Partagez | 
 

 Une balade...[Pv Yurika Kiseki]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Zenro Boyahana///
avatar
Messages : 64
Date d'inscription : 08/11/2015
Rang : D


Caractéristiques du Mage
Magie/Malédiction: Sound Magic
Magie Secondaire: [Doll Magic]
Progression:
430/600  (430/600)
///

MessageSujet: Une balade...[Pv Yurika Kiseki] Sam 23 Avr - 2:08






Je revenais d’une mission à la frontière Nord-Est de Fiore. Elle s’était d’ailleurs passée comme convenue et avait été par la même occasion, réglé assez rapidement. De toute évidence, l’après-midi ne pouvait pas être sur la même ligne que la matinée. J’avais juste repris le chemin du retour, que Senshi commençait à se plaindre. Il ne comprenait pas pourquoi je retournais déjà à la guide. Les cramoisies n’étaient pas loin, mais surtout c’était l’occasion d’aller à Ecarlatryon. Alabaster devait certainement y être avec ma clochette. Retourner-la voir maintenant était de la pure folie, ma force n’avait quasiment pas augmenté. La première fois, j’avais eu beaucoup de chance, le prochain combat serait différent, c’est pour ça, que je devais être prêt. Mais, mon démon était d’un tout autre avis et il me le faisait bien comprendre. Je devais faire demi-tour et aller prendre ma revanche. Ma revanche  ? Ou plutôt sa revanche, son égaux n’avait pas apprécié cette défaite. Senshi voulait absolument aller à Ecarlatryon, il ne pouvait accepter de rester sur cet échec.

Je me retrouvais là au milieu de la forêt d’Erebe, droit quand comme un ‘i’, à me battre intérieurement contre mon démon un peu trop têtu. Son idée contre la mienne, j’essayais de lui expliquer, pourquoi je ne pouvais pas. Ainsi, c’était donc inutile de parler avec lui puisque dans tous les cas, il s’en moquait. Comme à son habitude, je n’avais pas mon mot à dire, je n’étais pas un ‘guerrier’, juste un gamin. Continuer la route ainsi avec une voie dans ma tête n’était pas vraiment ce qui me gênait. Le seul inconvénient, c’était son obsession au point même de s’acharner inutilement sur le sceau tel un animal en cage. Après lui avoir gentiment dit  que le ‘’gamin’’ avait tenu beaucoup plus longtemps que lui, il arrêtait net, sans doute un peu vexé. Je préférais tout de même cela, je repris donc le pas.

Plusieurs mètres que je me sentais suivi, après tout cela pouvait faire beaucoup plus longtemps, je n’avais pas vraiment fait gaffe avec Senshi. Combien étaient-ils ? Qui sont-ils ? Et que me veulent-ils ? Je ne pouvais savoir ce qu’il y avait derrière moi et cela me gênait. Évidemment, à chaque fois que je me retournais rien. J’avais bien essayé en marchant en zigzag, mais là encore, j’avais toujours cette sensation de présence. La forêt était plutôt mal famée, était-il normal de ressentir cela ? J’avais tout de même un fort doute. Heureusement pour moi, il ne faisait pas nuit, je pouvais enlever les Zantins de la liste. Mais, ces bois abritaient d’innombrables créatures toutes plus dangereuses les unes que les autres. Et quoique se soit, cela était derrière moi.

Je posais ma main sur la garde de mon sabre, puis je le sortais de son fourreau. Je le pointai devant moi, puis-je me retournai. Aussitôt, deux Crobaciers m’attaquèrent ou plutôt foncèrent sur ma lame. Parrot, j’imitais le cri féroce d’une énorme créature. Les corbeaux d’acier ne se firent pas prier et partirent aussitôt la peur au ventre. Même si les métaux étaient pour eux d’une grande valeur, leurs vies l’étaient bien plus. Je pus ainsi reprendre ma route et ranger mon arme. Yu, qui ne c’était alors pas manifesté depuis le début, fit un petit cri avant de me donner un petit coup de tête amical. Finalement, je m’étais inquiété pour pas grand-chose.

Je reprenais ma route pour quitter cette drôle de forêt et rentrer dans mon désert. Je n’étais plus habitué aux végétations denses.  Maintenant, mon quotidien était plutôt des grains de sable et de la roche.  Encore?! Je fus à nouveau interrompu. J’étais persuadé d’avoir entendu quelque chose derrière moi. Je me retournais rapidement en sortant ma lame. Mais, rien, le vide complet, même en sortant mon arme ces oiseaux d’acier ne sortaient pas. Décidément, ils étaient un peu plus malins et plus têtus que je ne le pensais. Mais, je n’avais pas le temps de jouer avec eux, je ne voulais pas m’attarder plus longtemps ici. Immobile au milieu de cette ‘jungle’, je regardais à chaque recoin en pointant ma lame.


-Sortez de là !


-*Tu crois vraiment que des oiseaux vont te répondre sombre idiot. Je me demande vraiment, qui a une cervelle de moineau ici ?!*


Je devenais parano ou l’on me jouait un tour. Et ce n’était pas les belles paroles de mon démon qui allait m’aider. Pourtant, j’étais sûr d’avoir entendu quelque chose, le son, ça me connaissait tout de même. Mais, il n’y avait jamais rien devant moi. Je décidais de courir et de ne surtout pas rester planter là. Ici, j’étais en territoire ennemi et pas du tout en mon avantage. Peu importe le responsable, il devait connaître ce lieu comme sa poche.


-*Encore mieux tu fuis maintenant ! À ce rythme là, je ne pourrai plus rien faire pour toi…*

-*Senshi, je ne fuis pas, je réfléchis.*


C’est vrai, je réfléchissais et je devais vite me dépêcher de trouver quelque chose, avant que la situation empire.












Rose (1)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Yurika KisekiBeelzebub
avatar
Messages : 350
Date d'inscription : 07/11/2015
Rang : A


Caractéristiques du Mage
Magie/Malédiction: Doll Magic
Magie Secondaire: Alchemy
Progression:
600/1200  (600/1200)
Beelzebub

MessageSujet: Re: Une balade...[Pv Yurika Kiseki] Sam 14 Mai - 19:41



Une balade...
Feat Zenro Boyahana


Les rues sombres d’Ecarlatryon commençaient à s’animer. L’agitation évoluait en harmonie avec la course de l’astre lunaire. Les habitants semblaient puiser leur énergie dans les ténèbres nocturnes. Au milieu d’une ruelle déserte, une silhouette progressait, nullement intimidée par l’ambiance du lieu. Bien au contraire, c’était visiblement son quotidien. Elle s’approchait, le pas léger et à visage découvert, d’un sombre bâtiment qui faisait penser à une taverne. A vrai dire, c’était effectivement le cas, néanmoins, il n’était pas dans ses occupations d’écouler ses réserves de Jewels en boisson. Les portes s’ouvrirent à son passage, tandis que les lumières tamisées de la pièce principale éclairèrent enfin son visage. L’enfant sourit de toutes ses dents, avant de continuer à manger son bonbon. D’un simple hochement de tête, le barman lui indiqua une porte au fond de la salle. Attrapant le sachet que l’homme lui lança, elle passa dans l’arrière salle.
Le marché noir d’Ecarlatryon. Massés dans la grande arrière-boutique du Daft Laugher, des dizaines de contrebandiers, braconniers et autres bandits en tout genre s’échangeaient leurs sinistres marchandises. La pièce était bruyante, et des fragrances désagréables se mêlaient à la fumée du tabac. Ouvrant le sachet cadeau, Yurika attrapa une partie de son contenu et le croqua à pleine dent. Un léger filet de sang s’écoula de sa lèvre, filet qu’elle fit vite disparaître d’un coup de langue. La porte claqua derrière elle, et les discussions s’atténuèrent. Les regards se braquèrent sur sa frêle silhouette, pourtant, Beelzebub n’en sembla pas déstabilisée. Elle s’avança vers le fond de la salle, ignorant royalement le reste des badauds. Finalement, quand ils se furent assurés qu’ils n’allaient pas manquer de respect à la gamine, les commerçants reprirent leur affaires.
La jeune Kiseki était une habituée des lieux, mais cela n’autorisait pas les autres participants à lui manquer de respect. Elle ne traînait pas longtemps dans le marché noir. Juste le temps de faire le tour afin de trouver -oupas- quelque chose d’intéressant à se mettre sous la dent. En vérité, ce rassemblement lui permettait avant tout de retrouver d’autres contacts. Des hommes de l’ombre en tout genre, en mesure de lui donner des informations sur le monde, sans qu’elle ait à les trouver par elle même. En échange, ils étaient soit grassement payés, soit autorisés à demander un service à l’Elite de Nether Impact. Et ce soir-là, Yurika s’était déplacée pour la seconde option. Quelques jours plutôt, son informateur le plus proche l’avait informée par Communication Rune qu’il lui avait dégoté un nouveau poison. Elle s’était donc empressée de rejoindre le Daft Laugher pour le tester. En guise de salaire, l’homme lui avait demandé de revenir le surlendemain. C’est dans cette optique qu’elle attendait à leur point de rendez-vous habituel.
Heureusement, elle fut vite rejointe par l’informateur, qui lui exposa rapidement sa requête. Il avait entendu une rumeur intéressante : un monstre non identifié était apparu dans la Forêt d’Erebe. Personne ne l’avait vu, mais des dégâts avait été observés dans les villes alentours. Malheureusement, soit l’on avait peur de partir à sa recherche, soit l’on ne prêtait pas attention aux ragots. La requête intéressa vite Beelzebub : une créature inconnue et potentiellement dangereuse… A quoi ressemblait-elle ? Quel goût avait-elle ? Plus sérieusement, l’Elite voulait avant tout mettre au clair une possible menace. Faire du grabuge sous le nez de Crow Feather, et surtout sur les terres dominées par Maître Zeref… Elle devait s’assurer que cette histoire ne leur porterait pas préjudice. Et qui sait, peut-être que le monstre en question allait se révéler être un allié ?

~~~~~

Yurika s’aventurait depuis quelques minutes déjà dans la forêt d’Erebe, progressant au hasard. Elle avait bien croisé quelques gueux à l’orée des bois, néanmoins, ils avaient été incapables de lui donner plus d’informations sur la créature. A vrai dire, eux aussi s’intéressaient de près à cette bête mystérieuse, sans avoir toutefois le courage de pénétrer dans la forêt. Tellement insignifiants que Beelzebub les avait laissés en vie. Toujours était-il que les recherches de la gamine n’avançait pas au rythme qu’elle avait espéré. L’endroit n’était perturbé que par les cris soudains de la faune environnante. Peut-être que la créature n’était bien qu’une rumeur ? De toute manière, la tâche qu’on lui avait donnée était de base herculéenne : trouver une bête sans description physique, avec pour seules observations des dommages dans les villages aux alentours. Un ours pourrait en être la cause. Un détail lui revint soudain : un villageois lui avait dit qu’une étrange senteur se déversait sur les habitations avant les attaques. Rien de transcendant comme indication. Elle allait devoir passer la forêt au peigne fin… Et peut-être retomber sur les ruines de son passé… Oui, ces bois, elle les connaissait, mais seulement depuis la fenêtre de son enfance. Elle y était née, elle y avait grandi, elle y avait sombré, et pourtant, elle était incapable d’être maîtresse des lieux. Une fois perdue entre les arbres, elle avait l’impression d’être au milieu d’une forêt comme une autre.
Des frémissements dans les fourrés l’interpellèrent. Elle était suivie. Gardant une expression calme mais concentrée, elle changea la forme de son sceptre pour rendre la pointe et l’aile plus tranchantes. Quelques instants plus tard, deux silhouettes grisâtres fondirent sur elle, en piaillant désagréablement. Elle reconnut immédiatement des crobaciers, satanés piafs avides de métaux en tout genre. Sans aucun doute, ils avaient jetés leur dévolu sur son précieux sceptre. L’un des deux lui érafla la joue, mais Beelzebub en profita pour le frapper violemment avec son arme. Celle-ci lui traversa l’aile et l’oiseau tomba au sol, assommé. D’une faiblesse pathétique… Visiblement irrité par tant de résistance, l’autre corbeau chargea dans son dos. Toutefois, il était si bruyant que la gamine n’eut qu’à effectuer un mouvement circulaire en se retournant pour lui détacher la tête des épaules. Terriblement bête en plus de cela. Pourtant, Yurika ne baissait pas sa garde pour autant. Sa petite escarmouche pouvait très bien avoir attiré d’autres créatures. Il était donc dans son intérêt d’avancer.
Le temps semblait s’écouler avec une lenteur affligeante. Cette forêt ne proposait pas le moindre point de repère : toujours les mêmes arbres, les mêmes fourrés, les mêmes cris. Elle avait au moins la certitude de ne pas tourner en rond, puisqu’elle avait marqué sa progression depuis son entrée dans les bois. De plus, pour ne rien arranger, elle avait la désagréable sensation que la forêt elle-même était en train de l’observer. Impression bien déconcertante. Néanmoins, ce n’était pas deux ou trois bruits étranges qui allaient effrayer la Gourmandise de Nether Impact. Elle se trouvait en terrain favorable : des pantins potentiels à perte de vue ! Par réflexe, elle passa la main sur les poches discrètes de sa jupe. Elle sentit les contours caractéristiques de sa marionnette, et les lames de ses poignards rafraîchissaient sa peau.

- Sortez de là !

Surprise par cette exclamation, Yurika se figea. La voix semblait légèrement lointaine, elle n’était donc pas la destinataire de ces mots. De plus, la personne en question ne se tenait sûrement pas à proximité. Curieuse, Beelzebub décida de se diriger vers l’inconnu, qu’elle repéra au bruit que sa course engendrait. Bientôt, il entra dans son champ de vision. Pour ne pas se faire repérer, elle se posta à l’arrière d’un tronc, prenant bien soin de ne pas écraser de brindilles à son passage. L’homme en question n’avait pas une tête connue, et il accélérait le pas, comme s’il était poursuivi. Un mouvement soudain dans les arbres interpella l’enfant. Effectivement, quelque chose le suivait à la trace. Avec un peu de concentration, elle reconnut une Archère Maligne. Il n’était pas sorti d’affaire… A moins que… L’idée était tentante, surtout que cela pourrait égayer ses recherches. Pourquoi se perdre dans les profondeurs d’une forêt lugubre alors que l’on pourrait s’adonner à des divertissements bien plus intéressants ? Yurika avait envie de s’amuser, et cet homme venait d’être choisi comme jouet temporaire. Après tout, la Gourmandise n’avait aucun problème pour jouer avec la nourriture…
Profitant que son partenaire de jeu se soit stoppé, elle agita son sceptre en direction de l’arbre dans lequel se cachait l’Archère. Heureusement, il n’était pas d’une taille trop conséquente, environ trois mètres et demi à vue de nez. « Aufwachen des Fürsten der Wälder » L’arbre tomba sous le contrôle de l’enfant, qui lui fit effectuer un mouvement brusque de la branche support de la créature. Cette dernière fut propulsée au sol, visiblement surprise de ce revirement de situation. Une fois cela fait, Yurika annula son contrôle et sortit légèrement à découvert. Son sceptre avait toujours la forme d’un bâton pointu, mais elle ne s’en formalisa pas : elle trouverait un prétexte. Elle avait toujours pris soin de ne pas apparaître souvent au grand jour, afin de garder le meilleur anonymat possible sur son visage. Yurika Kiseki, Beelzebub de Nether Impact, Péché de la Gourmandise… Tout cela n’était que nom et titre. Il n’était pas évident qu’une enfant se cache derrière ces dénominations. Ainsi, prenant une voix enfantine et alarmée, elle lança à l’inconnu :

- Monsieur ! Attention ! Une Archère Maligne !

HRP:
 


© Aki Epicode









J'ai 6 roses et 5 crapauds dans mon garde-manger ~

Merci Haru :rip: Attention, perte de neurones en approche:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Zenro Boyahana///
avatar
Messages : 64
Date d'inscription : 08/11/2015
Rang : D


Caractéristiques du Mage
Magie/Malédiction: Sound Magic
Magie Secondaire: [Doll Magic]
Progression:
430/600  (430/600)
///

MessageSujet: Re: Une balade...[Pv Yurika Kiseki] Lun 23 Mai - 0:56









Je venais de passé ma main sur mon visage, du sang. En fait, ce n’était pas le mien, mais celui de la créature en face de moi. Une archère maligne, sans l’intervention de cette petite, je n’aurai sans doute pas eu cet avantage. Mon ennemi était tombé de l’arbre. J’avais donc profité de ce coup de chance pour l’attaquer dans son dos. Je n’allais certainement pas faire de cadeau à un monstre qui voulait ma mort. Le coup de katana trancha son vêtement ainsi que sa peau. Un filet de sang gicla, laissant sur ma tête ce liquide rouge au reflet pourpre. Cela ne sonnait pas la fin du combat pour autant, mon adversaire n’était pas décidé à abandonner, aussi facilement. Et la flèche que j’évitais en perdant quelques cheveux sur certaines de mes tresses était le signe de sa combativité.

Je la chargeais, je savais que ces créatures n’étaient pas à l’aise dans les combats rapprochés. Une enfant était dans les environs et avant de savoir d’où elle venait, je devais mettre cette petite fille en sécurité. Et y aller à fond était la bonne solution. Katana: Sound Blade, à bout portant cette technique faisait mal, même très mal. L’archère reprit intelligemment de la distance avec quelques acrobaties, évitant au passage toutes mes ondes. Elle répliqua directement, une flèche me mit au sol sans trop de dégâts. Une fois remis sur place, j’observais mon adversaire, en y regardant de plus près, elle n’avait vraisemblablement pas évité complètement mes attaques. Une nouvelle tache de sang se trouvait sur l’herbe.

Le combat était déjà assez sanglant comme cela, je ne pouvais pas rendre cet affrontement plus barbare qu’il ne l’était déjà. Mon plan de la mettre en sécurité était toujours d’actualité, mais je ne voulais pas la traumatiser. Mettre mon katana de côté était la solution, je devais cependant me rapprocher le plus possible. Mais la créature, elle arrivait à garder entre nous une distance toujours identique.

Après ça, je vins vers la petite fille. Elle était jeune, comment se faisait-il qu’elle était ici ? Et surtout seul, j’avais plusieurs questions à lui poser, mais avant tout, je devais savoir si tout allait bien. En me mettant à quelques pas d’elle pour ne pas l’effrayer et en prenant une voix posée, j’entamais la discussion.



-Bonjour, jeune fille. Tu n’as rien ? Je peux t’aider ?

-*Je suis sûr que la gamine sera plus compétente que toi … Obligé de faire appel à la chance pour gagner.*


Senshi n’avait pas tort, comment cela aurait-il tourné sans les coups du sort en ma faveur. Je ne pensais pas que j’aurais pu me tenir ainsi devant cette enfant, ni même, si elle avait été encore là. Finalement depuis l’arrivée de cette petite, tout rentrait dans l’ordre, comme par enchantement...












Rose (1)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé


MessageSujet: Re: Une balade...[Pv Yurika Kiseki]

Revenir en haut Aller en bas
 
Une balade...[Pv Yurika Kiseki]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» [Ruelles] Balade matinale sans Sebastian [PV: Ciel Phantomhive & Atsuka Lyako]
» Balade en amoureux (pv Charlotte)
» Petite Balade Avec Pauline (pv elle)
» Balade en ville [PV : Menthos]
» Balade rafraichissante [pv]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Fairy Tail RPG : Earthland's Origins :: Fiore :: Le Nord du Royaume :: Forêt d'Erebe-