - 18:16

Il me met sur les nerfs, vraiment, il est énervant mais je dois rester calme pour trouver une parade. Déjà : mon tuyau est inutilisable, il l’a contré avec son mur de sang. Puis, ses épines ont fini de déchirer ma veste, laissant au passage bien des égratignures dont je me serai passée. Et enfin, le voilà déferlant ses tirs de sang sur moi, qui, d’un bouclier, essaie au mieux de me protéger. Je ne dois pas le sous-estimer, il reste un ennemi tout de même inconnu de mes yeux et je ne connais pas sa puissance magique. S’il bluff depuis tout à l’heure, il se peut bien que, soudainement, il m’abatte d’un dernier coup avec une attaque bien plus puissante.


Mon aspis arrive à arrêter les tirs, mais les coups de fouets et les coups d’épées l’abiment, je dois constamment user de ma magie pour le rendre plus solide. Et déjà que ce n’est pas simple de tenir un aspis avec un bras. « Moi ? Seule ? » Je ris d’un air assez décontracté pour le coup, oui, je veux bluffer moi aussi. « Je ne suis jamais.... seule. Je n’ai juste... pas besoin d’aide pour... le moment. Et… » Je me stoppe soudainement, j’en ai assez de reculer pour amortir les chocs de ses armes. « Je n’aime… que la nature.. » D’un coup sec d’épaule je fonce tel un taureau contre mon adversaire pour le heurter et ainsi l'envoyer bouler, il est à peine plus grand que moi et c’est bien pratique. Pas trop petit, pas trop grand.


Nous sommes maintenant bien plus proches de la forêt. Rust surgit de terre pour venir s’accrocher à mon bras, j’ai arraché les lambeaux de ma veste pour rester dans ma simple tenue. D’une sacoche je sors des graines, je les balances aux pieds du Lumen et contracte ma main pour les faire pousser plus vite, d’un mouvement vif les ronces et leurs épines sortirent pour refléter une des attaques de mon ennemi, celle qui m’a perforé la joue et détruit mon habit. Je fais pousser ma plante hallucinogène. Hallucinogen sweet perfume. Le but : l’illusion que dans la forêt, non loin, se trouvent des mages prêts à bondir au moindre geste.


Sorts utilisés:
 


merci à Haruharu de m'avoir aidé pour le thème ! ♥


Présentation - Fiche Tech - Relations
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ayden H. Crimson[Hémolithium]
avatar
Messages : 15
Date d'inscription : 21/09/2016
Rang : C


Caractéristiques du Mage
Magie/Malédiction: Blood Magic
Magie Secondaire:
Progression:
100/800  (100/800)
[Hémolithium]

MessageSujet: Re: Quand les plantes ont soif de sang [PV - Ayden H. Crimson] Sam 5 Nov - 16:16

Malgré ses assauts répété l'Ecarlate avait réussis à trouver une ouverture pour mettre un coup d'épaule qui repoussa fortement Ayden. Il allait de nouveau s’approcher pour reprendre ses attaques effréné mais un mur de ronces vient s'interposer et lacérer la chaire du jeune mage. Une blessure bien anodine, aux contraires les blessures que subissait le Lumen le rendait plus dangereux à chaque fois, car là où son sang coulait, une potentiel attaque voyait le jour. Et il ne se fit pas prier, de la lame de son épée il dessina une forme circulaire devant lui, une courbe rouge se forma dans le sillage de la lame « Moon Wheel ! » et une fois le sort formulé la masse rouge fendit l'air et le mur de ronces avant de foncer droit sur la femme.

Lorsqu' Ayden leva les yeux il remarqua les grands arbres devant eux. Sans qu'il ne s'en rende compte il avait été entraîné au près de la forêt. Il venait de prendre un gros désavantage du terrain. Non que ce lieu influe sur sa magie, mais elle donnait des ressources illimités au mage qu'il affrontait. Il regarda une fois de plus et s’aperçut que des silhouette étaient caché parmi les arbres et les buissons. Elle n'était donc vraiment pas seul ? Il devait trouver un moyen d'appeler du renfort. Si il était aussi nombreux c'est qu'ils préparaient sans doute une attaque contre Phoenix Ashes et Ophétria. Un projectile fonçait droit sur le jeune mage, il put le voir de loin heureusement et il se décala assez pour esquiver l'attaque. La seule solution qu'il voyait était de fuir, fuir et prévenir Fleur. Dans cette situations même en utilisant le Bloody Blossom il ne pourrait pas tous les avoirs, surtout dans un lieu jonché d'obstacles comme la forêt.

Sur cette pensée il commença à reculer tout en gardant un œil sur ses assaillants.  

Sorts utilisé:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Alabaster N. FeldgrauMammon's Rose
avatar
Messages : 184
Date d'inscription : 11/11/2015
Rang : B


Caractéristiques du Mage
Magie/Malédiction: Vegetal Magic
Magie Secondaire:
Progression:
630/900  (630/900)
Mammon's Rose

MessageSujet: Re: Quand les plantes ont soif de sang [PV - Ayden H. Crimson] Lun 7 Nov - 22:18


J’ai bien fais d’utiliser ma plante, le voilà maintenant déstabilisé. Il esquive quelque chose, sûrement un projectile imaginaire, mais c’est parfait, je souris d’avance à mon idée. Je n’ai pas beaucoup de temps, après tout, le parfum peut se dissiper plus rapidement. Je fonce une fois de plus sur lui et d’un coup de talon dans l’abdomen je le fais chuter au sol. « Déjà envie… de partir ? » Je le maintiens avec quelques ronces au sol, ses poignets, ses pieds, je m’assieds sur son ventre. « Je vais te… laisser faire. Je pense… que tu devrais aller… voir ton maître et… lui dire que bientôt… Ophétria finira comme Numa. »


Je fixe sa lame, elle est encore plus belle de plus près.. Je la veux vraiment, ces ornements dorés… Je pourrais la revendre à un prix d’or ! Oh non… Jamais, si seulement quelqu’un dans ce bas monde sait la vraie valeur des choses.. Je le tue. Ne jamais évaluer l’or, c’est un attrape nigaud.
Je lui pique son épée et plonge mon visage dans son cou… Urgh, il sent mauvais. Je lui prend sa cape et l’enroule autour de mon cou comme si c’était la mienne. Je me lève et recule de plusieurs pas. « A moi... maintenant. » Je ris. « Je suis Alabaster... Feldgrau, Péché de... l’Avarice. Si tu ne sais... pas qui je suis, c’est... normal. Peut-être... que quelqu’un dans ce... coin foireux pourra te le dire... par contre. » Je touche ma joue percée. « Au revoir… On se reverra… si tu tiens à ton épée. » Je me fonds dans la masse herbeuse de la forêt, l’épée tenue par Rust dans mon dos. S’il est assez intelligent (à mon goût) il ne viendra pas dedans, je suis à mon avantage. Mais s’il est assez courageux il viendra. Je ne sais pas. Mais je me retourne soudainement et me met à cavaler le plus vite et le plus loin possible car d’un coup je suis prise de panique. Et s’il réussit à me rattraper ? Autant détaler.


merci à Haruharu de m'avoir aidé pour le thème ! ♥


Présentation - Fiche Tech - Relations
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ayden H. Crimson[Hémolithium]
avatar
Messages : 15
Date d'inscription : 21/09/2016
Rang : C


Caractéristiques du Mage
Magie/Malédiction: Blood Magic
Magie Secondaire:
Progression:
100/800  (100/800)
[Hémolithium]

MessageSujet: Re: Quand les plantes ont soif de sang [PV - Ayden H. Crimson] Mar 8 Nov - 12:38

Pendant que la jeune femme était assise sur lui, Ayden pu commencer à voir les ombres qu'il avait aperçu vaciller. Comme si elle n'était pas réel. En effet le coup qu'il venait de recevoir l'avait drôlement sonné. Sûrement un choc à la tête lorsqu'il eut tombé à la renverse. Cela ne l'aurait pas interpellé si tout l'environnement avait onduler. Mais seul les « renforts » avait été affecté par la réaction du léger traumatisme.

-Une illusion... se murmura-t-il à lui même

L'intruse daignait enfin se présenter. Elle avoua également qu'Ophétria était la cible des Écarlates avant de lui voler lâchement son épée et sa cape. Sous l'influence de la colère Ayden tenta sans réfléchir de briser ses liens en forçant dessus. Il tenait à cette épée beaucoup trop pour accepter ce geste. Il forçait mais ses petit bras n'avait pas les ressources nécessaires pour déchirer les racines ou même les faire sortir du sol.

A force de se faire lacérer les membres à tirer comme un forcené, il reprit enfin son calme et fit ce qu'il aurait dû faire depuis le début. Son sang flotta autour de lui et prit la forme du Moon Wheel à une échelle réduite pour trancher ses liens. Une fois libéré, il s'assit d'abord, réfléchissant à ce qu'il venait tout juste de se passer. Il vérifia sa hanche espérant que cette garce n'avait pas réellement pris son trésor, que cela faisait parti de l'illusion. Face à la réalité, le Blood mage ne put réprimer un hurlement de colère, une colère contre sa voleuse et une colère contre lui même de ne pas avoir pu être plus efficaces et de s'être fait avoir par une illusion aussi puérile.

Il pensa d'abord à se précipiter pour retrouver l'avarice. Cependant il rester assez de raison à Ayden pour se convaincre que si les menaces de cette femme était vrai alors il fallait au plus vite prévenir Fleur et les autres. Il se força à détourner le regard de la forêt par où s'était enfuit Alabaster Feldgrau et se dirigea vers le QG des Phoenix Ashes. Ce n'était que parti remise, Ayden avait bien l'intention de retrouver cette femme, de retrouver l'épée de son maître et de faire payer la pécheresse au prix fort.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé


MessageSujet: Re: Quand les plantes ont soif de sang [PV - Ayden H. Crimson]

Revenir en haut Aller en bas
 
Quand les plantes ont soif de sang [PV - Ayden H. Crimson]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Gahara a soif de sang!!
» Edhelran, Pyeron l'elfe errant
» Les astuces de Thordrak Briselos en McM
» Quand les plantes s'enmêlent [PV: Awena]
» Quand le sang se livre de lui-même jusqu'au prédateur.

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Fairy Tail RPG : Earthland's Origins :: Fiore :: Le Nord du Royaume :: Orphétria-