Partagez | 
 

 Entrevue secrète [Feat Anders]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Sting StarkThe Wolf
avatar
Messages : 24
Date d'inscription : 17/12/2015
Rang : A


Caractéristiques du Mage
Magie/Malédiction: Lightning Devil Slayer
Magie Secondaire:
Progression:
0/1200  (0/1200)
The Wolf

MessageSujet: Entrevue secrète [Feat Anders] Dim 27 Nov - 17:58

Seul dans son immense bureau, l’Ambassadeur observait la région de Fiore, analysant les différents pions de roche burinés représentatif les forces en présences. Il avait fait spécialement sculpter une table en bois aux proportions démesurées à l’effigie de la région de Fiore et de celles environnantes. Tous les détails y étaient, les différents reliefs, les frontières, les cours d’eaux. Cet outil, aussi futile et simplement luxueux pour certain, demeurait pour le moins extrêmement précieux pour lui. Depuis combien de temps regardait-il cette carte ? Lui-même ne pouvait le dire, toute la nuit ? Surement. Etre en situation de guerre était propice à l’insomnie et à d’innombrables réflexions intérieures plus ou moins sans réponses. Un long et profond soupir retentit, exprimant sans équivoque à la fois sa fatigue et ses tourments.

Son regard bleu gris se dirigea vers son bureau, plus précisément sur le mur derrière. Les deux bannières de ses deux maisons ornées celui-ci avec fierté. Comme un éclair, cela le sorti de ses pensées et lui rappela pourquoi il faisait cela. Les devises de la maison Stark et de la maison Bolton raisonnèrent violement dans sa tête, ainsi que les paroles de son père ainsi que de son oncle. Ce monde survivra, coûte que coûte, pour sa famille, pour Sky Stand, pour les habitants de Caelum et de Fiore, tel était son objectif. La marche sera longue et semait d’embuches, mais il fera ce qui doit être fait pour parvenir au bout. Et si pour cela, il devra écorcher des centaines d’Ecarlate, il le fera. La survie de ce monde, entrainera des sacrifices, apportera mort de désolation pour des milliers de personnes, mais c’était la seule chose qui importait.

Il était grand temps que Lumen en ait conscience et de déterminer en qui avoir confiance dans cette alliance. Sting décida de débuter ses investigations par la guilde la plus proche de ses valeurs, Destiny Flare. Eclaircir la situation avec celle-ci, confirmer ses impressions et tomber d’accord sur la marche à suivre, serait un premier pas déjà gigantesque. Cela permettrait d’obtenir un point d’encrage et de construire de solide base dans Lumen. Si Sky Stand et Destiny Flare se faisaient une confiance et une collaboration absolue, nul doute que cela donnera des idées aux deux autres, du moins, il l’espérait. Oui, c’était clairement une proposition d’alliance intra-muros qu’allait faire l’écorché, un pacte officieux mais nécessaire selon lui. Tout en s’installant à son pupitre, le Devil Slayer se saisit d’un parchemin et de sa plume, afin d’y apposer ses mots.

« Anders Kalvoz, Maître de Destiny Flare.

Vous n’êtes pas censé ignorer la situation désastreuse dans laquelle nous nous trouvons. Ainsi, je souhaite m’entretenir avec vous d’affaires urgentes et d’une importance capitale. Je vous attendrai à l’aube dans sept jours, à réception de ce message, dans les Cimes de l’Héritage, à mi chemin entre Paradeus et Crocus. Aussi, je vous demanderai la plus grande discrétion sur notre entrevue. Celle-ci doit demeurer en tout point secrète.

Comptant sur vous,

Sting Stark, Ambassadeur de Sky Stand »


Il enroula le morceaux papier d’une première bande de tissu noir et vint y déposer à la jointure un peu de cire grise préalablement fondu dans un bougeoir prévu à cet effet. Le Loup prit le cachet de cire représentant le loup féroce de la maison Stark et apposa son sceau sur la cire encore fumante. Il fit de même avec de la cire rougeâtre pour venir sceller le deuxième ruban noir du sceau de la maison Bolton. Sting n’apposa volontairement pas le sceau de Sky Stand, bien plus indiscret à Fiore. Le message fut ensuite glisser dans une boîte cylindrique neutre. Stark fit tirer du lit son messager, le temps n’était pas un luxe qu’il pouvait se permettre.

« Vous allait apporter ce message à Anders Kalvoz, au QG de Destiny Flare à Paradeus. Vous vous mettez en route immédiatement. Contournez les Plaines Dégradés en longeant la frontière côté Jungle d’Azerim afin d’éviter toutes altercations et soupçons par les innombrables soldats de la zone. Passez ensuite par les Vestiges du Levant jusqu’à Paradeus. Veillez à éviter le plus possible tout contact. Une fois à Paradeus et au QG de Destiny Flare, vous remettrez le message à Anders Kalvoz, pas à son intendant, pas à un Paladin, pas à sa garde personnelle, pas à quelconques personnes appartenant de près ou de loin à Destiny Flare, à Kalvoz lui même. Ne vous nommez pas, ne vous faîtes pas connaître, enfilez l'armure de l'armée Royale de Fiore une fois à Paradeus et dissimulez votre marque de Guilde. S'il vous arrive la moindre chose, indiquez que vous avez été missionné par le Roi en personne pour transmettre un message. Personne n'ira vérifier, et si quand bien même vous tomber sur un difficile, dîtes lui que le Roi vous a demandé de lui rapporter l'identité de toute personne ayant ralentit votre action, afin de répondre devant lui de ses actes d'entrave à l'exercice Royal, cela devrait le dissuader. Vous aurez environ une semaine de route pour y parvenir, contactez moi par rune de communication une fois que vous aurez livré le message. Est-ce clair ? »


«Oui ! Je me mets en route immédiatement Lord Stark ! »


« Je ne suis pas Lor… Allez-y, dépêchez-vous. »


Une semaine plus tard, le messager contacta Sting, lui assurant la réussite de sa mission. Sans plus tarder, l’Ambassadeur se mit donc en route pour le point de rendez-vous afin d’honorer sa présence dans les temps. Il prit quelques vivres et vêtements, une monture robuste et Jaime. Cela faisait longtemps que ces deux là n’avaient pas vagabondé ensemble, trop longtemps. Surtout pour Jaime, passer ses journées à déambuler dans la QG de Sky Stand et rester cantonné dans le bureau de son maître n’était guère joyeux pour un loup géant. Sting emprunta le même itinéraire que le messager, du moins jusqu'à pénétrer sur les Vestiges du Levant. Au lieu de les parcourir, il devait remonter droit vers le nord pour s’engouffrer dans les Cimes de l’Héritage.

L’Ambassadeur fut ébahi par la beauté mystique de cette région. Façonnée par le souffle des dragons durant la guerre des Dragons, qui avaient vitrifié le paysage, il paraissait comme figé dans le temps. Le sol lisse, se trouvait coloré et parsemé de différents tons et reflets aussi vifs, une palette absolument incroyable, presque surnaturelle. Pas la moindre trace de civilisation, ni de végétations, à croire que cette zone fut littéralement purifiée de toute aspérités. Le Loup pouvait également ressentir la forte énergie magique qui se dégageait de cet endroit. Selon certains dires, les sous sols regorgeaient de pierres précieuses, ainsi que de carcasses de Dragons. Cette région magnifique naquit d’une guerre terrible, la splendeur par la destruction en quelque sorte, lourd tribut. Le jeune homme mit trois jours pour atteindre le point de rendez-vous, ne voyant même pas le temps passer tant il était happé par la prestance des alentours.

Le crépuscule du septième jour prenait tout juste place dans le ciel, faisant miroiter de sublimes teintes sur l’environnement qui l’entourait. Le Chasseur de Démons laissa sa monture au bord d’un cours d’eau avant d’effectuer les dernières centaines de mètres à pied, suivit de près par Jaime qui semblait fortement apprécier l’endroit. Il longea la rivière une quinzaine de minutes, avant de se stopper. L’eau qui émanait des massifs de cette région était d’une pureté parfaite, Jaime ne manqua d’ailleurs pas de s’y désaltérer directement après leur arrêt, sous le regard amusé de son maître. Le militaire fit de même tout en regardant son fidèle compagnon, grandissant à vu d’œil, sa taille adulte n’était plus qu’une question de deux ou trois mois. Une fine odeur vint alors brusquement alerter son odorat, celle d’une personne. Elle se faisait de plus en plus distincte et proche.

« Jaime, nous allons bientôt faire la connaissance du nouveau maître de Destiny Flare. Puisse-t-il être la hauteur de son rang. »

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Anders O. KalvozLight Gentleman
avatar
Messages : 13
Date d'inscription : 03/02/2016
Rang : A


Caractéristiques du Mage
Magie/Malédiction: White Dragon Slayer
Magie Secondaire: Light Magic
Progression:
0/1200  (0/1200)
Light Gentleman

MessageSujet: Re: Entrevue secrète [Feat Anders] Mar 29 Nov - 14:23



feat. Sting Stark


Entrevue Secrète

L'Angoisse d'un Dragon Slayer




Affronter ses responsabilités,
Transmettre ses opinions,
Admettre ses difficultés
Et affirmer ses positions.








Délicatement retirés, deux rubans ornementés de sceaux brisés étaient sur le bureau d’Anders. Celui-ci lisait encore une fois le contenu de la lettre en faisant les cent pas.
Dans quelle affaire allait-il se faire embarquer ?
L’ambassadeur de Sky Stand désirait le rencontrer à l’abri des regards indiscrets. Pour quoi faire ? Être tenu au courant de la situation de Fiore ainsi que parlementer sur d’autres cas urgents…

Le Dragon Slayer esquissa un sourire pour la énième fois. Faisait-il vraiment si cruche ? Avait-on oublié que Tarken demeurait son conseiller ? Tant de questions…
Mais cette réaction semblait on ne peut plus normale étant donné la crise que traversait Ishgar. Il fallait être sûr de pouvoir compter sur les personnes les plus influentes du royaume… Groupe dans lequel l’albinos siégeait, désormais.

Le carrelage de pierre allait finir par s’user s’il continuait à tourner en rond. Déjà que ses chaussures de nuit n’étaient pas faites pour parcourir moult kilomètres…

Il se ressaisit quand sa femme, habillée d’une longue robe blanche, entra dans la chambre.
Ses yeux bleutés croisèrent les siens, le calmant immédiatement, dissipant tout doute, tout stress de son corps. Ils se sourirent, communiquant leur amour par ce simple geste.
Y avait-il une raison de s’alarmer ? Aucune. C’était son rôle, sa responsabilité, à présent.

 

Après quelques pages de roman, Théodore a bien voulu se coucher, chéri. Je suis bien contente qu’il lui plaît, nous avons eu du mal à le choisir après tout… Chuchota-t-elle, berçant les tympans de son bien-aimé avec sa voix d’ange.



Oui… Soit il adore, soit il te demande de lire d’autres chapitres pour profiter de ta douce présence à ses côtés. Ou les deux. Toutefois, j’utiliserai bien ce stratagème si j’en avais l’occasion. Il ricana puis ferma et posa le parchemin avec douceur.


Le maître de guilde rejoignit sa douce et tendre. Il tenta de l’embrasser mais elle se déroba, jouant avec lui à esquiver ses bisous pour lui en déposer un sur ses fines lèvres.
Il se faisait toujours avoir, petit être naïf qu’il était.
Pour vengeance, après s’être déchaussé, il la plaqua gentiment sur le lit, remonta son visage jusqu’au sien, la chatouillant de ses cheveux blancs et lui vola un baiser...

. . .


Ève câlinait son grand oreiller, sa respiration lente et profonde faisait vibrer le tissu immaculé…
Son mari finissait de boutonner sa chemise bleue et jaune, d'attacher son jabot, d’enfiler son pantalon noir et de mettre ses bottes métalliques. Il la contempla quelques instants, gravant son image ainsi que son odeur au plus profond de son âme. Elle lui donnera la force de faire face à l’Ambassadeur.

Un peu plus tard.

Le chef de guilde descendait les rues de Paradeus en se parant de ses dernières pièces d’armure. Il passait dans les rares ruelles de la cité, très peu empruntées et plutôt difficiles d’accès.
C’était étrange pour cet être de lumière, de devoir utiliser les ombres pour se mouvoir…
Il eut un pincement au cœur lorsqu’il passa devant les écuries, aujourd’hui Pravota n’allait pas galoper au vent… Sa destination était bien trop proche, de plus elle n’était pas habituée à escalader des montagnes.
Le Light Gentleman allait donc faire sans cette brave jument.

La lueur argentée de la nouvelle lune éclairait à peine les environs, même les étoiles restaient discrètes, faibles points lumineux dans le ciel. L’herbe verdoyante des Vestiges du Levant paraissait noirâtre, plongée dans d’obscures abysses enveloppant en leur sein les sentiers et chemins.
Heureusement pour l’illuminé, sa Light Vision l’aidait à parcourir les ténèbres de la nuit, à révéler la lumière dans l’obscurité. Cependant, le plus grand mal ne résidait point à l’extérieur, mais à l’intérieur du justicier.
Ses intestins étaient rongés par une angoisse grandissante, ses mains et ses épaules tremblaient comme si l’hiver tombait. Son souffle saccadait, parfois longuement stoppé, n’avait rien à envier à ses membres supérieurs… Il avait pris conscience de l’importance de sa future entrevue.

 

Cette fois, ce n’est pas une simple visite de courtoisie… Je sais déjà que l’atmosphère sera plus froide, que les sujets abordés vont me pousser dans mes derniers retranchements. Je dois rester calme, pourtant, j’ai accepté de devenir ce que je suis… Il se faufila à travers branches et feuilles en prenant grand soin d’épargner ses atours. Maî… Conseiller Tarken m’a déjà expliqué la situation politique et stratégique et l’avis de maître Ashtareos m’a donné de nouvelles pistes, bien que je ne sois pas dans mon élément avec toutes ces choses…


Il avait de quoi s’arracher les tignasses ivoirines.
Le bleu nageait dans un océan de convictions lui étant étrangères, de complots et de rencontres secrètes… C’était comme mettre le cap vers une mer inconnue, on se sentait perdu, vulnérable, pas à sa place. À l’instar d’un poisson étant éjecté de son banc pour rejoindre celui voisin et se faire ronger le corps par ses habitants.
Un véritable cauchemar pour cet humble mage.

Ses mauvaises pensées s’évaporèrent momentanément. Une montagne à la beauté singulière s’était interposée entre son stress et ses angoisses.
Il voyait, de ses pupilles éclairées, une symphonie de couleurs harmonieuses composée de violet, de rose, de bleu et d’autres tons aussi vifs. Le tout s’enchaînait sans pause, à un rythme dépassant l’entendement, poussé par des impulsions d’énergie magique… Comme un cœur gigantesque battant à la vitesse de la lumière et entraînant avec lui passion et majesté.
Le White Dragon Slayer se sentait lié à cette terre unique, son organisme se plaisait en ces lieux magnifiques, presque comme s’il avait participé à sa création.
Mais la vérité, il la connaissait.
Ces roches miroitantes n’étaient qu’un requiem psalmodié par les souffles des dragons et Pourfendeurs d’antan. Nombre d’humains avaient lâché leurs dernières notes pour participer au chant funèbre sur ce cimetière déguisé.
Une tristesse sincère déchira le O. Kalvoz.

 

Tant d’hommes et de femmes ayant perdu leur vie… Tout ça pour quoi ? Une autre guerre. Il fit planer un long silence dans son esprit pour grimper les premières parois lisses. Un gâchis monstrueux, innommable, idiot. Et dans ces profondeurs minérales résident peut-être les proches d’Akramus… Qu’il repose en paix, sincèrement. Il baissa la tête, morose, mélancolique.


L’albinos arriva sur une surface plane, aisément franchissable. Il en profita pour se concentrer de nouveau sur la raison de sa présence : Sting Stark alias The Wolf.
Par sécurité, il avait embarqué la missive que ce dernier lui avait dédié, il la sortit doucement d’une de ses poches. Son appréhension grimpa de plus belle, serrant son cœur, nouant sa gorge qui déglutit avec difficulté.
Puis il remarqua un léger détail, trois fois rien mais l’Ambassadeur n’avait pas entièrement écrit son nom. Un sourire se dessina sur le coin de ses lèvres, stupide et amusé. Les paroles de son ancien maître résonnèrent dans son crâne : « Anders Okram Kalvoz… Rien que votre nom fait pompeux, mon ami. ». Un tel personnage ne pouvait avoir tort, pour preuve un Ambassadeur ne trouvait pas nécessaire de le noter complètement.



Pourquoi penser à cela, insignifiant oubli ? Ça me rassure, j’imagine. Je me dis sans doute que personne n’est infaillible… Que ça me conforte dans l’idée que je vais rencontrer un égal, un être pouvant se tromper, comme moi. C’est bête, néanmoins, ça a réussi à me faire déstresser… Je n’ai cas juste me focaliser sur cette erreur, ça m’aidera. Pensa-t-il, à tort ou à raison.


. . .


Une aura d’un blanc pur émanait légèrement du maître de guilde qui filait à toute allure dans le labyrinthe rocheux. Son odorat sur-développé sentait les effluves d’un être humain ainsi qu’un… Loup ? Un arôme à la fois sauvage et intimidant, ça ne pouvait être que son homologue.
Les rayons de l’astre solaire pointaient à l’horizon, nimbant le monde de leur lueur chaleureuse. Il se rapprochait comme une comète perçant les cieux. Un paysage étincelant cerclait Anders désormais, un peu à l’instar d’édifices en pierre précieuse, la roche réfléchissait la lumière du soleil. Un territoire parfait pour le Pourfendeur de Dragons qu’il était.

Depuis combien de temps arpentait-il cet endroit ?
Il finit par se poser contre une pointe minérale et mira les provisions qu’il avait emporté, de quoi se restaurer pour quelques heures, cependant… Il préféra matérialiser une gemme afin de profiter de la générosité d’Hélios.
L’albinos ouvrit sa bouche puis inclina sa pierre de sorte à concentrer les langues lumineuses de l’étoile reine. Un rayon doré se précisa au bout d’une poignée de secondes, régalant les papilles du dévoreur d’élément. Une chaleur suivie d’une énergie appréciable se diffusa dans son organisme après une minute de dégustation. Ses réserves énergiques étaient gonflées à bloc !

Surpris, le Dragon Slayer se rendit soudainement compte d’une chose. L’odeur qu’il avait reniflé était beaucoup plus forte, plus proche…
Il adopta une posture des plus dignes, de peur d’être à la vue de l’Ambassadeur. Par chance, il semblait un peu plus loin, peut-être en amont de la rivière qui coulait juste à côté. Sa pureté cristalline donnait envie de se désaltérer et la lumière, aussi bonne soit-elle, ne le dessécher point.
Tout en serpentant comme le cours d’eau, il but deux ou trois gorgées de ce liquide délicieux. Ça rafraîchit à la fois son corps et son esprit, apaisant la boule crispant son estomac. Il inspira puis expira profondément avant de déboucher d’une formation pierreuse et de voir celui qui l’attendait.

Main gauche sur la garde de son sabre bleuté, main droite balancée dans le vide entraînée par sa marche soutenue, Anders avançait d’un pas déterminé. Il avait l’air sûr de lui, fort d’un courage à toute épreuve ainsi que d’une volonté de faire de ce monde un havre de paix. Ses iris orangés étaient investis d’une flamme de passion et d’honneur…
Il les voyait tous les deux, l’homme et le loup, s’approchaient à la cadence de ses pas. Au fond de lui, il avait la nausée et sentait qu’il pouvait vomir à tout instant. Mais il se concentra sur les missions qui investissaient son cœur : œuvrer pour la réputation de sa guilde, le bonheur de sa femme et pour donner un meilleur lendemain à son fils !
L’heure était venue, l’aiguille du temps se figea pile lorsqu’il fut devant Sting Stark. Une page importante de sa vie allait s’écrire et qui sait, peut-être aussi celle d’Ishgar ?



Anders Okram Kalvoz, il inclina respectueusement son buste, maître de Destiny Flare. Par excès de prudence, j’ai amené votre parchemin afin de vous rassurer. Il montra ledit papier pour accompagner ses paroles et sourit amicalement. Vous m’avez coupé l’herbe sous le pied, j’avais en tête l’idée de vous rencontrer au siège de votre guilde. Ses lèvres s’élargirent pour montrer que ce n’était point un reproche. Ravi de vous voir en personne. Il tendit sa main et attarda un peu son regard sur le canidé géant de The Wolf. Votre loup est magnifique, Ambassadeur. Il ponctua la fin de sa phrase d’un sourire sincère.



© Code de Anéa pour N-U



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Entrevue secrète [Feat Anders]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» L'agneau et le Loup, Entrevue Secrète [PV Karin x Keisuke : Hentaï]
» Anons (Entrevue avec Amaral Duclona - Radio Optimum)
» Peter Hallward: Entrevue avec JBA (juillet 2006)
» demande d' entrevue avec Monseigneur Bushiro
» La recette secrète..

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Fairy Tail RPG : Earthland's Origins :: Fiore :: Le Centre du Royaume :: Cimes de l'Héritage-