Partagez | 
 

 Quiproquo sanglant - [pv Alabaster N. Feldgrau]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Zenro Boyahana///
avatar
Messages : 64
Date d'inscription : 08/11/2015
Rang : D


Caractéristiques du Mage
Magie/Malédiction: Sound Magic
Magie Secondaire: [Doll Magic]
Progression:
430/600  (430/600)
///

MessageSujet: Quiproquo sanglant - [pv Alabaster N. Feldgrau] Dim 27 Mar - 17:44







Caché sous cette épaisse couche rocheuse, j'attendais à l'abri du ciel de La Déchirure. Le vent s'engouffrait dans ma cachette, en laissant derrière lui un fort sifflement accompagner du frêle son de mes clochettes. Devant moi, un ciel déchainé qui s'illuminait à chaque coup de foudre, peu après le tonnerre grondait ou plutôt rugissait telle un ours enragé. J'observais paisiblement en compagnie de Yu cette boucle propre à ce lieu.

Je n'avais pas eu trop de mal à trouver l'endroit. C'était un grand rocher taillé par le temps en croissant de lune. La hauteur de la structure était assez impressionnante tout comme ça résistance dans ce milieu hostile. J'avais profité de sa robustesse pour me cacher dans l'une de ses failles. Celle-ci apportait une protection nécessaire pour ce climat dangereux. Son panel de couleur était brun, jaunâtre, grisonnant voir argenté à certains endroits, rappelant la lune. Le sol était poussiéreux avec de fine couche de mousse au sol et aux parois rocheuses. Sur le mur certain trous plus gros que d'autre donnait sur les autres galeries. C'était un endroit atypique pour une mission, elle devait être sans doute similaire.

Le message en question était bien clair, "Étant satisfait de vos services, une nouvelle mission vous est confiée. La récompense quant à elle, sera doublée, pour la mission en elle-même, vous verrez sur place. Le lieu de la mission se trouve à La Déchirure, près d'un grand rocher en croissant de lune." Pourtant, il n'y avait toujours personne et j'avais déjà cherché autour de moi le moindre indice. Je profitais de mon temps libre pour regarder ma blessure, celle-ci avait commencé à cicatriser. Depuis le temps, plusieurs jours étaient passés après mon départ de Landestia, mais pas assez pour que cela soit guérit complètement.

Je me demandais bien ce qui pouvait m'attendre, un vole m'étonnerait grandement. A part de l'herbe et de la pierre, cette zone était pauvre. En fait n'importe quelle autre option, la seule la plus plausible était que La Déchirure n'était qu'un point de rendez-vous. Mais, un point de rendez-vous pour où ? Je...


- * Tu as finis ?! Tu ne peux pas attendre ?! Être là, avec un faible me suffit déjà amplement, ne te mets pas en plus à parler ! Pour commencer un vrai guerrier ne se cachera pas derrière un stupide caillou, va dehors ! Un vrai guerrier s’adapte à tout et affronte tout ! À ce rythme-là, tu resteras toujours un gamin qui se prend pour un guerrier. Mais ça, tu ne peux pas le comprendre idiot !... Tu es décevant comme tous tes congénères ! Insecte!! *

-*Cela faisait longtemps Senshi...*

-* Ne me parle pas ! Occupe-toi de toi, je te l'ai déjà dit ! Et commence par regarder devant toi gamin !*


Comme toujours Senshi était agréable, enfin, passons, effectivement en regardant de plus près quelque chose était au loin. Une silhouette sans aucun doute, c'était même sûr. De ce que je voyais, il était seul, mais je ne pouvais l'affirmer. Tous comme les traits de son visage que je ne pouvais distinguer, homme ou femme ? Ainsi, la mission allait commencer, il était temps.










Rose (1)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Alabaster N. FeldgrauMammon's Rose
avatar
Messages : 184
Date d'inscription : 11/11/2015
Rang : B


Caractéristiques du Mage
Magie/Malédiction: Vegetal Magic
Magie Secondaire:
Progression:
630/900  (630/900)
Mammon's Rose

MessageSujet: Re: Quiproquo sanglant - [pv Alabaster N. Feldgrau] Dim 27 Mar - 18:51


Quiproquo sanglant
» feat. Zenro



« QUOI ? »

Boum. C’est le bruit que produisit soudainement le corps d’un mage contre le mur, maintenu contre celui-ci à l’aide de plusieurs ronces et lianes. Alabaster déversait sa pauvre colère sur ce dernier, le visage dépourvu de compassion. Elle lui hurla à la figure de répéter ce qu’il lui avait dit.

« Un.. un mage d’Orion’s Curse… Zenro… Zenro a… a mal parlé de Rainer. I-Il a dit qu’il lui crachait dessus...
- Où il est ?!
- A… A la Déchirure, un ami l'y a mené, pour vous.
- Bien... bon garçon. »


Elle le relâcha du mur et tourna les talons, direction son étage. Comment et pourquoi ce fameux ami avait bloqué la nouvelle cible de l’Avarice lui importait peu, elle était même plus inquiète de partir du château et laisser Rainer à la merci de Yurika. Quoi que, il pouvait toujours la réprimander, ça la rassurait. Elle grimpa rapidement à l’étage de son idole pour le prévenir qu’elle partait et lui demander si elle devait lui ramener quelque chose. Seul le grognement agacé de ce dernier lui répondit alors elle lui envoya un baiser volant avant de partir. Pour elle, cela signifiait qu’il n’avait besoin de rien actuellement.

Vêtue de sa veste noire elle vola un cheval à l’écurie comme elle en avait l’habitude depuis un moment et le fit partir au galop en direction de la Déchirure. Elle avait déjà entendu parler de cet endroit chaotique, où rare étaient les endroits sauves. Capuche sur la tête, regard déterminé, elle mit un moment avant de pouvoir arriver à une ville plus très loin de sa destination. Elle abandonna le cheval dans une autre écurie et fini le voyage à pieds en utilisant ses plantes.
Lorsque les orages commencèrent à gronder, elle rangea Rust et arrêta l’utilisation de sa magie. Elle voulait éviter à tout prix de prendre la foudre. Au loin un rocher en forme de croissant se dessinait au fur et à mesure qu’elle avançait, ainsi qu’une silhouette bien précise. C’était lui, elle en était certaine. D’abord elle commença par se calmer, il fallait qu’elle paraisse moins agressive pour ne pas qu’il se méfie trop vite, et une fois sous le rocher elle engagea la conversation à sa manière.

« C’est toi Zenro ? Mage d’Orion’s Curse ? Je suis de Nether Impact. Je suis l’Avarice. J’ai entendu que tu crachais sur celui que j’aime, alors excuse-moi si je ne suis pas du genre très douce. »

Effectivement, déjà le tic de parole d’Alabaster avait soudainement disparu, sa voix habituellement fantômatique était devenue claire et portante. Avec les orages aux alentours elle devait parler donc plus fort. De son dos, sous sa veste, elle sorti soudainement son tuyau par dessous et frappa dans la mâchoire du métisse vers le haut. Le sourire gagnait déjà les lèvres de l’albinos, elle allait se faire plaisir là. S’il n’était pas réactif ce serait plus simple, au fond elle espérait qu’il puisse tenter de riposter. De lui tenir tête. Il lui fallait un peu de rivalité depuis que l’Orgueil de l’élite avait trépassé.


merci à Haruharu de m'avoir aidé pour le thème ! ♥


Présentation - Fiche Tech - Relations
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Zenro Boyahana///
avatar
Messages : 64
Date d'inscription : 08/11/2015
Rang : D


Caractéristiques du Mage
Magie/Malédiction: Sound Magic
Magie Secondaire: [Doll Magic]
Progression:
430/600  (430/600)
///

MessageSujet: Re: Quiproquo sanglant - [pv Alabaster N. Feldgrau] Dim 27 Mar - 23:13






C'était une jeune femme avec une carrure similaire à la mienne. Son apparence physique était tout bonnement opposée. Peaux et cheveux clairs, les yeux rouges sang, une veste sombre. Elle dégageait un certain charisme.  Une fois arrivée sous le rocher, elle entamait la discutions d'un ton qui me surprit grandement.

- C’est toi Zenro ? Mage d’Orion’s Curse ? Je suis de Nether Impact. Je suis l’Avarice. J’ai entendu que tu crachais sur celui que j’aime, alors excuse-moi si je ne suis pas du genre très douce.

Les questions filaient rapidement dans ma tête, tout comme le coup que je ne vis pas venir. Elle sortit un tuyau et me frappa avec, à la mâchoire. L'impact me fit lever la tête, sous le choc, je reculai de quelques pas. Tandis que Yu s'était échappé pour se mettre à l'abri, je me mis en position de combat. Une élite de Nether Impact, ici, aucun doute, c'était bien moi qu'elle cherchait. Mais, je n'avais rien fait de ce qu'elle me reprochait, je ne savais même pas de qui elle parlait. J'étais dans un sacré pétrin et surtout engagé de force dans un combat que je ne pouvais pas gagner.

- Je ne vais même pas essayer de te raisonner, cependant, je pourrais connaître ton nom ?

Je sortis mon katana, je devais essayer de fuir en premier lieu. Howl, en la visant avec ma main gauche, je générai un hurlement sous forme de cône, puis partis dans les dédales de roches. L'impact servait uniquement à la repousser histoire de gagner du temps. J'avais pris soin d'utiliser sur moi Delete pour supprimer le bruit de mes pas. Je courrai sans me retourner, je ne savais pas où j'allais, je n'avais que brièvement exploré la grande structure.Trouver une sortie allait être plus compliqué que prévu. Derrière moi, les bruits faisaient écho en rebondissant sur les parois. Je n'aimais pas ce jeu du chat et de la souris, surtout quand je jouais le rôle du rongeur. Je devais ruser pour ne pas me retrouver directement en face de ses griffes.

J'avais l'impression de tourner en rond. Je m'arrêtai net quand j'arrivais à un cul-de-sac, je rebroussais chemin le plus rapidement possible. Je devais me dépêcher, elle était derrière moi. Le nouveau chemin que je choisissais me fit frissonner, des feuilles étaient éparpillées sur une petite surface. Mais, ce n'était pas ce qui m'inquiétait, devant moi, à une trentaine de mètres, une silhouette que je ne voulais pas revoir.


- *Va combattre ! Va combattre !!! Lâche, tu déshonneur tes ancêtres !*

Katana : Sound Blade, je me préparais à utiliser mon sabre. Senshi avait raison, je devais l'affronter. Cette course idiote avait servis à rien à part m'essouffler bêtement, enfin elle aussi avait couru, j’espérais qu'elle était dans le même état que le mien. Je me rapprochai le plus possible et lui envoyai une onde avec mon katana.


- Puisque c'est que tu veux !










Rose (1)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Alabaster N. FeldgrauMammon's Rose
avatar
Messages : 184
Date d'inscription : 11/11/2015
Rang : B


Caractéristiques du Mage
Magie/Malédiction: Vegetal Magic
Magie Secondaire:
Progression:
630/900  (630/900)
Mammon's Rose

MessageSujet: Re: Quiproquo sanglant - [pv Alabaster N. Feldgrau] Dim 27 Mar - 23:48


Le pauvre homme n’avait même pas eut le temps de répliquer qu’il s’était fait frapper, mais c’était pour mieux la déconcentrer. En effet elle ne vit pas venir son Howl et se le prit, la faisant reculer et perdre son tuyau. Lorsqu’elle ouvrit les yeux il n’était plus là. Il ne devait pas fuir, mais il ne devait pas non plus prendre l’avantage. Elle prit le temps de matérialiser la fleur de l’Hallucinogen Sweet Perfume qui couvrait une grande partie du terrain où ils étaient, mais certains endroits plus en hauteur n’étaient pas atteints. Elle utilisa ensuite ses Fast Plant Step pour aller plus vite à travers les galeries, et au loin elle fini par apercevoir sa cible qui filait vers l’extérieure, vers elle. S’il seulement il était sortit par l’autre côté il aurait été touché par sa plante.
Finalement à son doigt vint Rust sous la forme de Ring Spade, pour attaquer au corps à corps. C’est lorsqu’elle se dirigea vers lui qu’une onde la toucha et zébra sa peau au niveau du torse, déchirant son premier tissu et trouant le deuxième partiellement. Le sang recouvrit rapidement la surface même si ce n’était pas une blessure si grave, elle était juste écorchée.

Pas le temps de s’arrêter. Toujours Rust au doigt elle se lança sur lui avec une Fast Plant Step et tenta de percer son crâne, mais l’imprécision de l’envoi de sa plante dû au sol rocailleux lui fit viser la clavicule gauche. Voilà, elle l’avait au moins touché mais elle n’avait pas pensé à demander à Rust de lui envoyer du poison dans le sang, c’était une grave erreur.
De derrière Zenro sorti plusieurs racines qui l’enchaînèrent, elle ne voulait pas lui laisser une seconde de plus pour riposter.

« Tu as de bien belles clochettes dis-moi. DONNE LES MOI. »

Elle lui donna quelques coups de poings dans l’estomac, mais étant menu et n’ayant pas une puissance équivalente à celle d’un taureau elle avait du mal à bien donner d’elle-même. Elle s’essoufla vite sur cette lancée, puisque s’occuper à la fois de Rust, des plantes, de courir et de frapper c’était du boulot. Ses racines lachèrent le métisse, laissant le temps à Alabaster de reculer vers l’extérieur.

« Je suis la Rose de Mammon, Alabaster Nuance Feldgrau, je vais te tuer même si je dois y laisser la vie ! »

De terre jaillit soudainement une énorme Dionaea, de la taille d’un immeuble à un étage, Alabaster comptait engloutir le rocher entier grâce à sa puissante plante. Cela puisait déjà bien dans ses ressources, et lorsqu’elle s’apprêta à ordonner à la plante de dévorer le Croissant, un violent et puissant éclair acheva cette dernière. C’en était fini, Alabaster avait utilisé ses ressources pour rien. Ce n’était pas une bonne idée d’utiliser cela ici, alors elle allait devoir se résoudre à se battre sans magie. Se fatiguer c’était trop dangereux.
Elle descendit par l’extérieur pour retourner sous le rocher, reprendre son tuyau qu’elle avait abandonné. Babouche se tenait dans sa poche et semblait inquiet pour sa maîtresse, mais elle le rassura.

« T’en fais pas ma belle… maman va bien. »

Elle eut un sourire charmant puis redressa son visage lorsque face à elle se tint de nouveau son adversaire.


merci à Haruharu de m'avoir aidé pour le thème ! ♥


Présentation - Fiche Tech - Relations
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Zenro Boyahana///
avatar
Messages : 64
Date d'inscription : 08/11/2015
Rang : D


Caractéristiques du Mage
Magie/Malédiction: Sound Magic
Magie Secondaire: [Doll Magic]
Progression:
430/600  (430/600)
///

MessageSujet: Re: Quiproquo sanglant - [pv Alabaster N. Feldgrau] Lun 28 Mar - 2:40






Mon attaque venait de la toucher, mais elle continuait de me foncer dessus. Elle arriva sur moi avec sa magie des plantes, elle l'utilisa d'ailleurs pour entailler ma clavicule gauche. La douleur fut désagréable, le choc rouvrit en partie mon ancienne blessure.  Il ne manquait plus que cela, et merde, je n'avais déjà pas l'avantage. Je n'eus même pas le temps de répliquer que je fus ligoté par plusieurs racines. Du sang s'écoulait le long de mon bras avec la pression exercée par les liens. Tachant mes vêtements et par la même occasion les plantes. J'essayai de bouger, mais rien impossible. Tous mes membres étaient bloqués par ses foutues racines.

- Tu as de bien belles clochettes dis-moi. DONNE LES MOI.


Qu'est-ce qu'elle racontait, ma parole, elle ne prenait pas ce combat au sérieux ? Ce n'était pas ce qui allait m'aider, je lui donnerais si cela m'évitait de mourir. Décidément, elle était bien étrange, mais incroyablement puissante, moins que Saeros tout de même, mais sa rage comblait cela. Elle m'empêcha de gigoter en me donnant plusieurs coups de poing dans l'estomac. Ceux-ci perdaient en puissance à force de répétition. Elle arrêta et je fus finalement libéré par les racines. J'essayai de me relever avec difficulté.

- Je suis la Rose de Mammon, Alabaster Nuance Feldgrau, je vais te tuer même si je dois y laisser la vie !

Elle s'était enfin décidé à se présenter, j'allais pouvoir mettre un nom sur cette furie. Décidément, elle enchaînait tout rapidement. Une plante carnivore venait de s'élever à l'extérieur. Elle était aussi grande si ce n'était pas plus grand que le croissant. Elle ne comptait tout de même pas gober la caillasse et moi comprit avec ce machin. Merde, je devais vite faire quelque chose ou sinon, j'allais mourir ici. Je fus finalement sauvé par La Déchirure elle-même, un coup de foudre du même calibre que la plante vint l'éradiquer. Même pour elle, je savais qu'utiliser une attaque comme celle-ci était éprouvant, je devais en profiter maintenant. Je pouvais même aller plus loin, si je l'emmenais à combattre dehors, je m'exposais, certes, à un risque. Mais de nous deux la personne qui sera la plus handicapée, c'était elle. Privée de sa magie, je me laissais, une chance de survie non négligeable.

Yu, refit son apparition et se posa sur l'épaule qui n'était pas tailladée. Je me tenais debout transpirant, bras gauche en sang, lame du katana vers le bas touchant presque le sol. Mon allure, devait ou plutôt était misérable vu de l'extérieur. La responsable se trouvait non loin de moi. Je marchai, ma lame grinçait à quelques occasions au contact de la roche. J'accélérais mon rythme, puis je courus cette fois-ci je la cherchais. Je la trouvai finalement au point de départ.


-Viens-les chercher dans ce cas !

Mirage, un son très aigu en, sortit, je profitais de ce moment pour lui envoyer mon katana. Une double diversion pour mieux cacher mon attaque. Je me plaçai près d'elle, Sound Palm, je touchai son corps avec ma paume. L'onde sonore la projeta un peu plus loin, dans un son fort désagréable. Je comptais bien la renvoyer à l'extérieur. Je lui sautai dessus alors qu'elle était toujours au sol.









Rose (1)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Alabaster N. FeldgrauMammon's Rose
avatar
Messages : 184
Date d'inscription : 11/11/2015
Rang : B


Caractéristiques du Mage
Magie/Malédiction: Vegetal Magic
Magie Secondaire:
Progression:
630/900  (630/900)
Mammon's Rose

MessageSujet: Re: Quiproquo sanglant - [pv Alabaster N. Feldgrau] Lun 28 Mar - 22:59


Et merde. Voilà ce que se disait la pauvre demoiselle dont l’une des plus puissantes attaques avait été réduite en miettes. Heureusement elle avait toujours de quoi faire substitution, Rust était à ses côtés, son tuyau aussi et si ces derniers venaient à disparaître elle n’allait pas avoir le choix et utiliser son propre corps. A ce moment là elle se maudissait quelque part de ne pas avoir été l’une de ceux qui furent élevés par les dragons, qui apprirent la magie contre les dieux ou ceux qui pouvaient pourfendre les démons. Car ces êtres là pouvaient produire leur élément à partir de leur propre corps, pas Alabaster. Il lui fallait une surface autre que sa peau, ses habits, ce qui était sur elle.
Elle ne voulait cependant pas que Babouche soit mêlé à tout ce raffut, alors elle la posa dans une sorte de plante à bec pour la contenir, qu’elle ne retourne pas vers elle. « Je reviendrai te chercher ma belle, promis. » Et à peine eut-elle le temps de lever les yeux qu’un bruit assourdissant assaillit ses oreilles, la faisant courber et fermer les yeux. Par chance elle eut le temps de dévier le katana assez pour ne pas se faire embrocher, mais elle fut prise de court et se fit envoyer sous la valse colérique de la Déchirure. Au sol, elle marmonnait des insultes sur le temps, sur sa magie qu’elle appréciait beaucoup pourtant.

« Je vais venir… les chercher… tu vas… voir ! »

Il lui sauta dessus, mais comme poussée par une force intérieure elle lui mit un bon coup de talon entre les jambes et se releva avec ses mains, profitant de sa proximité pour lui mettre rapidement un coup de genou tout cela dans une belle acrobatie. Elle était donc de nouveau debout et prête à combattre. Elle retira sa veste noire et sorti Rust sous sa forme de Ring Spade, plus elle la gardait petite moins la foudre risquait de tomber sur elle.
Tuyau bien en main, elle fonça de nouveau sur son adversaire pour le frapper au visage, encore un peu sonnée par le son aigu qu’il lui avait envoyé peu avant. Elle comptait bien s’en sortir sur ce coup-là, au moins venger Rainer. Elle n’égalerait jamais la colère du péché de son amour, mais par le biais de cette dernière elle démontrait qu’elle se battait pour ce qui lui appartenait en particulier si c’était Ryuuken.

« Je l’ai !  »

D’un geste gracieux mais vif elle attrapa les clochettes au bout d’une mèche de cheveux et les arracha de son propriétaire. Elle avait ce qu’elle voulait, et maintenant elle avait une merveilleuse idée. Tabasser Zenro. A son tour d’être au dessus. Elle s’arma de nouveau de son arme et cette fois-ci frappa vers le bas sur la tête du métisse, le poussant ensuite à terre. Là, elle lâcha le tuyau et s’assit sur lui, genoux sur les bras pour l’immobiliser, poings fermés, elle mit plus de fureur dans ses coups. Elle n’allait pas le tuer, oh que non, mais au moins bien l’amocher.

« Tu sais… si tu veux revoir tes … clochettes… viens à Ecarlatryon… j’y suis très souvent. »

Avec un sourire macabre et effrayant, elle se mit à rire de façon incontrôlée, et ce moment, peut-être que son adversaire pouvait en profiter.


merci à Haruharu de m'avoir aidé pour le thème ! ♥


Présentation - Fiche Tech - Relations
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Zenro Boyahana///
avatar
Messages : 64
Date d'inscription : 08/11/2015
Rang : D


Caractéristiques du Mage
Magie/Malédiction: Sound Magic
Magie Secondaire: [Doll Magic]
Progression:
430/600  (430/600)
///

MessageSujet: Re: Quiproquo sanglant - [pv Alabaster N. Feldgrau] Mer 30 Mar - 19:51






Un coup mal placé m'arrêta net dans ma lancé, puis le suivant dans les côtes, me mit à terre. Elle avait rapidement repris le dessus sur moi. J'étais quasiment à court de magie et ma fatigue physique commençait à jouer avec mon sceau. Je tournai ma tête vers la droite, au sol se tenait quelques mètres plus loin, Yu immobile me fixait. Je devais me relever, je ne pouvais pas abandonner cette petite bête ici. Un choc au visage me fit revenir au combat, le métal s'écrasait sur moi avec violence. Le coup me fit voir trouble pendant plusieurs secondes, je me relevai tout de même avec un léger zigzaguement dans la tête. Tenant debout en titubant.

- Je l’ai !  


Elle venait de me voler une clochette. C'était vraiment un jeu pour elle et rien de plus. Je n'étais qu'un pion qui lui servait de défouloir, de distraction. Toujours sonné par l'attaque précédente, je ne pus rien faire pour l'autre. Encore son maudit tuyau ! Un coup à la tête avant de me faire pousser. Sonné, je tombai facilement sur le sol. Elle me bloqua rapidement les bras avec ses genoux. J'étais à terre, en mauvaise posture, mais pas dans l'incapacité complète de bouger. Je n'eus cependant pas le temps de faire quoi que se soit. Elle me frappa ensuite avec ses poings à multiple reprise. Elle me tabassait avec une poigne à couper le souffle.

-* Tu es vraiment nul ! Tu m'impressionnes toujours autant !*


- Tu sais… si tu veux revoir tes … clochettes… viens à Ecarlatryon… j’y suis très souvent.


Revoir mes clochettes, cette fille ....  Elle s'arrêta et se mise à rire comme une hystérique. L'expression qu'elle affichait était dès plus sombre. Elle avait vraiment une nature bien étrange, mais c'était peut-être cela qui allait m'aider. Je réussis à lui donner un coup de genou dans le dos, j'en profitai pour défaire mes bras. J'enchaînai ensuite avec plusieurs droites pour enlever ce sinistre sourire de son visage. Je la poussai et me dégageai ensuite, je me relevais puis me dépêchais de retourner vers l'entrée. Je devais récupérer mon katana, sans magie et sans arme ce n'était pas possible sinon. Il fallait que je résiste, ma vie en dépendait. Mon arme se trouvait à une centaine de mètres devant moi, je n'eus pas trop de mal à la récupérer.

-* Je vais te montrer ce qu'on l'on appelle un guerrier !*


Merde, Senshi ! Je mis un genou à terre le temps de reprendre le contrôle de mon corps. Pas maintenant, je devais être lucide. Je ne pouvais pas combattre mentalement en plus avec mon démon. Je sentis mon corps se relever puis se retourner. Je me m'étais en garde, lame du katana en avant. Mes lèvres s'étendaient pour afficher un sourire inhumain.


- Je me présente... Senshi ! Je vais te montrer ce qu'est un guerrier !

Mon corps se mit en marche, courant vers elle, lame en avant.










Rose (1)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Alabaster N. FeldgrauMammon's Rose
avatar
Messages : 184
Date d'inscription : 11/11/2015
Rang : B


Caractéristiques du Mage
Magie/Malédiction: Vegetal Magic
Magie Secondaire:
Progression:
630/900  (630/900)
Mammon's Rose

MessageSujet: Re: Quiproquo sanglant - [pv Alabaster N. Feldgrau] Mer 30 Mar - 23:23

A lire d’avance plz:
 


Je ne pouvais m’arrêter de rire, visage tourné vers les cieux où reposaient en paix mes précédentes victimes. Je voulais faire de celui sous moi le prochain à les rejoindre, tout en gardant précieusement ces belles petites clochettes qui iraient à merveille à Babouche. Un coup me stoppa dans ma folie, dans le dos, et me fit courber de douleur. A peine le temps de comprendre ce qu’il se passait voilà que plusieurs droites déformèrent mon si joli visage. Mon sourire s’effaça partiellement, laissant à Zenro la possibilité de voir une certaine colère dans mes yeux, mais une envie irrésistible de le réduire en poussière se lisait sur mes lèvres. De nouveau sur mes gambettes je le laissait reprendre son arme, je voulais que le combat dure encore un peu, que je me fasse un peu plaisir dans cette vengeance !

« Alors montre-moi... ce que c’est ! »

Il ne semblait pas réellement dans son état normal. Du moins, son rictus à lui n’était pas humain, il était pire que le mien. Voilà deux démons qui s’affrontaient sous le jugement des cieux, sous le regard cruel des dieux. Dieux inférieurs à Rainer cependant, seul lui décidait de ma destinée et je n’étais pas prête à mourir, je devais rester pour vivre, pour lui. Il est mon seul véritable ami…
Non.
Rainer n’est pas mon ami. C’est… Bien plus que cela.


« Je … Je vais le tuer… pour toi Rainer-sama. »

Il se présenta, ce bouffon, sous le nom de Senshi. Je pensais qu’il s’appelait Zenro depuis le temps, mais sans doute avait-il un trouble de la personnalité ? Ou était-il comme moi, un usurpateur ? Dans tous les cas, c’était un adversaire et il était temps que je lui règle son compte, je voulais que le combat dure mais la vie était trop courte à mon goût pour que je profite pleinement de mon Ryuuken. La foudre risquait à tout moment d'annihiler mes sorts, il fallait que je trouve un substitut. Que j’apprenne une nouvelle magie ? Pas sur le tas, ce serait pire que de me mettre à nu.

La plantation alentours n’était pas si élevée, mais j’avais une idée de plus. Si je l’élevais dans les airs ? Parfait, maintenant fallait-il que je puisse le faire. Ses attaques me touchaient mais ne me blessaient pas autant que ça, j’avais une chance, j’étais peut-être supérieure à lui. Ou peut-être qu’il cachait son jeu, après tout il fallait se méfier des apparences. J’attendis qu’il soit assez près de moi, avec ma main je pris son katana au niveau de ma lame, faisant jaillir le sang par mille et une gouttes. Mais je le tenait maintenant.

« Moi … je vais te montrer ce qu’est… la rose de Mammon. »

La Tumba. L’une des plus puissantes attaques que j’arrivais plus ou moins à maîtriser. Elle ne nécessitait pas forcément d’avoir son ennemi proche, mais il ne fallait pas non plus qu’il soit à perpète. Des ronces, des lianes, des racines aussi, toute une ribambelle de végétaux dangereux ou permettant de bien serrer, de bien étouffer la victime sortirent du sol. Bien qu’il y ait risque de mort, elle savait qu’il fallait être vraiment nul pour ne pas y survivre.
Toute cette végétation s’enroula autour de Zenro, rapidement, efficacement. Et fini par l’envelopper comme d’un cocon vert. Cocon qui n’hésita pas à compresser son occupant. J’avais gagné, j’en étais certaine. Je reposais maintenant le corps presque inerte du mage au sol, et m’en approcha pour m’assurer qu’il était encore vivant. J’aurais pu le tuer, mais il n’aurait pas retenu la leçon comme ça. Au loin son petit oiseau me regardait, nous regardait. J’aimais bien ce genre de volatile mais ma souris me convenait et de plus il était… moche ? Enfin, je ne voulais pas qu’il mange ma souris. Ma si belle souris.
Ma… souris…
Je sentais des maux de crâne me frapper, me soumettre à eux alors que j’avançais vers le piaf. Que je pris. Mais finalement, il fut balancé sur son propriétaire, ce Zenro, ce Senshi. Babouche revint dans ma poche, je me sentais faible de nouveau. C’était ça d’utiliser deux attaques trop fortes pour toi Alab. Rust forma une sorte de béquille qui entourait mon bras pour me porter, et finissait en pointe arrondie au sol pour m’y appuyer. Au passage elle guérissait ma main avec un Healing de bas rang. J’avais le temps de rentrer. Dans ma poche Babouche trouva les clochettes, elle me les remis dans ma main valide. Avec un sourire et après avoir rangé mon tuyau dans mon dos, je mis les clochettes autour du cou de ma souris. Pour ne pas oublier.


merci à Haruharu de m'avoir aidé pour le thème ! ♥


Présentation - Fiche Tech - Relations
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé


MessageSujet: Re: Quiproquo sanglant - [pv Alabaster N. Feldgrau]

Revenir en haut Aller en bas
 
Quiproquo sanglant - [pv Alabaster N. Feldgrau]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Un rendez-vous sanglant. [Faith]
» prédateur sanglant "justice sauvage"
» Quiproquo et comedia del'arte [Milena°Gabriel]
» Griffe et aura. Combat sanglant...
» Quiproquo {PV Katie}

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Fairy Tail RPG : Earthland's Origins :: Fiore :: Le Centre du Royaume :: La Déchirure-