Partagez | 
 

 Le joyau qui s'ajoute à l'armure du roi -Bone Gem Kid

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Victoria Van MeerBone Gem Kid
avatar
Messages : 7
Date d'inscription : 23/03/2016
Rang : B


Caractéristiques du Mage
Magie/Malédiction: Bone Magic
Magie Secondaire: Gem magic
Progression:
500/900  (500/900)
Bone Gem Kid

MessageSujet: Le joyau qui s'ajoute à l'armure du roi -Bone Gem Kid Ven 25 Nov - 0:03




Van Meer Victoria

Nom :
Van Meer

Prénom :
Victoria

Age :
20 ans

Sexe :
Féminin

Guilde :
Golden Reign

Crush sur :
Sirael

Surnom :
Bone Gem Kid

Behind the screen :

Pseudo : Kyousael
Âge : 17 ans

Code du règlement : [AutoAlabalidation]

Commentaires : Kawaii desu ne.

Avatar : Phosphophyllite - Houseki no Kuni
Qui est-elle ?

CARACTÈRE -
Ma petite Victoria c'est une vraie perle, on n'en trouve nulle part ailleurs. Elle est assez gentille avec les gens qui la connaissent bien, et est même très confidente. Par exemple, Baba, son meilleur ami, connait sa vie de A à Z. Mais c'est pas grave, il doit bien faire partie des seuls hommes en qui j'ai confiance. Elle voit du bon en n'importe qui et est déterminé à le faire sortir coûte que coûte même si cela abouti à un combat sans merci. Comme je l'ai élevé, elle n'a pas peur des démons et trouve plutôt bon sens à leur cause. Elle pense même que Zeleph est un démon, alors elle ne se bat pas contre eux mais plutôt parce qu'elle ne veut pas mourir ni voir ses amis périr. Et puisque dans le camp adverse il y a aussi des humains, elle n'hésite pas à se défouler. Elle trouve d'ailleurs que c'est un très bon moyen de mettre à l'épreuve ses aptitudes. Pour ce qui est des dragons, elle hausse les épaules tout le temps. Ils sont beaux à ce qu'on dit, mais tant qu'elle n'en a jamais vu elle continuera d'ignorer qu'ils sont bel et bien gigantesques.

D'ailleurs elle se fiche de ce qu'il se passe actuellement, elle veut juste que sa maman soit fière d'elle de là où elle est. Quitte à donner la mort. Après tout, l'autre l'a très bien fait... Si on peut revenir sur la guilde, je dirais qu'elle la considère comme sa deuxième famille. Heheh oui je suis toujours là alors je suis toujours sa première famille ! Hum. Elle aime beaucoup papoter avec les gens de celle-ci, surtout Baba. Sa passion lorsqu'elle n'a rien à faire c'est de s'élever sur le trône de Sira et de crier des âneries. Elle aime cuisiner et donc, ces âneries, ont souvent rapport avec un grand banquet. Fait de ses petites mains. Et contrairement à ce qu'elle dit, sa cuisine est vomitive. Donc elle aime faire souffrir les gens faut croire.

Elle déteste les personnes trop sérieuses ou trop mystérieuses, elle les trouve ennuyantes et se met à les insulter de tous les noms de pains au chocolat jusqu'à qu'ils craquent. Et si par chance ils ne craquent pas elle va craquer et se mettre à pleurer. Oui, ma fille est vraiment une chialeuse. Mais je l'aime quand même, c'est ma fille après tout. En parlant de larmes, elle n'aime pas se montrer en pleurs (sauf pour du cinéma). Elle préfère rester dans un coin sombre, dans sa chambre à réfléchir au sens de la vie, c'est ce que raconte Baba quand quelqu'un lui demande comment elle va. Mais en vrai elle se défoule pas mal sur ses coussins et tout ce qui est mou et facile à déchirer. Il ne doit plus y avoir beaucoup de stock de coussins à présent. Elle est très émotive oui, mais par moment elle est aussi froide que sa mère qui pourtant était chaude comme la braise lorsqu'elle le souhaite vraiment. A ses vingt ans il faut bien lorsque tout devient sérieux. Et puis dans les deux cas elle dit ce qui lui passe par la tête, ou ce qu'elle a envie, que ce soit un mot lambda ou des phrases sans aucun sens.

Si elle doit passer en mode combat, elle prendra tout d'abord sa tactique : s'amuser. Elle ne se bat que pour passer le temps, pour tenter de voir si telle ou telle technique peut fonctionner mieux que l'autre. Elle ne fuit pas, mais tente réellement de blesser la personne même si c'est un allié. Mais dans ce cas elle vérifie à ce qu'il y ait un soigneur pas loin. Victoria est une vraie bûcheronne de la campagne, tout est dans la force mais aussi l'agilité. Elle n'est pas aussi rapide qu'elle en a l'air mais est très agile. La seule différence avec un combat sérieux : elle ne rigole plus et devient vraiment sérieuse. Elle se concentre, ne se permet aucune erreur.

Malgré cela elle voit le monde avec positivité. Elle rêve qu'un jour les démons et les humains pourront vivre ensemble, peut-être pas main dans la main mais au moins qu'il n'y ait plus de conflits aussi grave que celui de nos jours. Elle veut devenir une grande mage reconnue et montrer au monde entier qu'un humain possédé peut tout de même apporter du bon. Ma fifille est vraiment très optimiste.

PHYSIQUE -
Ma chérie elle est toute adorable avec sa petite taille. Un mètre soixante les bras levés et au moins quarante kilogrammes. Elle est fine et légère, un coup de vent et elle disparaît dans les airs. Elle n'a pas de muscles, surtout des os. Sa force est comparable à celle d'un ouistiti qui a pris des stéroïdes, c'est à dire, juste de quoi bien vivre. Elle change très souvent d'habits, parfois plusieurs fois dans la journée. D'où tient-elle sa garde-robe ? De partout, de chaque chambre. Tout ce qui est dans la guilde est à elle de toute façon pas vrai ? Alors si quelque chose lui plait elle se sert, et tant pis si les vêtements de quelqu'un se retrouvent dans le placard d'un autre, ils devraient être habitués. Et Sirael n'échappe pas à la règle, mais elle tente d'être assez discrète là-dessus.
Ses cheveux doivent être ce qu'il y a de plus beaux chez elle après ses yeux. De base ils sont bleu clair mais avec tous les cristaux qu'elle y a mis ils ont fini par comme fusionner avec. Du moins c'est ce qu'elle dit, parce qu'en fait tous les matins elle se saupoudre de cristaux. C'est magnifique. Ils sont taillés en une coupe au bol frivole. Et ses yeux eux aussi sont bleus, mais plus comme la mer, et grâce aux reflets incessants de la lumière sur sa chevelure, ces derniers brillent comme du saphir. Son visage est fin et sa peau est aussi douce que du coton.
Elle sourit énormément et se dandine de partout, elle ne reste quasiment pas en place même en dormant. Toujours en train d'agiter ou de casser quelque chose, ou simplement en train de fouiner partout, elle reste bien espiègle. Quand elle marche, ses pieds sont un peu tournés vers l'intérieur comme ces filles timides dans la rue, mais c'est plus un problème de pied qu'autre chose et ressemble beaucoup à un canard quand elle marche. Et quand elle parle, bouchez-vous les oreilles. Stridente et un peu cassée, il suffit qu'elle monte d'une octave et elle peut sûrement briser un verre.

Ne me critiquez pas, mais je sais que ma fille n'a pas de poils. Après tout je le sais bien, je suis son père, je suis dans sa tête et je la vois se doucher tout le temps. A force je la connais par cœur. Il y a même des fois des dessins qui traînent par-ci par-là, elle a un petit faible pour l'écriture sur la peau, souvent pratiquée avec ce fameux Baba. C'est très mignon. Vous voulez savoir où est sa marque de guilde, bande de coquins ? Sur sa fesse gauche, en or, interdiction d'y toucher sinon elle vous coupe un doigt si ce n'est la main entière.

BONE MAGIC - Commune à Gans. Il lui a appris à se servir de sa masse osseuse comme arme. Avec celle-ci elle peut manifester des griffes acérées, des crocs dignes des plus grand monstres mais aussi quelques petits “tours de magie” comme se fabriquer l’ossature des ailes dans son dos. Ca ne sert à rien entendons-nous bien. Mais la particularité de cette magie est qu’elle peut faire surgir ses os de sa peau sans douleur ni effusion d’hémoglobine.


Gem Magic : Elle l'a apprise étant petite grâce à sa mère. Elle peut utiliser les gemmes de différentes tailles pour différentes utilisation. Plus les gemmes sont grandes plus elles montrent la puissance du sort. Le type de pierre modifie les effets. Le saphir provoque des explosions, le rubis brûle, le cinabre empoisonne, et bien d'autres exemples. A un niveau plus élevé, elle peut combiner les pierres de nature différente en même temps pour additionner leurs effets.

HISTOIRE -

Cela fait un bon moment que Zeleph s’est fait une réputation, du moins, c’est ce qui se faisait entendre partout dans Fiore. Il avait commencé par le plus grand royaume au nord-est, Pergrande. Puis peu à peu, il a conquis les royaumes plus lointains, plus proches de là où il est actuellement. Si vous n’habitiez pas dans ces eaux là, par chance le destin vous était favorable. Car quiconque a vu le paysage après le passage du Mage noir sait que plus rien n’est comme avant.

Évidement les démons ne datent pas de Zeleph, il se trouve qu’ils aient été même bien plus vieux que lui. Certains sont morts, d’autres errent encore, une minorité possède les humains et d’autres... essaient de vivre en paix. Quoi ? Des tueurs au sang-froid, aux capacités bien plus élevées que de simples humains et ayant une apparence effroyable... qui veulent la paix, le silence ? Ils ne sont pas beaucoup, ils se comptent même sur les doigts de la main mais il y en a. Et plus au sud que vous ne le croyez. Gans et Target en font partie. Cela doit faire un bon moment qu’ils ont décidé de vivre ensemble au sud où on risquerait moins de les embêter. Dans les montagnes surtout. Il arrive aussi parfois que de temps en temps quelques humains se perdent, après tout, vivre là où sont ces deux démons est dangereux... Pas à cause de leur présence, ils ne feraient pas de mal à une mouche pour aucune raison. Mais le terrain était surtout accidenté depuis des lustres. Traverser la montagne était un risque à prendre au sérieux en plus des bestioles y vivant. Les Cimes de l’héritage. Un environnement magnifique mais surtout dangereux.

Les deux partenaires s’y sont fait depuis, leur maison se trouvait être une sorte de grotte creusée dans le sol, un terrier en fait. Plutôt bien cachés pour éviter de se faire attaquer, l’eau pure des lieux assurait la survie du duo. Toutes les deux semaines l’un partait pour amasser de la nourriture, même avec leur apparence squelettique ils avaient besoin de se nourrir ne serait-ce qu’un peu. Et Papa, leur Aurystal apprivoisé, se chargeait de les escorter. Ils vivaient bien là, à l’écart des guerres et des conflits, la vie paisible tant rêvée était devenue réalité depuis quelques années. Un matin ce fut le tour de Gans de partir faire les courses, Target était chargée de récolter l’eau pas si loin de chez eux. Avec le temps, elle connaissait les passages de certains animaux à éviter, ou de ces humains pas très nettes... car même ici il y en avait toujours. Le squelette unicorne retourna au foyer avec une grande jarre d’eau et quelques cristaux pour décorer la pièce à vivre.
Après avoir refermé la porte derrière elle, elle plaça la jarre d’eau au fond de la pièce, là où il faisait le plus frais. Elle plaça les pierres dans le mur et finalement s’assit sur le grand lit qui leur servait aussi de chaises. Un soupir plus tard elle se décida à faire à manger, elle était seule donc elle n’avait pas besoin d’utiliser trop de nourriture, c’était l’un des bons points de la journée. Et cela allait durer pendant deux jours si ce n’est plus. Même si c’était une vie un peu rude, Target trouvait cela reposant. Loin de la guerre, loin des humains et de ses semblables. Rien ne perturbait ce rythme de vie et c’était bien comme ça. Après avoir digérer comme par magie le repas fait elle se fabriqua quelques bijoux. Bientôt Gans allait officiellement lui demander d’être sa femme. Et ils auraient des enfants. Peut-être deux ou trois, et elle avait déjà des idées de prénoms. Elle comptait avoir deux filles et un garçon : Victoria, Gloria et Sangria. D’ailleurs, leurs prénoms était écrits sur des plaques au mur, plaques qui attendaient d’être recouvertes de photo des futurs bébés qui n’étaient toujours pas en cours de création. Target sourit. Encore quelques mois et peut-être allaient-ils se mettre d’accord.

Ceci était la routine de la vie des deux démons, ce n’était pas extraordinaire mais c’était assez simple, ils avaient pris l’habitude depuis qu’ils s’étaient installés ici. Le paysage avait bien changé depuis mais ce n’était rien, ils savaient s’adapter. Lorsque Gans rentra finalement ils rangèrent tous les vivres que l'alpha avait ramené pour eux deux. Comme chaque soir ils se mirent sur le lit, à parler dans les bras l'un de l'autre. Ils parlaient notamment de leur avenir, ils devaient se préparer à tout : les humains de cette secte étrange, le retour des dragons était possible pour eux et même l'invasion de leur semblables démoniaques... tout pouvait arriver. C'était aussi une des raisons pourquoi leur maison se trouvait sous terre, à l'abri des regards. Ils n'avaient pas beaucoup d'affaires non plus, s'ils devaient partir précipitamment ils devaient emporter le nécessaire.
Le lendemain après une nuit reposante, Target décida d'aller faire un tour pour examiner les environs avec à la main un panier histoire de récolter les rares plantations du coin. Au loin elle remarqua une charrette en bois, cette dernière semblait bien amochée, voire vraiment détruite. Comme si elle s'était faite attaquer. La démone s'avança de plus près, curieuse. Quelque chose semblait bouger par là. Juste derrière les sacs. Elle contourna les débris et s'agenouilla pour retirer certains morceaux couvrant... une femme tenant un bébé. Target voulut donc aider, mais la mère de l'enfant ne semblait déjà plus de ce monde. Target n'était pas du genre à s'occuper des affaires des humains, elle aurait put partir mais... le bébé était toujours vivant lui. Les petits cris étouffés par le tissu rassura quelque peu notre démon.

« Viens par là toi. » Dit-elle en prenant avec précaution l'être fragile. Elle fouilla dans les affaires des défunts et trouva ce qui se rapportait le plus à de la nourriture pour bébé. La bonne chose était : l'enfant n'avait plus besoin d'être nourrit au sein. Inquiet, Gans sortit sa tête de la demeure et appela sa tendre femme. Cette dernière s'empressa de rentrer à l'abri et s'assit sur le lit, montrant le bébé à Gans. « Que... Où l'as-tu trouvé ? » Dit-il d'un air inquiet et quelque peu méfiant. « Là-bas, à la charrette. Sa mère est morte, j'ai donc pris la responsabilité de m'occuper de lui. » Elle sourit. « J'espère que tu sais ce que tu fais Target, je n'ai pas envie d'avoir d'ennui avec les humains. » Elle le rassura avec un autre sourire puis retira le tissu sale qui retenait le bébé au chaud. C'était une fille.
Target s'empressa d'aller la laver dans le bain, puis lui donna à manger. Gans restait là à la regarder : c'était la première fois qu'il la voyait s'activer autant. Mais c'était une bonne chose en soi. « Tu sais comment l'appeler ? » Demanda-t-il. « Oui, Victoria. Comme nous avions convenu. Puis regarde ses petits cheveux : le bleu, c'est ma couleur favorite. » Le démon alpha sourit et vint enlacer sa dulcinée. « C'est vrai. »

Au fil des années, Victoria grandit. Seulement en âge, sa taille... eh bien... elle prenait quelques centimètres mais restait bien petite pour une enfant de son âge. Mais peu importait pour ses parents, ils lui apprenaient la défense et l'attaque. En particulier Target, qui utilisait la Gem Magic, s'entraînait beaucoup avec sa fille lorsqu'elles avaient le temps et la possibilité d'aller dehors sans rencontrer de mauvaises surprises. Victoria apprenait plutôt vite, elle avait trouvé la bonne manière d'utiliser ses os et il ne manquait plus qu'à doser ses sorts pour ne pas se fatiguer vite. Sa mère lui apprit bien vite certaines tactiques et stratégies qui pourraient s'avérer utile dans certains cas. Du côté de Gans... ce flemmard préférait rester dans leur petite maison douillette. Mais de temps en temps il lui prenait de donner quelques leçons à Victoria. A son âge, utiliser deux magies ce n'était pas possible mais pourquoi ne pas essayer ? Au pire, avec le temps elle arrivera à en maîtriser deux du coup. Et puis... Elle n'arrivait pas encore à utiliser la magie des gemmes alors Target s'occupait seulement du côté théorique.

Ce qui plaisait à Victoria en dehors des bons repas de maman et des câlins de papa c'était de jouer avec les cristaux dehors. Elle les réduisait en poussières et les mélangeait avec une sorte de baume. Elle se l'appliquait dans les cheveux. Au fil du temps elle en mettait tellement que même après un bon shampoing ça ne partait pas. Mais bon, ce n'était pas si grave puisque cela donnait l'impression que ses cheveux eux-mêmes étaient faits de cristaux. Même avec cette bonne nouvelle elle ne s'arrêtait pas de se mettre du cristal dans les cheveux.

Quant à sa mère, ce qui lui plaisait le plus c'était lorsque son mari se bougeait les fesses pour quand même nettoyer la maison et aider au foyer. Elle fabriquait des vêtements sur mesure pour sa fille chérie et lui apprenait tant bien que mal de maîtriser les gemmes. Paradoxalement, Victoria maîtrisait bien mieux les os alors que l'autre larve ne lui donnait pas beaucoup de leçons. Mais peut-être aussi que c'était une question de confort ? Peut-être Victoria préférait-elle utiliser sa masse osseuse que de devoir trop réfléchir pour telle ou telle pierre. Cela semblait assez logique pour Target.

Victoria ne devait pas avoir moins de quinze ans, épanouie et ayant une bonne culture sur les démons. Enfin, sur ce que ses parents lui apprenaient évidement puisqu'ils étaient sa seule compagnie. De plus la jeune enfant aux cheveux semblables au cristal ne demandait jamais pourquoi elle était si différente de ses parents. Elle se disait que forcément dans la famille quelqu'un comme elle avait vécu, elle s’imaginait déjà comme une sorte d'élue. D'ailleurs elle demandait plutôt souvent à aller dehors pour découvrir le monde, elle voulait explorer et ne pas rester enfermée dans ce trou... Elle s'ennuyait déjà ici-bas.

« Maman ! Je vais aller chercher de l'eau !
- D'accord, fais attention ma chérie. »
Target faisait déjà à manger pendant que Gans mettait la table et jouait avec le chien.  Victoria prit le seau pour se rendre à la fontaine. Normalement à cette heure-ci il n'y avait personne, elle en avait prit conscience depuis un moment que c'était moins dangereux pour elle. Elle grimpa jusqu'à trouver la source et trempa le seau dedans pour qu'il remplisse plus vite. Un éclat lui attira l'oeil. Au loin, là-bas, quelque chose brillait. C'était joli... Peut-être qu'elle devait aller le prendre ? « Non non non Victoria nooon... Maman a dit de ne pas aller plus loin que la source de toute façon. » Elle essayait de se concentrer sur le seau, mais... argh ! Et puis zut. Elle sortit le seau et le posa sur le côté. « Allez, de toute façon j'ai encore le temps de traîner un peu, elle ne va pas me tuer pour une minute. »

Victoria se redressa et s'approcha de ce qui semblait être un collier. « Oooh, c'est joli. » Mais au moment de le prendre elle se senti éjectée au loin et se prit un arbre, l'un des nombreux recouverts de matière encore plus dure que l'écorce. « Tes parents ne t'ont jamais appris à ne pas voler ? » Elle ne comprenait pas. Quelle langue parlait-il ? En tout cas pas la sienne. « Réponds ! » La jeune fille eut un coup de panique et parti aussi vite qu'elle put, arrivant devant le terrier. Elle ne put ouvrir ce qui servait de porte et embrassa le sol violemment, sentant un poids sur elle. « MAMAAAAAN ! » Sa tête se heurta de nouveau à quelque chose, elle dut se taire. Elle était encore consciente mais ne pouvait parler, ni bouger, seulement entendre et voir. Victoria faisait déjà le point dans sa tête : c'était un humain. Forcément, s'il ne parlait pas leur langue c'en était un. Même si Gans a toujours dis que même les démons savaient parler comme les humains.

« Ha ! Un démon c'est ça ?! Joli camouflage ! » La mère sorti soudainement et envoya valser l'homme, elle prit sa fille et l'adossa à une pierre. « Ma chérie reste là, Papa et moi allons nous occuper de lui. » Elle ne put répondre, alors évidement elle allait rester là. Ses yeux rivés sur l'endroit où était tombé l'homme, elle aperçu sa mère s'en aller vers lui. Target préparait déjà une attaque, mais elle se fit bloquer. Elle ne pouvait bouger. « Héhé... Quel dommage. La petite va te voir mourir sous ses yeux. » Gans sortit du terrier et frappa du poing dans le ventre de son ennemi. Les runes ne se retirait pas pour autant.
Au fond d'elle, Victoria paniquait. Elle ne pouvait se mouvoir et agir. Elle aurait tant aimé pouvoir montrer à ses parents comment elle avait progressé ces derniers temps. Les larmes coulaient le long de ses joues parsemées de poudre de cristal. La démone unicorne tentait de bouger dans tous les sens, en vain, elle avait l'impression que tout se resserrait autour d'elle. Elle étouffait. Gans prit l'homme par la gorge et le souleva. « Libère-la. » Tiens, notre demoiselle était surprise que son père puisse parler comme eux. « Sinon quoi ? C'est moi qui tiens sa vie entre mes mains. Tu me tue, je la tue. » Gans se figea un instant. Il jeta un œil à Target. « J'ai une meilleure idée. Repose-moi d'abord. » Le démon le reposa donc.

« Si elle se tue, je vous laisse tranquille. Sinon, je m'occupe aussi de la gamine là-bas. Héhé.
- Vous n'oserez pas...
- Ohoho si, elle est déjà sous mon contrôle. »
Gans lança un dernier regard à Target, qui fut prise de détermination. « Bien. » Son mari ne pouvait rien dire... C'était soit elle, soit elle en plus de leur fille. Il ne voulait pas perdre les deux. Même s'il ne voulait en perdre aucune d'ailleurs. Target une fois libérée tira de sa ceinture une dague. Elle la pointa sur son crâne, le point le plus sensible chez elle. « De toute façon... dit-elle, L'oiseau aurait fini par quitter le nid. » Personne ne comprit. Et elle se transperça le crâne. Elle tomba à genoux. Elle partait déjà en cendres, elle se sentait déjà mourir. Un pied l'écrasa à terre. « Hey ! Vous aviez dis que vous libériez ma fille ! » L'homme sourit de manière incontrôlable. « J'ai menti. »

Prit de rage, Gans lança une grande main osseuse qui vint éclater la tête de l'homme contre un arbre de cristal. Plusieurs fois même, jusqu'à que même l'arbre faillisse céder. Il se calma et bien vite jeta un œil à sa femme et sa fille. Target le regardait avec des yeux vides, mais son sourire radieux restait sur son visage. « Gans... Ramène Victoria... Chez les humains...
- Tu es folle ? Je ne veux pas qu'elle finisse comme eux !
- S'il te plait... Elle... Elle est faite pour vivre... avec les siens...
- Maman... »
Ils ne l'avaient pas vu venir. Victoria se tenait à côté de sa mère, pleurant comme une madeleine. « Maman... Je ne veux pas que tu partes... Il... Il ne me contrôlait pas je.. J'étais juste sonnée... » Et là, Gans se senti bien bête, ainsi que Target. Il aurait suffit que Target tue l'homme au lieu de se tuer... Quels démons bien naïfs. « Victoria... Maman ne peut plus revenir. Je suis désolé. » Target prit la main de sa fille une dernière fois et ferma les yeux. « Je t'aime ma fille. » Victoria ferma les yeux à son tour et embrassa la main de sa mère. Elle la tint jusqu'à qu'elle ne bouge plus, que ses os se relâchent.

Après un moment, Gans décida d'allumer le feu dehors pour une fois, après tout ça devrait bien se passer. Papa apparut dans la nuit, il s'assit près du corps de sa défunte maîtresse et hurla à la lune. Une fois, deux fois. Puis il se redressa. Il regarda ses maîtres et parti. Gans ne s'en doutait pas. Il avait beau être l'alpha du groupe c'était Target qui possédait vraiment l'allure de la patronne et le chien le savait. Comme elle était morte il partait se trouver une autre meute.

« Papa ? »

« Oui ma belle ? »

« Si tu viens avec moi chez les autres humains... tu ne m'abandonnera pas, promis ? »

« … Promis. »




Quelques jours plus tard les voilà prêts à partir : maison détruite, valises faites, ils étaient en chemin vers le sud. Ils avaient déjà tout prévu : Victoria devait trouver une guilde et un endroit où dormir, mais surtout apprendre la langue « courante » comme disait Gans. Puisque comme il le lui avait expliqué ce n'était pas tous les démons qui parlaient comme eux, seulement une minorité, voire même qu'ils étaient les derniers. Cela ne dérangeait pas Victoria, puisque maintenant elle allait devoir parler comme tout le monde. Sur la route il lui apprenait donc les bases, comment se présenter, et il la rassura en lui disant qu'au pire il lui soufflerait à l'oreille.

A pied, le voyage fut assez long, des Cimes jusqu'à la Jungle d'Azerim, sachant qu'ils habitaient plus proche de la Déchirure. Au moins quelques mois avant qu'ils ne puissent espérer trouver la fin du fleuve de la Jungle. Ils avaient bien marché et Victoria savait déjà tenir une courte conversation avec son père. Elle n'aimait pas cette langue... tellement différente de la sienne, de celle avec laquelle elle a grandit. Victoria ne devait pas avoir loin de quinze ans à ce moment là et finalement elle avait prit des centimètres. Elle aimait dormir à la belle étoile avec son père, dans ses bras squelettiques mais pourtant qui gardaient bien la chaleur du soleil de la journée passée.
Parfois ils parlaient aussi histoire de passer le temps.

« Dis papa, tu m'as dis que les humains tuaient les démons. Comment tu vas faire vu que tu en es un toi aussi ?
- Et bien... J'ai plusieurs choix. Soit je te laisse te débrouiller seule, soit je t'utilise comme hôte. Je te posséderais.
- Est-ce une bonne chose ? En quoi ça peut être utile ?
- Ca l'est, je pourrais rester dans ton corps et personne ne me verra, et je pourrais te donner des conseils et bien sûr en toute discrétion.
- C'est génial tout ça ! Possède moi alors ! Et puis comme ça je ne risque pas de te perdre toi aussi. »


Gans regarda sa fille un instant puis soupira. Elle avait raison, de toute façon aucun des deux ne voulait perdre l'autre. Ils n'étaient plus qu'eux deux et se retrouver seul pourrait même les anéantir. Victoria se redressa et se tourna vers son père, il lui dit qu'elle ne devrait pas avoir mal si elle lui fait confiance, elle sourit encore et lui expliqua qu'elle n'aura jamais mal avec lui. Il posa ses mains sur ses joues et ferma les yeux pour poser son front contre le sien, ce n'était pas nécessaire mais il voulait que ça soit aussi doux que possible.
Le corps de Gans commençait peu à peu à disparaître, devenant fumée, les yeux de la demoiselle brillaient d'une lueur miel. Mais ces derniers se fermaient au fur et à mesure que Gans partait, comme si son propre corps aspirait l'esprit de son père. Elle sentait sa peau se rafraîchir et sa chaleur corporelle descendre. Comme si elle mourait. Elle se sentit partir et sa tête heurta le sol.

Puis plus rien le temps d'une nuit.

Le lendemain le soleil frappa le visage de Victoria pour la réveiller, il était au zénith. La possédée se réveilla et commença à marcher vers le sud après avoir emporté ses affaires. « Papa ? Tu es là ? » Elle n'entendait rien, elle se dit qu'il devait être en train de dormir. Il ne leur restait plus beaucoup d'heures avant d'arriver à Kaenrish, une ville plutôt pas mal en plus d'un nom étrange. Pendant tout le trajet la demoiselle tentait de réveiller son père mais elle finissait par l'entendre ronfler. Même sans poumons ni trachée, c'était étrange.

Et soudainement elle se stoppa pour regarder ses mains. Son père ronflait ? Donc hier soir... ce n'était pas un rêve ?! « AAAAAAH ! » Et la panique s'installa. Elle regardait dans les flaques d'eau pour voir si elle était réelle, si elle n'avait pas changé ou si juste Gans lui avait fait une blague. « Papa ! Papa ! Papa debout ! Papa tu es où !?
- Doucement làààà.... rr... Je suis là..
- Tu m'as vraiment possédé ? Papa ! J'ai peur ! Est-ce que je vais avoir des cornes aussi ? J'veux pas me faire tuer !
- Naaaan ! Calme toi là déjà et va en ville... Fais-moi confiance. »


Aussitôt Victoria fut arrivée qu'elle sourit et sautilla dans tous les sens. Après plusieurs mois cela faisait du bien de trouver de la civilisation... Même si là il y en avait beaucoup. Il devait être le soir, à peine au coucher du soleil, tout le monde était dehors pour profiter de la fraîcheur de la saison. « Où je vais Papa ? Je suis perdue.
- Demande ton chemin ? Ca te fera travailler ta langue ? »
Il dit d'un ton las. « Merci Papa. » Elle se dirigea vers une personne après avoir dessiné sur sa main avec du charbon une petite maison. Oui, elle cherchait un endroit où nicher. La personne ne comprit pas et parti. Victoria soupira et s'en alla dans une ruelle sombre. « Comme tu refuse de m'aider, on va dormir dehors. Jusqu'à que tu acceptes. »

La première nuit fut plutôt agréable, le gazon était frais et il ne faisait pas si froid surtout qu'ils avaient une tente. Et la gamine se dit que finalement tant que personne ne venait l'enquiquiner sur ce gazon elle était tranquille et n'avait pas besoin d'autre maison. Même si Gans s'en plaignait souvent elle s'en fichait : il n'avait pas qu'à être si flemmard. Pendant quatre ans elle subit donc la flemmardise de son père, et ses entraînements étranges pour contrôler ses os. De temps en temps elle tentait d'apprendre les gemmes histoire de pouvoir rester dans cette optique : devenir aussi forte que sa mère.
En même temps elle cherchait une guilde, et justement depuis un an à peu près Golden Reign avait ouvert. De loin déjà Victoria voyait les pics des tours des quartiers généraux de la guilde, ça avait l'air assez grand et plutôt majestueux. Le maitre ? Elle l'avait déjà vu, vite fait mais assez pour voir qu'il était plutôt beau gosse. Un blond aux yeux de feu. Dommage qu'il soit trop vieux pour elle. Et d'ailleurs, si la guilde n'acceptait pas les gens ''pauvres'' ? Les gens comme elle qui dorment à ras le sol et qui se nourrissent de la nature uniquement ? Et surtout... elle était possédée. Devait-elle le dire si elle rejoignait la guilde ?

Un jour elle prit son courage à deux mains et fit ses bagages, plia sa vieille tente et se dirigea vers la guilde. Gans riait aux éclats dans sa tête, depuis un bon moment Gans n'était plus son père mais ... son père qui PARLAIT TROP FORT. « Taiiiiis-toiiiii ! » Râlait la pauvre enfant, presque aux bords des larmes. « Mais je rigole ma chérie...
- Je sais que tu rigoles je t'entends ! C'est méchant, t'es méchant ! NAH ! »
Elle tapa du pied pour montrer son mécontentement, ce qui fit rire Gans encore plus fort. « ARRÊÊÊÊTEUUUH ! » Elle s'assit parterre et continua sa crise, Gans se calma rapidement parce qu'elle commençait à attirer l'attention : comme à chaque fois qu'il la faisait pleurer. « Arrête de pleurer maintenant Vic', allez, ne montre pas tes larmes à ta nouvelle guilde.
- c'est même pas sûr que j'y aille tu as dis...
- je t'enquiquinais, allez file vite. »


Elle soupira et se remis en chemin pour le plus grand bonheur de Gans. Elle arriva jusqu'au niveau du château et leva les yeux pour admirer toute la splendeur du bâtiment. C'était. Gigantesque. Elle avala sa salive et soupira une dernière fois. Elle devait se faire confiance. Mais d'abord il fallait qu'elle répète son speech.

« Bonjour, je... viens pour rejoindre Golden Reign. Je suis Victoria... Victoria... Victoria Gans.
- Oui ?
- Non je me cherche un nom ! Mais je sais pas quoi mettre...
- Victoria Van Meer ? C'est pas mal.
- Aw, ok. »


Elle répéta plusieurs fois ses phrases jusqu'à qu'un grand homme vienne poser sa palme sur son épaule. « Tu parles toute seule ? » Victoria sursauta et fit face à l'étranger avec ses mains vers lui, prête à utiliser ses os. « Hey doucement là, je suis juste un camarade. Tu es nouvelle ?
- Je... »
Elle secoua la tête et baissa les yeux. Gans lui susurra la suite et elle répéta. « Je viens pour... rejoindre la guilde mais... je.. ne sais pas comment faire... ? » L'albinos lui sourit. Il était grand, fort, et sûrement bien plus robuste que le sac à fémurs qui possédait Victoria. Sa chevelure était longue, blanche et lisse, deux mèches semblables à des oreilles de renard se dressaient sur sa tête. Il portait un kimono et un sabre à sa ceinture. « Je vois ! Je suis Baba, je fais partie de la guilde. Si tu veux je peux essayer de te faire engager ? Par contre faudra travailler tes mots... Tu as un accent bien bizarre. »

Victoria hocha juste la tête. Elle n'avait rien compris. Rien du tout. Mais Gans oui alors ça devrait l'aider. Elle le suivit en lui tenant la main, ce qui semblait surprendre l'homme, mais elle s'en fichait. Cela faisait un moment qu'elle voulait avoir des contacts physiques, elle n'allait pas le lâcher. L'homme salua quelques uns de ses amis qui lançaient des regards curieux vers la petite bleue. « Papaaaa, c'est quoi tout ce monde ! » Elle disait tout bas pour ne pas encore plus attirer l'attention. L'homme s'assit à une table et commença à discuter avec elle.

Elle se présenta comme étant Victoria Van Meer, jeune fille de dix-neuf ans ayant vécu dans les Cîmes de l'héritage. Elle raconta un peu sa vie, comme quoi ses parents ont périt lorsqu'elle n'était qu'un bébé et que les démons qui vivait là l'ont recueillit. Elle lui parla aussi un peu de leur vie quotidienne, puis qu'après la mort de sa mère adoptif ils étaient parti pour s'installer au sud. Après plusieurs échanges Baba lui aussi raconta son passé pour rassurer Victoria. Lui aussi avait perdu un membre cher de son entourage et il comprenait ce qu'elle ressentait. Au final, il sourit et se gratta l'arrière du crâne.

« Donc tu es une possédée... Il va falloir que j'en informe le maître, j'espère que ça ne te dérange pas ?
- Non... C'est pas grave. Je … comptais lui dire aussi.
- Nickel. Bon allez dis-moi où tu veux faire ta marque de guilde.
- La fesse gauche. C'est ma fesse porte bonheur.
- … D'accord. Allez montre. »


Il soupira et se dépêcha d'appliquer la marque avant que les autres ne se posent des questions. Sa marque était couleur or et Victoria s'en sentait déjà fière. Baba lui indiqua la chambre qu'il utilisait au cas où si elle avait besoin de lui, puis lui demanda où elle voudrait dormir. « Je peux dormir avec toi ? J'en ai marre de faire dodo toute seule et puis c'est mieux si j'ai besoin d'aide non ? » Il rit et ouvrit sa chambre pour la laisser entrer, il l'aida avec ses affaires et les posa dans le placard. « C'est vrai. Il y a un lit près de la fenêtre si tu veux. » Victoria secoua la tête et prit ce qui lui servait de tenue de nuit. « Non ça ira je vais dormir avec toi. Mais d'abord aide-moi à me laver. »

Il écarquilla les yeux. Elle ne savait pas se laver ? Il soupira, de toute façon elle n'avait aucune forme c'était comme doucher une enfant de six ans. Il alla l'aider donc, avec pour sujet de discussion ses cheveux de cristal. Bien sûr elle lui expliqua que ce n'était pas vraiment ses cheveux mais surtout qu'ils étaient saturés de cristal et de verres. Après un moment ils allèrent se coucher.

Aujourd'hui, ces deux là sont devenus meilleurs amis, et bien sûr Victoria sait mieux parler qu'au début, elle n'a d'ailleurs presque plus besoin de l'aide de Gans. Elle appris aussi quelques insultes de sa langue à Baba histoire qu'il se marre un peu. C'était aussi dans cette langue qu'elle jurait. Et elle s'était aussi avérée efficace et assidue dans ses missions au top du possible, elle voulait devenir Chevalier pour Sirael. Et c'était le cas au final, elle qui a toujours vécu de la terre maintenant se trouvait armée d'un titre qu'elle trouvait carrément classe ! Porter une armure par contre non. Elle se faisait désormais surnommer Bone Gem Kid, à cause de sa chevelure notamment.

(c) Reira de Libre Graph'


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sirael AshtareosThe Golden King
avatar
Messages : 431
Date d'inscription : 15/06/2015
Rang : A


Caractéristiques du Mage
Magie/Malédiction: Light Dragon Slayer
Magie Secondaire: ///
Progression:
1155/1200  (1155/1200)
The Golden King

MessageSujet: Re: Le joyau qui s'ajoute à l'armure du roi -Bone Gem Kid Mer 7 Déc - 21:41

Olala shérie, me voilà à te réévaluer, c bo. :sensé:
A nous deux, je t’emmène dans cette danse endiablée de l’évaluationg !

Sur le fond :

Magie :

Tout bon. A la rigueur, le détail, ce serait de préciser que tu peux aussi utiliser des pierres de nature différentes en même temps pour que leurs effets s’additionnent (à haut niveau).

Physique :

Tout bon aussi à l’exception d’un détail :
« tous les cristaux qu'elle y a mit ils ont fini par comme fusionner avec » <- wtf, ton explication tient pas la route dans l’histoire. A la rigueur, j’sais pas, elle est chauve et on lui a foutu des cheveux en cristal ? :nomad: A modifier.

PS : pour les fringues volées : « et Sirael n'échappe pas à la règle » <- ok la meuf vole des armures, trkl

Psychologie :

Ta descri est plutôt complète, c’est bien. Il manque quelques petites choses comme les peurs de ton perso, ceci dit.

« La seule différence avec un combat sérieux : Elle ne rigole plus et devient vraiment sérieuse. » <- Dans un combat sérieux, elle est sérieusement sérieuse. Quel sérieux !

Histoire :

Remarques en vrac :

- Sangria pour un prénom de gosse, ahah.
- J’ai trouvé un peu con la façon dont Target est morte. Jor, pas de stratégie, elle s’est butée en mode yolo alors qu’elle aurait pu faire autrement.  Ca serait bien de modifier mais uh… Sapass, si elle est un peu conne.
- C’est très malsain ce « possède moi papa ! :hawn: ». D’ailleurs, sa réaction est un peu cheloue. Son père disparaît en elle quoi. Elle le prend vachement à la légère, elle a pas l’air trop perdue alors que ça reste grave, en soi. :v ‘fin ouais, leur relation après la possession évolue trop vite, c’est bizarre. Faudrait modifier un peu.
- « La fesse gauche. C'est ma fesse porte bonheur. » #oui
- «les techniques de douche n'étaient pas les mêmes dans les montagnes... » <- ahahahahahah genre les gens des montagnes ils sont pas comme nous, ils se lavent différemment, wtf :rip: Change donc ça :nomad:



Sur la forme :


- T’as tendance à faire des fautes sur les participes passé, notamment en rajoutant des « t » à la fin partout. C'est vraiment ton gros défaut, shérie : « qu'elle y a mit », « il a conquit », « elle en avait prit », « Gans a toujours dis », « elle a grandit » (et en plus, c’est « avait » du coup)…  J’ai arrêté de citer au bout d’un moment, y en a vachement, des erreurs comme ça. Tu les as toujours faites, on te le l’a déjà dit dans tes précédentes évals en plus. :v
- A contrario, tu m’oublies des « t » là où il en faudrait : « elle voulu », « il sorti », « elle se senti », « elle parti », « elle aperçu », etc, etc.
- Quand t’as des expressions comme « du moins » ou « après tout », c’est mieux de couper la phrase et de la commencer avec plutôt que de les foutre en plein milieu et faire des phrases trop longues. :v
- Dans ton histoire, faut se décider sur la concordance. Surtout au début de l’histoire. Après, ça va mieux malgré quelques couilles. Présent ou passé et du coup passé composé ou plus que parfait. Là tu me fous un peu n’importe quoi. Un exemple parmi beaaauuucoup d’autres : « Bientôt Gans allait officiellement lui demander d’être sa femme. Et ils aurons des enfants. » Ouibiensûr, « aurons ». :rip: C’aurait été « auront » et, en l’occurrence, c’était « auraient ».
- Tournures foireuses comme : « Plutôt bien caché pour éviter de se faire attaquer, l’eau pure des lieux assurait la survie du duo. » on dirait que c’est l’eau qui est cachée. Même principe pour : « Prit de rage, une grande main » <- Prise* parce que tu parles de la main. Ou alors, faut citer à nouveau ce qui est pris de rage (et pas prit)
- Attentiong aux accents circonflexes sur les verbes comme « plaît » ou « connaît »
- Pas de majuscule derrière deux points. D’ailleurs, fais gaffe, tu les utilises un peu trop pour rien. Comme là : « parce qu'elle commençait à attirer l'attention : Comme à chaque fois qu'il la faisait pleurer. ». Un point virgule à la rigueur, mais une virgule ou un point seraient passés trkl.


Vrac :
- « Zeref » ou « Zeleph », pas « Zereph »
- « des crocs dignent des plus grand monstres » <- dignes*
- « effusion d’hémoglobines » <- tu parles de la substance en tant que telle. C'est de l'hémoglobine. Pas de s, donc.
- « Elle n'a pas de muscles, surtout des os, sa force est comparable à celle d'un ouistiti qui a prit des stéroïdes, c'est à dire, juste de quoi bien vivre. » <- phrase trop longue, a pris* et puis, parler de stéroïdes pour évoquer sa faible force, c’est chelou. Enfin, je vois ce que tu veux dire, mais c’est mal formulé.
- « les vêtements de quelqu'un se retrouve » <- plurioule
- « nul part ailleurs » <- fémining
- « les insulter de tous les noms de pains au chocolat » <- wtf ? Et puis… Chocolatine ? :hap:
- « semblait bien amochée, voir vraiment détruite. » <- voirE*
- « Ce fut une fille. » <- C’était*. Genre, c’est pas ponctuel que c’est une fille, hein. :rip:
- « une bonne chose en soit. » <- soi*
- « et bien » <- eh bien*
- « Aller, de toute façon » <- Allez* tu fais tout le temps la faute :v Tu l’as faite à chaque fois que t’as utilisé ça dans ta prez, d’ailleurs.
- « A pieds » <- « à pied »

Bilang :

Ma navigation privée, c'est une bonne prez, malgré quelques fautes qui reviennent souvent et qui sont assez relou. Cependant, tes descriptions sont quasi parfaites sur le fond et ton histoire tient la route malgré quelques facilités et autres situations tirées par les cheveux.
Je te laisse modifier ce qu’il y a à modifier et je te donnerai rang et EP o/

PS : Juste, selon ton rang, tu voudrais être Chevalier direct ? :nomad:
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://fairytail-origins.forumsactifs.com/
Alabaster N. FeldgrauMammon's Rose
avatar
Messages : 184
Date d'inscription : 11/11/2015
Rang : B


Caractéristiques du Mage
Magie/Malédiction: Vegetal Magic
Magie Secondaire:
Progression:
630/900  (630/900)
Mammon's Rose

MessageSujet: Re: Le joyau qui s'ajoute à l'armure du roi -Bone Gem Kid Mer 7 Déc - 22:27

Ajouts :

Spoiler:
 

J'ai décidé de remettre que Gans c'est son papa, après tout ça reste bon pour une relation père/fille non ?
Spoiler:
 

J'ai retiré le truc sur les gens des montagnes etc... xd

Et sinon, voilà d'autres modif apportées :v Et oui, selon mon rang je voudrais être Chevalier direct o/


merci à Haruharu de m'avoir aidé pour le thème ! ♥


Présentation - Fiche Tech - Relations
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sirael AshtareosThe Golden King
avatar
Messages : 431
Date d'inscription : 15/06/2015
Rang : A


Caractéristiques du Mage
Magie/Malédiction: Light Dragon Slayer
Magie Secondaire: ///
Progression:
1155/1200  (1155/1200)
The Golden King

MessageSujet: Re: Le joyau qui s'ajoute à l'armure du roi -Bone Gem Kid Ven 9 Déc - 20:35

Ok shérie, tout me va !

Après t'avoir consultée pour le numéro, tu es validée en tant que Troisième Chevalier de Golden Reign à 2400 EP ! :nomad:



Trois crapauds me tiennent compagnie, huit roses parfument mon or.

Un dialogue devenu légende :
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://fairytail-origins.forumsactifs.com/
Contenu sponsorisé


MessageSujet: Re: Le joyau qui s'ajoute à l'armure du roi -Bone Gem Kid

Revenir en haut Aller en bas
 
Le joyau qui s'ajoute à l'armure du roi -Bone Gem Kid
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Utilité du bouclier lorsque l'on porte une armure légère
» Armure lvl75-77 et arme lvl73
» Armure: casque
» Armure: le bras
» [vente] R armure lion

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Fairy Tail RPG : Earthland's Origins :: Start Here :: Who Are You ? :: Présentations en Cours-